Quand Netflix est plus fort que la liseuse…

Hello !

Je profite de mes vacances, de la sieste de la famille et de cette magnifique vue pour alimenter un peu mon blog 🙂

Vue du cottage au Center Parcs du Lac d'Aillette
La vue du cottage du Lac d’Aillette

Oui, si tu passes régulièrement par ici, tu as du te rendre compte que ça ne bougeait pas beaucoup. Deux raisons à ça : la première, c’est que mon livre du moment ne me plaît pas. Je me force à le lire, mais je n’y prends aucun plaisir ; je n’arrive pas à me plonger dedans. Cela dit, quand je commence un truc, j’aime aller jusqu’au bout. Je le finirai, même si ça me prendra des semaines…

La seconde raison, c’est que j’ai commencé une série sur Netflix et que, je l’avoue, j’ai du mal à décrocher. Cinq saisons sont disponibles, il y a donc de fortes chances que je me remette sérieusement à lire qu’une fois que je les aurai finies. Cette série s’appelle How to get away with murder ou tout simplement Murder. Comme il paraît que je suis nulle pour raconter des trucs (Gazou si tu passes par là :p), voici le résumé trouvé sur AlloCiné

Annalise Keating possède toutes les qualités requises chez un professeur de droit pénal. Brillante, passionnée, créative et charismatique, elle symbolise également tout ce à quoi on ne s’attend pas : sexy, imprévisible et dangereuse. Que ce soit lors d’un procès ou dans une salle de classe, Annalise est impitoyable. Avocate de la défense, elle représente les criminels, des plus violents jusqu’à ceux suspectés de simple fraude. Son objectif est de faire presque tout ce qui lui est possible pour gagner leur liberté. De plus, chaque année, Annalise sélectionne un groupe d’élèves, qui se révèlent être les plus intelligents et les plus prometteurs, à venir travailler dans son cabinet. Car apprendre auprès d’Annalise est l’occasion d’une vie, celle qui peut tout changer pour ces étudiants, et cela pour toujours. C’est exactement ce qui se produit lorsqu’ils se retrouvent impliqués dans un assassinat qui fera vibrer toute l’université…

Bon évidemment, c’est gros comme histoire (j’ai du mal à croire que les avocats bidouilles autant et qu’on puisse se retrouver à chaque fois dans une me*de pareille). Cela dit la série est prenante et on s’attache aux personnages. Ils sont quand même fort les scénaristes : à chaque saison, on fait un saut dans le futur. A chaque épisode, tu en découvres un peu plus sur la catastrophe qui va arriver. Cela dit, tu ne découvriras complètement celle-ci qu’à plus de la moitié de la saison :p Bref, j’accroche à fond et je décroche totalement de la lecture (ahem… rappelez-moi le but de ce blog déjà ? :p).


Est-ce que ça t’arrive toi aussi de totalement lâcher un truc que tu aimes pour une série ? Si oui, avec laquelle ? Allez ! Ne sois pas timide, dis-moi tout :p

3 Commentaires

  1. Oh oui et bien trop souvent lol ^^ Et toujours pour la même raison si je me met dans un truc qui demande beaucoup de temps bah je délaisse forcément la lecture.

    Car je me dit fais ça et tu liras ce soir ! Et le soir je m’endors avant même d’avoir ouvert le livre ^^

  2. Coucou,
    Oui ça m’arrive régulièrement avec thé Big Bang theory par exemple,modern family…..bref j’ai plus envie de me détendre devant que de lire….
    Parfois je m’en veux légèrement de ne pas lire….

    1. Ah je suis comme toi. Même si tu veux te plonger dans ta série, y a une partie de toi qui culpabilise de ne pas avancer dans ton histoire :/ Par exemple, hier soir, j’ai pas du tout allumer la liseuse. Par contre, j’ai enchaîné 4 épisodes -_-‘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.