La Dernière Chamane

/!\ Ce tome est le troisième de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de choses qui se sont passées dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du livre La Dernière Chamane de Julie Saurel

Date de parution : Mars 2021

Un paiement. Rien qu’un petit paiement…

Dans un monde où les humains ont été réduits à l’esclavage et répartis en différentes castes sous le joug des Surnaturels, Jenny appartient au bas de l’échelle sociale : les Aturales. Elle n’est rien. C’est pourquoi les siens n’hésitent pas à la livrer au clan MacFillan, de puissants lycanthropes établis en Écosse, pour régler leur dette.

Mais celle qui ne devait être qu’une marchandise va vite faire tourner les sens des loups présents au château et ébranler bien des convictions. D’autant qu’elle se refuse à leur obéir. Surtout à ce rustre de Keir, le fils cadet des MacFillan, aussi collant qu’agaçant. Elle est particulière, il le sent. Le sait… et n’est pas le seul à s’en rendre compte.

Utilisée, convoitée et mise à prix, le danger rôde autour de la jeune femme, dont les alliés se révèlent plutôt surprenants. Pour sauver sa peau et dévoiler les secrets du château, Jenny est désormais prête à bousculer l’ordre établi.

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

Ça fait déjà plusieurs semaines que le livre trône dans ma bibliothèque. Je l’avais achèté suite à ma lecture du premier tome d’Alicia Smith. J’avais beaucoup aimé la plume de Julie Saurel et je n’arrêtais pas de voir des avis positifs sur La Dernière Chamane. Je me suis donc laissée tenter.

J’espère que l’engouement qu’il y a autour du livre ne va pas jouer en sa défaveur (parfois quand tu ne lis que des avis positifs sur un livre, tu en attends beaucoup et tu es déçue, même s’il est bon…).

CE QUE J'EN AI PENSÉ

Dès qu’on commence le livre, on se doute qu’on va jongler entre deux personnages dans cette histoire : Jenny et Keir. Néanmoins, pas de panique :  chaque début de chapitre nous indique qui l’on va suivre.

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

Le livre s’ouvre avec Jenny. Elle est attachée à une stèle, prête à être sacrifiée. Deux membres du clan MacFillan s’approchent d’elle : l’un sous forme humaine, l’autre sous sa forme lupine. Faute de paiement par son propre clan, les Aturales, elle a été choisie comme compensation financière. (Wah… elle n’est que du bétail, qu’un objet).
Celui qui était en loup reprend forme humaine et emmène leur tribut vers le château du clan.

Les Aturales sont des ouvriers agricoles et ils paient les MacFillan pour assurer leur sécurité, pour les protéger.

Jenny refuse de n’être que du bétail sacrifié par son village. Elle tente de fuir, mais l’Écossais est bien plus fort qu’elle (surtout avec son statut de “prédateur”… Je ne vois pas comment elle peut fuir). Cela dit, je trouve étrange la façon dont il la renifle. Est-ce qu’elle est plus qu’une simple humaine ? (Au vu du titre du livre, ça paraît évident hein…. Mais ça veut dire qu’elle a une odeur particulière pour les garous ? Qu’elle est attirante ? Enivrante ?).

Une fois au château, Jenny est lavée et apprêtée. Elle va être présentée au chef du clan MacFillan. En effet, ce sont ses fils qui ont décidé de l’amener ici, mais il est le seul à choisir son destin…
L’homme qui l’a amenée au château s’appelle Keir, et son frère se nomme Erwan.

Finalement, MacFillan décide rapidement de vendre Jenny à un autre clan, sous la désapprobation de Keir qui insiste auprès de son père pour que la jeune femme reste auprès d’eux. Une fois de plus, il met en avant son odeur.
Elle est ensuite amenée chez une humaine, Gaëlle, qui a pour mission de l’évaluer (et qui semble la seule à trouver grâce au yeux de Keir). Cependant, Jenny est gênée par un esprit, celui d’une cinquantenaire qui fait tout pour attirer son attention. Elle voit les fantômes (oui je sais, le titre nous laisse entendre que c’est elle la chamane). Est-ce que ses capacités se “sentent” sur elle ?

Gaëlle la plonge dans l’Entre-Deux, un monde à mi-chemin entre celui des vivants et celui des morts. On en apprend plus sur les chamanes. Chaque meute avait dans ses rangs l’une d’elles qui apportait des bienfaits aux garous et servaient de guérisseuses. Cependant, elles ont été décimées par les vampires et, étant donné que leur gène est héréditaire, elles se font de plus en plus rares.
Pour le moment, les facultés de Jenny ne sont pas réveillées car elle n’est pas marquée. On n’en saura pas plus pour le moment car elle retourne à la réalité.

Keir sait ce qu’elle est. Mais Gaëlle ne semble pas le croire…

Ohhh ça y est, on passe au point de vue du lycan 🙂

Jenny confirme les soupçons qu’avaient Keir. Il ne lui reste plus qu’une chose à faire : négocier avec son père pour ne pas laisser filer leur précieux tribut.
Malheureusement, l’Alpha a pris sa décision et ne reviendra pas dessus. Dans quatre ou cinq jours, Jenny fera partie d’un autre clan, celui des MacMoray.

En attendant, la jeune femme a décidé de se montrer docile afin d’avoir un peu plus de liberté pour tenter une évasion. Mais Keir n’est pas dupe et voit bien qu’elle joue un rôle.

Le loup l’emmène dans l’antre de Gaëlle. MacFillan veut qu’elle s’y connaisse en plante pour leur négociation et Keir veut qu’elle en apprenne plus sur l’esprit qui veut communiquer avec elle.
Gaëlle étant jalouse (et craignant peut-être pour sa place), la laisse livrée  à elle-même. Heureusement l’esprit de la femme, Edna, est là pour la guider.

Une fois que Gaëlle arrive à se débarrasser de Keir, elle s’en prend physiquement à Jenny, prête à la tuer pour qu’elle ne prenne pas sa place. Heureusement Keir arrive juste à temps et emmène l’humaine dans sa chambre.
Il est complètement accro à son odeur qui agit sur lui comme une drogue. Il a besoin d’être proche d’elle, de la sentir, d’avoir sa dose. Et au vu du stress qu’à subi la rouquine, elle est recroquevillée contre son torse lorsqu’il la porte.

Une fois dans la chambre, ils ont un échange verbal qui l’amuse. Même s’ils s’agacent mutuellement, j’ai la sensation qu’ils ont besoin l’un de l’autre (et que Keir ne baisse pas les bras dans l’idée d’empêcher le départ de Jenny).

J’ai du mal à lâcher le livre. Je trouve qu’il est assez addictif. On s’attache à Jenny dès le départ. J’aime le fait qu’elle ne se laisse pas intimider par les lycans et qu’elle n’accepte pas aussi facilement sa situation.
Keir est agaçant, mais on sent aussi qu’il doute de lui-même.
J’avoue que je suis curieuse de voir comment tout ça va évoluer, surtout que tous les autres loups de la meute semblent sensibles à la fragrance de la jeune femme.

Le lendemain, Jenny décide de visiter le château. Elle sort donc de sa chambre sans y être autorisée et tombe nez à nez avec Nathanaël, un ado de la meute qui est, lui aussi, obsédé par l’odeur de la jeune femme.
Jenny en profite alors pour le manipuler et lui parle du fait que Keir pense qu’elle est une chamane. Le garçon disparaît subitement afin de récupérer des informations à ce sujet. La jeune femme en profite alors pour reprendre son objectif de départ : visiter le château.

Personne n’est dans les couloirs. Tous les hommes sont dehors et Jenny observe par la fenêtre leur transformation. Prise par un haut le coeur en voyant des morceaux de chair se détacher de leur corps, elle tente de repartir vers sa chambre et tombe nez à nez avec Keir.
Le loup, après l’avoir un peu bousculé plus pour le fun que par autorité, l’emmène dans les sous-sols de Gaëlle afin que Jenny puisse poursuivre son apprentissage.

Trois jours se sont écoulés depuis le départ d’Erwan vers le territoire des MacMoray. Ce soir est un soir de pleine lune et Jenny est enfermée à double tour dans sa chambre. Quand Edna lui a dit que les chamanes avaient une connexion particulière avec la meute, je ne pensais pas que c’était à ce point. Même si rien n’est clairement dit, on dirait que Jenny ressent la douleur de la première transformation, qu’elle ressent les émotions des membres de la meute, même sans être à côté d’eux. En tout cas, c’est le sentiment que j’ai en lisant ce passage.

Abandonnant l’idée de s’échapper (sans même avoir essayé), Jenny va se coucher. Elle est néanmoins réveillée en pleine nuit par un loup qui défonce sa porte. Elle est persuadée qu’il s’agit de Nathanaël. Alors que le jeune loup avait ciblé sa proie et s’apprêtait à lui bondir dessus, le loup de Keir vient protéger l’humaine.
Alors que le combat s’engage entre les deux bêtes, Jenny tente de fuir mais se retrouve face à quatre membres de la meute sous leur forme lupine qui lui barrent le passage. Une fois encore, le fils MacFillan, après avoir assis son autorité sur Nathanaël, chasse les loups.

Lors de l’attaque de Nathanaël, Jenny a été griffée au bras. Cependant, ce n’est pas suffisant pour la marquer et la lier définitivement à la meute. Elle a besoin d’être mordue pour ça.

Qu’il s’agisse de son loup ou de Keir lui-même, une seule chose l’obsède : Jenny. Et même s’il a mis de la distance entre eux ces derniers jours, même si elle est humaine, il veut qu’elle soit sienne. Il veut poser ses lèvres sur celle de la rousse. Il lui laisse le choix. Mais au moment où Jenny lui fait comprendre qu’elle ne le repoussera pas, MacFillan débarque. (Hum… Je ne suis pas sûre que la situation plaise à l’Alpha… Pas sûre que Keir ait encore l’occasion de passer du temps avec elle… Sauf s’il défie son père et la mort pour la marquer ? :O )
L’Alpha ordonne à Keir de laisser Jenny ici et d’aller rassurer Nathanaël sur qui il devait veiller durant sa transformation. Même s’il hait l’idée de laisser la jeune femme avec son père, il ne peut résister aux ordres de son chef de meute.

Une fois seuls, MacFillan fait bien comprendre à la chamane en devenir qui est le chef ici. Il lui ordonne de ne plus adresser le moindre mot à Keir afin de ne plus lui faire tourner la tête. Je doute que son fils l’entende de cette oreille…
D’après Gaëlle, Jenny ne pourra pas lutter contre l’ordre du chef de meute.

Grâce à une discussion entre Nathanaël et Keir, on en apprend un peu plus sur ce qu’il se passe avec Jenny. Tant qu’une chamane n’est pas marquée, c’est un peu comme si elle sécrètait des hormones pour attirer les loups et faire en sorte que l’un d’eux ne fasse d’elle la sienne. Cette attraction est d’autant plus forte en fonction de l’âge et du statut du loup (ce qui explique l’attirance de Keir pour elle). Une fois marquée, ses pouvoirs sont complètement libérés et elle ne dégage plus cette fragrance.
Tout ça risque de poser de sérieux souci quand la délégation du clan MacMoray va débarquer… Les loups vont-ils se battre pour elle ?

Quand Keir vient la voir le lendemain, il est surpris qu’elle puisse lui parler (Jenny t’es une warrior <3). Mais elle va mal. Elle est comme « éteinte ». Alors, Keir décide de l’emmener à l’air libre. Dans la prairie autour du château, elle est heureuse. Elle revit. Lorsqu’elle touche un arbre, elle ne peut plus ôter sa main et un champ de force invisible se crée autour d’elle, empêchant Keir de l’atteindre. L’écorce de l’arbre remonte le long de son bras, l’absorbe.
Une lueur bleue s’échappe alors de sa main. L’arbre se consume. Elle est libre et sa blessure est guérie. Ses pouvoirs prennent de l’ampleur 😮
En tout cas, ce moment de panique les a rapproché tous les deux. Mais il est l’heure d’aller à la rencontre des MacMoray.

Une fois qu’il a déposé Jenny dans sa chambre, il s’empresse d’avoir voir le père de Nathanaël. Il possède des livres sur l’ancien monde (ce qui est interdit) et sur les chamanes. Keir le menace de le dénoncer s’il ne fait pas pencher le conseil pour qu’il garde Jenny au sein de leur meute. Il part ensuite rejoindre MacFillan pour accueillir la délégation.

Je hais MacMoray. Il est détestable. Et étant donné la façon dont il traite Jenny, je pense que je ne suis pas la seule à avoir envie de le pourrir. Il lui dit ouvertement, devant tout le monde, qu’il va la briser.
Keir n’intervient pas (même s’il en meurt d’envie, ça aurait de lourdes conséquence) et empêche même Nath d’agir. Cependant quand Erwan reconduit Jenny dans sa chambre, il s’empresse de les suivre.
Keir discute avec son frère. Il lui raconte ce qu’il s’est passé ces derniers jours et lui confie qu’ils ont besoin de Jenny dans la meute. Il semble réussir à le convaincre d’être de son côté.

Le traité est signé entre les MacFillan et les MacMoray. C’est avantageux pour le clan de Keir. L’une des clauses est que MacFillan ait l’un des membres de sa meute qui rejoignent les conseillers de l’autre clan en qualité d’observateur (d’espion plutôt). Sans hésiter, Keir se porte volontaire. Il pourra ainsi garder un œil sur son Petit Paiement (bon quand est-ce qu’il va la mordre ?! Même si ça ferait chier son père, il ne pourrait plus s’en débarrasser non ?).

Jenny est emmenée dans les quartiers de MacMoray. Quand le chef de clan veut lui montrer qu’elle lui appartient, les pouvoirs de la chamane se réveillent et une nuée de hiboux vole à son secours, s’en prenant à l’Alpha.
Alors qu’elle fuit la chambre, elle est rattrapée par un conseiller de MacMoray. Heureusement Keir vient à son secours une fois de plus. Même Erwan lui vient en aide quand le second conseiller essaie de l’attaquer.
MacFillan intervient pour arrêter les combats. Tous retrouvent forme humaine, sauf Keir dont le loup prend le contrôle et mord Jenny (enfin !).

En réalité, plus que d’être liée à une meute, en la mordant, c’est à Keir que Jenny a prêté “allégeance”. Pour apaiser les tensions liées aux accords caduques, une solution est trouvée : Keir rejoint le clan des MacMoray, entraînant avec lui la chamane. Et pour celler davantage cette entrée dans le clan, il épousera Megan, la fille du chef du clan qui semble folle de lui et avec qui il s’est déjà amuse par le passé (sauf que lui, il ne pense qu’à Jenny…).

Je crois que MacFillan a peur que Keir ne prenne sa place d’Alpha. Après tout, son fils semble avoir été celui qui a été le plus touché par l’odeur de la chamane. Le fait qu’il soit lié à elle le rend peut être beaucoup plus puissant ? Il préfère s’en débarrasser.

Erwan, Nathanaël et Keir se sont aussi rendu compte du comportement étrange de leur Alpha. Et comme ils ne font pas confiance à l’autre chef de clan, ils décident de se relayer au chevet de Jenny qui est au soin de Gaëlle (qui est dans la confidence).

Quatre jours se sont écoulés depuis la morsure, et la chamane a du mal à s’en remettre. Elle est toujours inconsciente et se trouve dans l’Entre-Deux. Elle y retrouve Edna et Tomas MacFillan, les vrais parents de Keir 😮 Quand leur meute s’est fait attaquer et massacrée par les vampires, Tomas a fait d’Alastair (le MacFillan que nous connaissons) l’Alpha de la meute et lui a demandé de prendre soin de son fils.
Voilà pourquoi l’autre veut s’en débarrasser 😮 C’est Keir l’Alpha légitime de la meute 😮

Edna et Tomas lui expliquent tout. On découvre alors que la femme était la chamane du clan MacFillan (l’histoire se répète :p ) et que c’est Logan, le père de Nath, qui a suggéré à Alastair de prendre le nom de MacFillan. Le nouvel Alpha a ensuite tué tous les anciens membres de la meute pour que personne ne dévoile sa véritable identité. Ainsi, il assurait à Erwan, son fils de cinq ans à l’époque, la succession du pouvoir, faisant de Keir le cadet de la famille.

Quand elle revient à elle, Keir lui dit que Logan a trouvé une solution pour l’affront fait à MacMoray. Jenny tique à l’évocation de Logan.

Je viens de percuter un truc… En appartenant à la meute, Jenny voit maintenant les Anciens, c’est-à- dire tous ceux du clan qui sont morts. Alastair était au courant que ça se produirait si la meute la marquait. Il savait qu’elle apprendrait son secret. Voilà pourquoi il voulait vite s’en débarrasser !

Mais elle ne prend pas le temps d’expliquer au lycan ce qu’elle sait. Chacun d’eux laisse leur envie prendre le dessus.
Alors qu’ils se remettent de leur ébats, Erwan débarque, bien vite rejoint par Gaëlle et Nathanaël. Maintenant que la chamane est réveillée, le mariage de Keir et Megan va pouvoir avoir lieu et Jenny semble avoir une idée derrière la tête…

Keir décide d’aller voir son père pour connaître la suite des événements. Nath quitte le sous-sol et Erwan va veiller sur la guérisseuse et la chamane.

Quand Jenny essaie d’expliquer à Erwan ce qu’il s’est passé il y a de nombreuses années, il se braque et quitte le sous-sol.

La chamane ne trouve aucune solution. Le mariage à lieu dans une heure. Nathanaël arrive avec le livre de son père. Même s’il est interdit, il pense qu’en le montrant au reste de la meute, ils comprendront l’importance de garder Jenny dans leur meute.
Ce livre a été écrit par Edna et c’est aussi son grimoire. Ses sorts, potions et enchantements y sont cachés. Elle dévoile à Jenny comment les lire.

Trente minutes avant la cérémonie, Erwan revient dans le sous-sol. Il demande à Jenny de l’aider à se souvenir de son enfance. Il veut savoir. Elle le guide alors et il plonge dans son subconscient.

La cérémonie va commencer et Erwan n’est toujours pas revenu à lui. C’est accompagné de Nathanaël que Jenny se rend au mariage.

Grâce à son animal totem (le hibou), Jenny montre à tous les loups de sa meute ce qui se passe. Erwan débarque et dénonce la trahison de son père.

J’imagine que le mariage est annulé et qu’Alistair n’est plus l’Alpha (banni peut-être ?)


L’épilogue est du point de vue de Jenny et se passe un mois plus tard.

Keir est devenu l’Alpha et Erwan et lui sont toujours proches. Logan a fui, laissant sa place de conseiller à Nathanaël et Alistair a été banni.

Concernant MacMoray, Jenny veille à ce qu’il n’oublie pas que les MacFillan possèdent une chamane dans leur rang…

Une nouvelle ère débute dans le clan, celle où loups et humains vivent sur un même pied d’égalité et où les plus faibles ne sont pas esclaves.

[fermer]

En conclusion

Pendant 2 jours, je n’ai pas su fermer ce livre et maintenant que je l’ai fini, eh bien j’avoue que les personnages me manquent déjà.

Dès le début de l’histoire, on est plongé dedans et je me suis vite attachée au personnage de Jenny. Ici, les créatures surnaturelles ont été dévoilées au yeux de tous et les loups-garous dominent les humains qui leur doivent allégeance et obéissance.
La jeune fille, d’une vingtaine d’années, plutôt jolie, a été choisie comme compensation financière par son clan (pour un défaut de paiement contre la protection des loups) et donnée en tribut au clan MacFillan. Mais dès son arrivée au château, son odeur entêtante fait tourner les têtes, surtout celle de Keir, le fils cadet du chef de clan. Il ne comprend pas son besoin viscérale d’être près d’elle, de la protéger. Il va devoir choisir entre sa loyauté et son désir… Et si cette rouquine n’était pas une simple humaine ?

L’histoire et l’écriture sont complètement addictives. On veut connaître les raisons qui poussent l’Alpha à agir de cette façon. On veut en savoir plus sur les compétences de Jenny.

La relation entre le loup et la tribut est plaisante, tout comme leurs échanges. À titre tout à fait personnel, j’ai apprécié la personnalité de Jenny qui, malgré sa situation, ne baisse jamais les bras et se relève toujours. C’est une battante au tempérament de feu et j’ai vraiment beaucoup aimé son personnage.

Concernant Keir, le fait de suivre de temps en temps son point de vue nous permet de nous rendre compte de la complexité de la situation dans laquelle il se trouve et de ses doutes.

J’ai tout de même un petit bémol : avec le titre du livre, on s’attend à ce que le côté chamanique soit beaucoup plus mis en avant. Cependant, les compétences de Jenny ne sont mises en avant que dans les dernières pages et j’ai trouvé que son statut n’était pas assez creusé.
Néanmoins, ça ne m’a pas empêché de passer un bon moment et de dévorer le bouquin. J’avoue que j’ai un peu de mal à passer à autre chose tant j’ai pris plaisir à partir en Ecosse avec eux.

Je sais qu’une suite n’est pas envisagée. Mais si un spin-off voit le jour à un moment donné, je serais de la partie sans aucune hésitation !

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.