Ultimate Terra Nova (T.1)

/!\ Ce tome est le troisième de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de choses qui se sont passées dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du livre Ultimate Terra Nova (T.1) d'Aboubakri Sao

Date de parution : Octobre 2020

En 2035, le monde entre dans une nouvelle ère. La troisième guerre mondiale a fait des ravages considérables, provoquant le chaos sur la planète. Pour rétablir l’ordre des clans apparaissent dans divers endroits du monde. La plupart de leurs membres possèdent un Néo Cerveau leur conférant des aptitudes spectaculaire.

Membre du clan Terra Nova, Kadaj, Electomancien, voit sa vie basculer le jour où il rencontre Ragnarök, une milice extrêmement dangereuse. Cette organisation recherche activement Atlas, le chef des Terra Nova. De plus, le gouvernement, qui considère les clans comme illégaux, veut à tout prix mettre la main sur un cyborg que posséderaient les Terra Nova.

Quelles sont les origines du Néo Cerveau ? Pourquoi un cyborg attise-t-il la convoitise du gouvernement ? Et d’où provient cette pierre qui permet à son détenteur de bénéficier de pouvoirs extraordinaires ? La nuit succède au jour, les réponses succèdent aux questions… ces événements vont bouleverser à tout jamais la vie de Kadaj.

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

Si tu passes souvent par ici, tu dois l’avoir remarqué : la SF n’est pas un genre que j’affectionne en littérature. Mais pourquoi j’ai eu envie de lire ce livre ? J’ai un partenariat avec la maison d’édition Treizième-Lune et, même si personne ne nous impose de lire les livres qu’ils nous mettent à disposition, eh bien j’ai envie de tenter. Ok, je ne serai pas allée de moi-même vers ce genre de lecture, mais c’est arrivé plus d’une fois qu’un livre que je n’aurai pas choisi de moi-même m’a plu. Peut-être que ce sera encore le cas ? :p

CE QUE J'EN AI PENSÉ

Moi qui pensait ne pas aimer le livre, voilà que le début me plaît bien. On n’a pas mal de description, les phrases sont courtes, et, mine de rien le fait que tout se passe dans une dizaine d’années, et bien ça me permet de mieux m’y plonger.

Pour le moment, la seule chose qui me rebute ce sont les suffixes japonais (cette culture ne m’intéresse pas). Même s’il y a une petite explication en début de livre, je ne retiens pas :/

Au fil de ma lecture

Wah… nous sommes en 2035. Le monde n’est plus tel que nous le connaissons (même si les immeubles et paysages y ressemblent toujours). Cela dit, la Terre est chamboulée, il n’y a plus de saisons comme de nos jours. A présent la météo varie en un claquement de doigts (et la canicule ce n’est plus 45° mais 54° ; on n’est pas si loin finalement :/ ).

En fait, ce début de livre m’interpelle. Dix ans, c’est demain. Ça parle de chamboulement climatique, de troisième guerre mondiale. Ça pourrait tellement être notre véritable futur…

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

En tout cas, le personnage que l’on suit s’appelle Ryuji Kadaj. Il a 18 ans et vit à Arcenciel, une ville située au Japon où la paix a du mal à trouver sa place. Son général se nomme Atlas et, après être parti durant 2 jours dans une mission secrète, il lui confie un apprenti, Ayano Shinji. Ce jeune garçon semble important au yeux du chef de clan. Pourquoi ? Quoi qu’il en soit, il rejoindra le bataillon de Kadaj dès le lendemain, bataillon mené par Sirius Koda.

Après la troisième guerre mondiale, les gens se sont rendus compte qu’une mutation de leur cerveau avait eu lieu. En effet, certaines personnes possèdent une sorte de zone supplémentaire appelée le Néo Cerveau. Cette zone leur permet de développer des capacités et compétences physiques (la nature de ces capacités est visible dans leur yeux qui en prennent la couleur). Mine de rien, ça semble assez complexe quand il l’explique à Ayano, mais Kadaj lui affirme qu’il comprendra mieux avec le temps. J’imagine que c’est pareil pour nous.

Évidemment tout ça ne plaît pas et beaucoup de personnes veulent absolument tuer les gens ayant un Néo Cerveau. D’ailleurs, j’ai l’impression que c’est une des « missions » du gouvernement… Quoi qu’il en soit, les « mutants » (je ne sais pas comment les appeler) trouvent refuge dans un hôtel privé qui sert de QG pour les Terra Nova. C’est là qu’ils assurent leur sécurité et leur anonymat.

Sham’s, un des membres du bataillon de Kadaj (et le technicien du groupe) a développé le don d’empathie 🙂 Il arrive à détecter les émotions des gens. Il est intrigué par Shinji : malgré sa peur, aucune émotion ne paraît sur son visage, et il y a autre chose mais il n’arrive pas encore à savoir quoi.

En regardant les résultats des tests qu’il a fait passer au jeune garçon, je pense qu’on a un début d’explication. Le Néo Cerveau n’est jamais relié à 100% au cerveau. Kadaj a le sien qui est relié à 52%, ce qui est énorme. Celui de Shinji l’est à 70%, ce qui fait de lui un être exceptionnel.

Il semblerait également que toutes les personnes avec un Néo Cerveau ont une sorte de tatouage en forme de vague bleue quelque part sur le corps. J’ai hâte d’en savoir plus sur tout ça, ça m’intrigue :p

Terra Nova n’est pas le seul clan de la ville. Certes c’est le plus puissant, mais pas le seul. Chacun d’eux excelle dans un domaine, ce qui fait qu’une rivalité existe toujours entre eux. Dès que l’occasion se présente pour faire tomber un clan, il faut la saisir pour s’accaparer sa part du marché.

Les Terra Nova fonctionnent sous forme d’équipes. D’après ce que j’ai compris, tu es placé dans une équipe en fonction du taux de connexion de ton Néo Cerveau à ton cerveau.

De plus en plus intéressant. En plus d’augmenter leur compétences physiques (la force par exemple), le Néo Cerveau leur permet de tirer leur force d’un élément : Saga est Pyromancien (il tire sa force du feu) et Kadaj est Électromancien (il tire sa force de l’électricité). C’est donc de ça que viennent les couleurs des yeux.

C’est bizarre de se rendre compte que, malgré toutes ces histoires de clans et de Néo Cerveau, eh bien Saga, Kadaj et Shinji vont à l’école comme des jeunes de « notre époque ».
C’est d’ailleurs pendant l’un des cours du lycée que l’on apprend comment a commencé la troisième guerre mondiale et ce qu’il s’est passé (tout est parti d’un conflit entre la Corée du Nord et du sud, et, en moins d’une semaine, de grandes puissances mondiales y ont pris part).

A la sortie du lycée, les garçons, accompagnés de Sham’s se rendent sur le marché noir. Ils tombent dans une embuscade et Kadaj est blessé. C’est sérieux : la balle lui a carrément transpercé l’articulation de l’épaule. Un liquide gris argenté est sur la plaie et il perd ses forces. Que recherchent ces hommes ?

L’embuscade a été menée par des membres du clan Ragnarök menés par Lord Loki. Leur but : exterminer les clans d’Arcenciel et prendre le pouvoir.

De retour au Quartier Général, Kadaj est soigné, Shinji commence son entraînement et Atlas est mis au courant pour Ragnarök et Loki.

Shinji est doué. En un rien de temps, il va devenir un excellent combattant.

Depuis quelques pages, je trouve que ça va trop vite, comme si on voulait vite arriver à la partie « intéressante ». C’est dommage, ça me perd un peu :/

Oh 😮 Les parents de Shinji sont morts devant lui et il n’a rien pu faire. Suite à cet événement, il est resté 5 ans dans le coma. Il n’a pas vraiment eu d’enfance. En tout cas, c’est ce sentiment d’impuissance qui le pousse à s’entraîner si dur .

Lors d’une mission confiée par Atlas pour récupérer des citernes d’essence, on se rend compte de la puissance de Kadaj, Saga et Sham’s. Leur Néo Cerveau fait d’eux des armes redoutables. Le combat était palpitant et intense.
C’est aussi durant cette mission qu’on rencontre pour la première fois leur chef d’escouade : Sirius. Il a l’air sage, réfléchi et charismatique. J’avoue, il me plaît bien :p

Depuis qu’ils ont appris qu’il y a un espion au sein des Terra Nova, Saga se conduit bizarrement. C’est quand même pas lui hein ? :O

Alors qu’Atlas et 2 autres membres des Terras Nova sont partis faire des pourparlers avec Ragnarök, et que Sirius est à l’extérieur, le Quartier Général se fait attaquer par des membres du gouvernement. Tsss… je le savais… c’est Saga le traître. Tout leur arsenal est détruit. Shinji, Sham’s et Kadaj sont assommés par Saga. Ce dernier emmène le technicien et une femme prénommée Sayaka.
Kadaj pense savoir où Titanio les emmène : le gouvernement veut s’emparer du robot de Sham’s et il est le seul à pouvoir le faire sortir du souterrain où il se trouve.

Ah enfin ! Pour protéger Kadaj, le pouvoir élémentaire de Shinji se révèle : c’est un Aéromancien. Bon cela dit, c’était sa première fois et cela lui a demandé beaucoup d’énergie.
Alors que lui et Kadaj étaient dans une mauvaise posture, Sirius arrive sur une énorme vague (c’est un Hydromancien). Cela dit, impossible de venir à bout des hommes de Thalès. Les forces spéciales du gouvernement quittent le Quartier Général avec Saga, Sayaka (qui est Auramancienne (ce qui est rare ; elle a un grand pouvoir de guérison)) et le robot.

Kadaj pète un câble et quitte le Quartier Général pour prendre un avion. Il va chez Saga. Cependant, ce dernier n’y est pas. On apprend par son père que sa mère et son frère sont sur l’île d’Okinawa et qu’ils ont été séparés pendant la guerre. Kadaj n’était pas au courant de ça. Décidément Saga est très discret. Quoi qu’il en soit, il n’est ni ici, ni au Quartier Général ; il y a forcément un troisième point de chute, certainement en rapport avec Thalès.
Sham’s contacte Kadaj et l’informe qu’il a vérifié le traceur de Saga : il sait où il se trouve.

Pas étonnant que Sega ait trahi les Terra Nova : Thalès détenait et torturait son frère. Si Saga n’avait pas coopéré, il l’aurait tué. Et maintenant, il est avec eux parce qu’il croit que Thalès détient aussi sa mère. Cependant il a volontairement laissé allumer son traceur pour que son clan le retrouve. Avec toutes ces informations, la colère de Kadaj envers son ami s’estompe.

En mission avec son maître pour détruire l’un des 3 camps des Ragnarök, Kadaj découvre qu’Atlas est ce qu’on appelle un Master, c’est-à-dire qu’il contrôle 100% des connexions de son Néo Cerveau à son cerveau principal 😮

S’engage alors un combat entre Atlas et Lord Loki. Un combat intense, passionnant 😮 En fait je trouve les passages de combat dans le livre géniaux 😮 Ils sont extraordinaires (parfois un peu à la Matrix) mais totalement en adéquation avec les pouvoirs élémentaires de chacun ; j’adhère complètement, et je ne suis pas la seule : Kadaj est fasciné par le combat qui se joue sous ses yeux.
Atlas est hyper puissant 😮 Il finit par gagner le combat et élimine Loki.

De retour au Quartier Général, tous se préparent à leur prochaine mission : suivre Saga en Arctique où se trouve le château d’Asgard. Là-bas, le général Thalès espère y trouver la pierre du Dragon.
Cette pierre doit être très importante : le général s’est allié aux Américains, aux Français et aux Anglais. Les 3 troupes, ainsi que celles de Thalès et Sirius arrivent au même moment devant la porte du château où les éclaireurs du général sont pour beaucoup entre la vie et la mort (les autres étant déjà décédés).
Mais pénétrer dans la bâtisse risque d’être plus compliqué que prévu : celle-ci est gardée par 2 géants de plus de 7 mètres !

Alors qu’aucune des troupes n’arrivent à passer, Loki, un homme au manteau bordeau et une poignée des membres de Ragnarök arrivent. Loki et son bras droit entrent dans le château en un claquement de doigt.
Sirius et ses hommes doivent faire vite s’ils veulent éviter que Loki ne s’empare de l’artefact.

Une fois les 2 colosses de l’entrée terrassés, les troupes pénètrent dans le château et toute alliance est oubliée : chacun veut la pierre. Mais celle-ci est protégée par une troisième créature, encore plus féroce et impressionnante que les 2 autres. Quoi qu’il en soit, les voilà toutes les 3 debout, prêtes à protéger leur trésor…

La pierre du Dragon a fusionné avec Kadaj. Cet artefact contient une sorte d’esprit qui s’appelle Rhadamanthe et qui peut communiquer avec son hôte. Ça me fait un peu penser aux loups-garous dans Ryvenn. Quoi qu’il en soit Rhadamanthe laisse le choix à Kadaj d’accepter ou non ce pouvoir, cette fusion. Pour protéger les siens, ce dernier accepte. Il se transforme complètement, envahi par le pouvoir.

Partis à la poursuite de Ferya, Thalès et Sayaka, Sirius, Shaka, Kyo et Kadaj tombent sur une embuscade des Espagnols.  Chacun d’eux reçoit une balle, mais on ne sait pas si c’est une balle paralysante ou réelle (selon la prophétie découverte par Kadaj plus tôt, l’un d’eux va mourir 🙁 mais qui ?).

Pour sauver son hôte sur le point de se faire opérer pour qu’on lui retire la pierre, Rhadamanthe se matérialise dans leur monde sous la forme de Draco (une sorte de petit dragon, mais puissant) ; elle utilise le tatouage de Kadaj pour se “donner vie”. Ça a l’air assez impressionnant :p Pour rester avec eux, la créature doit puiser dans l’énergie de Kadaj. Dès lors qu’il n’en aura plus assez, elle retournera dans son monde le temps que son hôte ne reprenne des forces.

Ils fuient les Espagnols qui les avaient capturés, mais, de colère d’avoir perdu la pierre, Thalès menace de s’en prendre à la mère de saga. Tout l’équipe part donc sur l’île d’Okinawa.

Oh ! C’est l’énergie trop puissante de Rhadamanthe qui a créé le Néo Cerveau (qui s’appelle en réalité Ixiona). Mais pour le moment on en sait pas plus.
On apprend aussi que l’association de la pierre à Kadaj va lui permettre de développer de nouvelles capacités. Moi qui trouvait que Shinji était puissant, je crois que Kadaj va le devenir encore plus.

Victoire de l’équipe de Sirius : la mère de Saga est saine et sauve, toute l’équipe est au complet à bord du vaisseau et ils ont réussi à éviter le sabotage du référendum pour rendre l’île d’Okinawa au Japon. Cela dit, je pense qu’une catastrophe va arriver… 

J’en étais sûre ! Ragnarök a attaqué le Quartier Général des Terra Nova. Ce dernier est en flamme et un groupe de Ragnarök garde l’entrée… Sham’s, Sayaka, Sirius et Kadaj vont essayer d’y pénétrer mais à l’intérieur, c’est pas moins d’une centaine d’hommes qui s’y trouvent. Le combat va être compliqué, même avec la pierre du Dragon.
Sirius arrive à faire fuir tout le monde sauf un homme, un autre Hydromancien que Sham’s va affronter seul. J’ai un mauvais pressentiment 🙁

Bon… Atlas n’est pas aussi parfait qu’il n’y paraît. Quand Shinji a su qu’il était le meurtrier de ses parents, toutes sa rage et sa colère ont pris le dessus : il a tué le chef des Terra Nova et a failli tuer Sirius et Kadaj si ce dernier n’avait pas découvert à temps son nouveau pouvoir (aidé par Rhadamanthe) : il sent les prochaines actions de ses adversaires, un peu comme des prémonitions (comme Phoebe dans Charmed lors des combats :p ahem… je m’égare).

Fiou ça se complique. On récapitule : Atlas a été tué par Shinji qui a disparu. Loki veut récupérer un des Artefacts des Rois qui sont les Constellations d’Atlas que Kadaj a récupérées. Un homme qu’on ne connaît pas et qui s’appelle Stark débarque. Il fait peur à Loki qui s’en va et semble ne pas vouloir s’en prendre aux Terra Nova ; il a également la faculté de pouvoir se téléporter (ou de bouger très vite).

Eh bien.. L’avenir de Kadaj n’est pas joyeux. En plus d’être traqué pour sa pierre, il est devenu l’homme à abattre pour Noah, le roi flippant des Ragnarök… J’ai hâte de découvrir la suite de cette histoire :p

[fermer]

En conclusion

Que ce soit en film, série ou livre, la science-fiction n’est pas un genre que j’apprécie, j’ai souvent du mal à m’y plonger. Ici, l’histoire est différente : elle se passe en 2035 (dans pas si longtemps), la météo est chamboulée (euh… un peu comme en ce moment), une troisième guerre mondiale vient de se terminer et le monde n’est pas si différent du nôtre. Toutes ces choses ont fait que je me suis projetée et laissée transporter dans ce monde.

Malgré les 400 pages du livre, celui-ci se lit rapidement et facilement. Les chapitres sont courts et bien écrits, il n’y a pas de temps morts et je trouve que les personnages sont attachants. Gros coup de coeur pour les scènes de combats digne de Matrix :p En lisant le livre, je n’arrêtais pas de me dire qu’il ferait une chouette adaptation cinématographique.

J’ai vraiment été surprise d’apprécier cette histoire, cet univers et globalement, je n’ai pas de reproche à faire, même si 2 choses m’ont dérangé. La première concerne les suffixes japonais qu’on ajoute aux noms des gens. La culture nippone ne m’attire pas et je n’y suis pas sensible. Même si ça n’empêche rien à la lecture et à l’histoire, j’avoue que ça m’a souvent dérangé. Le deuxième point que je n’ai pas trop apprécié c’est qu’on passe parfois des choses, comme s’il y avait des « petits bonds dans le temps ». Quand ça arrive j’ai l’impression d’avoir zappé un truc et ça me fait parfois décrocher de l’histoire.

Quoi qu’il en soit, je suis ravie d’avoir tenté l’expérience. Ce livre a été une chouette découverte pour moi et j’ai hâte de pouvoir lire la suite :p (d’autant plus que je ne m’attendais pas du tout à la fin ^^).

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.