Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

365 jours (T.1)

/!\ Ce tome est le troisième de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de choses qui se sont passées dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du premier tome de la saga 365 jours de Blanka Lipinska

Date de parution : Mai 2021

Don Massimo Torricelli est le chef d’une des plus puissantes familles mafieuses de Sicile.
Il y a plusieurs années, alors qu’on lui a tiré dessus, il se bat pour survivre, il a des visions d’une jeune femme. À peine sorti du coma, il fait réaliser des peintures du visage de cette femme qui l’obsède et qu’il n’a de cesse de trouver.
Laura Biel passe des vacances en Sicile avec son copain, Martin et des amis à l’occasion de son anniversaire. Depuis qu’elle est arrivée sur l’île, Laura a le sentiment étrange d’être observée, elle met cette sensation sur le compte de la fatigue et décide de profiter de ses vacances.
Malheureusement les relations entre Laura et Martin sont délétères. A tel point que Laura ne supportant plus l’attitude de Martin, quitte l’hôtel furieuse. Alors qu’elle déambule dans les rues du petit village sicilien, elle croise le chemin de Massimo.
Elle se réveille dans un lit inconnu, et se trouve devant celui qu’elle surnomme l’homme en noir. Il lui fait une proposition des plus étranges : rester avec lui pendant les 365 prochains jours, et si elle n’est pas tombée amoureuse de lui d’ici là, il la laissera partir. Massimo lui affirme qu’il ne fera jamais rien sans son consentement, qu’elle n’a rien à craindre de lui.
Laura est animée par des sentiments contradictoires, elle est à la fois extrêmement attirée par le beau Massimo, et hors d’elle d’être retenue contre son gré.

Une relation d’une sensualité dévorante va se nouer entre Laura la fougueuse et Massimo l’impétueux. Et ce n’est pas forcément celui que l’on imagine qui va mener la danse…

Un roman sexy et profondément romantique.

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

Le film Netflix a beaucoup fait parlé de lui quand il est sorti. De mon coté, je l’ai regardé par curiosité. Je ne peux pas dire que j’ai aimé, il ne m’a pas choqué. Cela dit, on sait que pour faire de l’audience, les producteurs et scénaristes se permettent souvent des libertés qui n’ont rien à voir avec le livre. Du coup, je voulais savoir si l’adaptation était fidèle à ce qu’avait écrit l’auteure ou non.

CE QUE J'EN AI PENSÉ

Dès le début, on sent que ça va beaucoup parler de sexe et de séduction dans le livre, que ça va être chaud, sans pour autant que ça ne soit crue (comme dans l’un des récents bouquins que j’ai lus…).

L’idée ici c’est que je fasse comme si je n’avais pas vu le film, que je me laisse porter par le livre et que j’y réagisse comme si je ne savais pas ce qui allait se passer.

Au fil de ma lecture

En conclusion

Pour commencer, l’adaptation Netflix est assez fidèle au début du livre (mise à part 2-3 détails, mais bon, c’est toujours comme ça). Je l’ai vu il y a un moment, du coup, je l’ai de nouveau regardé une fois le livre terminé. Il faut dire que l’auteure, Blanka, fait partie de la réalisation du film en tant que scénariste. Du coup j’imagine qu’elle veille à ce que tout soit parfait :p
Cela dit, plus on avance dans le livre et plus celui-ci diffère du film. D’ailleurs, je préfère nettement ce qu’il se passe dans le livre que dans le film.

Ensuite, même s’il y a beaucoup de scènes de sexe dans le livre, ça ne tourne pas qu’autour de ça. Pour le coup, je qualifierai vraiment le livre de romance avec un fond mafieux (et tout ce qui va avec). Le livre se lit vite et, mine de rien, on est vite plongé dans l’histoire. On est pris par le jeu qui s’installe entre Massimo et Laura. Les 2 personnages sont attachants, tout comme les personnages plutôt secondaires (comme Domenico par exemple).
On découvre la personnalité de chacun des personnages en avançant dans le livre, et on découvre qu’entrer dans la vie d’un mafieux te met forcément en danger

Quelques passages du livre m’ont “dérangée” parce que je l’ai trouvé vraiment à la limite de l’abus (parfois, je me demande où est passé la notion de consentement), puis, à la fin de la scène, tu te rends compte que rien n’a été “forcé” étant donné la réaction des personnes impliquées.

Concernant la fin, elle ne te pousse pas à sauter sur le tome suivant (même si la curiosité est là et que tu veux savoir comment ça continue). Cependant, je trouve que le tome “se termine” et que tu peux laisser la saga de côté quelque temps. Si tu as vu le film, sache que la fin de celui-ci n’a rien à voir avec celle du livre 🙂 Pendant une grosse partie du livre, j’avais l’impression de savoir ce qui allait se passer comme j’avais vu l’adaptation. Puis finalement, tu te détaches peu à peu des scènes que tu as vues pour te plonger pleinement dans le bouquin.

Sans hésiter, je vais lire la suite. D’ailleurs, même si j’ai dit que la fin du tome ne nous poussait pas à sauter dessus, eh bien je vais quand même enchainer (parce que je n’arrive pas à entrer dans mon livre du moment qui est “Une putain d’histoire” de Bernard Minier).

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

2 Commentaires

  1. Tu m’épate sur tes retours de lecture et comment tu décortique tout ça ^^

    Bref je m’étais retenu de lire tes avis car j’aurais été tenter d’aller voir l’interdit mdr ^^

    Au final j’ai vraiment aimé ce premier tome même si comme tu le note il y a quelques différences. En soit je préfère la version papier c’est clair…
    Et heureusement que la fin est différente car j’ai trouvé que ça donnait un dynamisme encore plus important pour savoir la suite lol !

    1. Coucou 🙂

      Moi aussi j’ai préféré la version papier, je trouve que le livre est moins « limite » sur certaines scènes que dans le film, parce qu’on a le point de vue de Laura sur la situation ^^

      Etant donné la vitesse à laquelle tu as dévoré le livre, ça ne m’étonne pas que tu aies aimé :p

      Merci pour ta remarque sur mes chroniques ; mine de rien ça prend du temps de prendre des notes au fur et à mesure ^^ mais quand il y a plusieurs tomes et que je les lis espacés, ça m’aide à me souvenir :p

      J’ai hâte de lire tes avis sur les prochains tomes 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *