Le baiser du démon (Danny Valentine t.1)

/!\ Ce tome est le troisième de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de choses qui se sont passées dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Le baiser du démon, une aventure de Danny Valentine - Lilith Saintcrow

Date de parution : Juin 2010

Danny Valentine – tempérament de feu et nerfs d’acier – est nécromancienne. Elle loue ses services au plus offrant et ressuscite les morts comme personne. Pourtant elle se serait bien passée de ce contrat avec Lucifer lui-même. Mais comment refuser, et espérer rester en vie ? Engagée pour tuer le fugitif Santino, démon de son état, Danny se voit affublée pour garde du corps d’un autre démon en qui elle n’a pas confiance, et de deux médiums. Cela dit dans cette affaire, ce n’est pas d’amis dont elle a besoin, mais plutôt d’un miracle. Car la dernière fois qu’elle a rencontré l’invincible Santino. elle a failli mourir !

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

Fût un temps où j’étais abonnée à FranceLoisirs. Chaque “saison”, tu devais acheter au moins 3 livres. Eh bien voilà ! Celui-ci a fait partie d’une de mes sélections qui, comme beaucoup d’autres livres, est resté à prendre la poussière dans ma bibliothèque.

CE QUE J'EN AI PENSÉ

L’histoire est écrite à la première personne et c’est Danny Valentine qui nous raconte ce qu’il s’est passé. Pour être honnête, le début me plaît moyen. Il y a pas mal de mots liés à son métier (la nécromancie) qu’on ne comprend pas forcément et, personnellement, je n’aime pas l’attitude du personnage que je trouve un poil trop « sûre d’elle », parfois à la limite de l’insolence pour moi (ce n’est pas parce que tu as affaire à un démon que tu dois te montrer désagréable avec lui).

Cela dit, l’histoire ne semble pas classique. Continuons :p

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu n'as pas lu le livre

Étrange. Danny est convoquée par le diable en personne. Pourtant, elle se rend chez lui en métro =) Rigolo non ?

On semble être dans un monde futuriste où la technologie est un peu plus évoluée, où de nouveaux métiers sont apparus comme celui de nécromancien. Pour différencier les Normaux des Psions (= ceux qui ont des pouvoirs d’après ce que j’ai compris), ces derniers sont tatoués au visage. Pour devenir Psion, il faut suivre une formation à l’Académie, école particulière très coûteuse.

Fiou j’ai vraiment du mal à me mettre dedans. Je n’arrive pas à imaginer les scènes et à me concentrer sur l’histoire. J’ai l’impression qu’il me manque des morceaux à chaque fois, comme si l’auteure allait à l’essentiel sans essayer de mieux nous imprégner dans chaque passage.

Danny va aux enfers, on apprend par la suite que c’est un exploit qu’elle ait survécu et pourtant, au travers des chapitres, je n’ai pas trouvé que ça avait l’air éprouvant. Pour le coup, je me force à continuer ma lecture mais ça ne me plaît pas vraiment…

Ahem. Je suis tellement pas dedans que je ne me souvenais même plus pourquoi le diable l’avait embauchée…

Retour dans son monde, dans sa maison. Pour l’aider dans sa mission (je dirai plus pour la surveiller), Lucifer lui a octroyé le privilège d’avoir un familier. Chose rare et que les magi (je pense que c’est un groupe de personnes qui possèdent des pouvoirs magiques) vont certainement lui envier : son familier est un démon !

Parfois, pendant ma lecture, je me demande si ce livre est bien le premier tome. Ça fait plusieurs fois que j’entends parler de l’Eveil, de l’Acte Parapsychique ; on nous parle de Psion, de magi, … mais jamais nous n’avons de vraies explications concernant ce dont il s’agit. J’ai l’impression d’être une petite nouvelles dans un nouveau monde qu’elle découvre et dans lequel elle ne peut pas poser de question pour mieux comprendre. Personnellement, ça me gène et ça perturbe ma lecture (je pense que toutes ces zones d’ombre sont là raison pour laquelle j’ai du mal à me plonger dans l’histoire).

Un quart du livre. En fait, je me rends compte que je me force à lire. Je fais défiler les pages histoire de pouvoir dire “c’est bon je l’ai fini”. Il y a trop de termes propres à l’histoire qu’on ne comprends pas, trop de mystères ou de choses non expliquées. Franchement, ça ne me plait pas. Peut-être que ça peut convenir à certains, mais ça n’est pas mon cas. Je pense que je vais avoir du mal à faire un avis “au fil de ma lecture” tellement je suis peu marquée par l’histoire. Une fois que j’arrête de lire le soir, eh bien c’est à peine si je me souviens ce qu’il s’est passé dans les quelques pages que j’ai terminées. Oui, vraiment, je me force à lire ce livre :/

[J’ai mis de côté ce livre pendant plusieurs jours/semaines, il est temps de m’y remettre, mais soyons honnête, je sais que je vais m’ennuyer… Fiou… Un bon mois que je le traîne…]

Me voici donc de retour dans ma lecture. Cette fois, on part en mission avec Dante. Elle a été appelé par un avocat pour contacter un mort. Sauf que, pas de corps ; elle va devoir faire avec les cendres du défunt. Peu de nécromanciens sont capables d’une telle prouesse. C’est à ce moment de l’histoire qu’on se rend compte de la puissance de Danny, de l’ampleur de ses pouvoirs. C’est l’une des, pour ne pas dire LA meilleure(s) nécromanciennes du monde.

A partir de ce moment (un peu avant la moitié du livre), l’histoire devient intéressante, on comprend un peu mieux ses airs supérieurs : c’est la meilleure, on a souvent besoin d’elle, elle sait qu’elle est indispensable. Au-delà de ce détail, c’est aussi maintenant que la chasse va commencer. On va enfin partir à la recherche de Santino.

Ah oui ! Au passage, la relation entre Danny et son familier, Japhrimel (qu’on appelle Jaf) semble évoluer petit à petit. Mine de rien, la nécromancienne commence à le voir non plus comme un démon mais comme un humain et perso, je sens qu’un rapprochement se prépare entre les 2 (est-ce que le titre du livre parle d’un baiser entre Danny et Jaff ?).

On rencontre également Jace, l’ex de Danny et on sait comment son amie Doreen a perdu la vie, assassinée par Santino.

Mine de rien, mon envie reprend pour ce livre. Croisons les doigts pour que ça continue :p

Bon… Sans surprise, la motivation a été de courte durée… Alors que nous sommes partis en chasse, voilà le retour des mots qu’on ne comprend pas. On se retrouve face à des scènes d’action que je n’arrive même pas à imaginer. En fait, la seule chose qui me donne envie de poursuivre ma lecture c’est que je vois la fin s’approcher… C’est triste hein…

De tous les personnages de l’histoire, eh bien il n’y en a aucun auquel je me suis attachée. Aucun d’eux n’a un réel intérêt. En général, j’aime les méchants. Je m’étais dit que le démon qui suit Danny partout pourrait apporter du peps à l’histoire, mais en fait, c’est un gentil toutou, tout calme 🙁 (il m’agace d’ailleurs d’être aussi…gentil).

En fait, ce bouquin est chelou. Parfois, il me soule parce que je n’y comprends rien. Mais quand tu n’as pas de mots inexpliqués, eh bien il se lit plutôt bien (même si je n’arrive toujours pas à imaginer les persos, les lieux ou les scènes, mais bon…).

En tout cas, une chose est sûre, à environ les ⅔ tiers du livre, certains points commencent à s’éclaircir. On découvre que l’Eveil correspond au moment où les pouvoirs des psions se sont manifestés, on apprend que les psions sont les “progénitures” d’une union d’un démon et d’un humain (en tout cas c’est ce que j’ai compris), on découvre que Lucifer est Androgyne (il peut créer, tout seul, de nouveaux démons) et qu’une partie de son ADN est présent dans l’oeuf qu’on recherche.

On découvre aussi les intentions de Santino, pourquoi il a commis tous les meurtres et pourquoi il veut absolument avoir Danny vivante (enfin on a un début d’explication là-dessus). Il veut créer un autre être Androgyne pour pouvoir créer ses propres démons et destituer le Prince des Enfers.

Maintenant que Lucifer est au courant de son plan, tous ses agents sur Terre recherchent Santino. La traque ne devrait pas être bien longue. Mais pour le moment, personne ne sait encore comment le tuer…

OMG !!! Il a avoué !!! Le démon a avoué qu’il était tombé amoureux de Danny ! Le voilà à présent un Déchu, un démon amoureux d’une humaine, banni des Enfers. Je me demande comment va réagir le Prince 😮 Oh mais… Je n’avais pas prévu ça. Quand un démon devient A’nankimel, il perd une partie de ses pouvoirs et devient mortel 🙁

Pour protéger ses pouvoirs, il s’est intimement lié à Danny. La voilà maintenant avec les dons d’un démon sans en être un. Cela dit, toute son apparence a été modifiée et maintenant, elle ressemble à l’un d’eux mais elle n’est pas un démon, elle est une hedaira.

Alors que Dante découvre peu à peu ses nouveaux pouvoirs et s’y habitue, on en apprend plus sur sa relation avec Doreen et comment elle est morte. Je comprends mieux pourquoi elle tenait tellement à elle et combien sa mort a été traumatisante.

Le combat final commence. Toutes l’équipe se rend sur une île au milieu de l’Antarctique. Île qui est entourée de falaises et contient un château. Dante et ses compagnons ont 2 objectifs : tuer Santino et trouver la fillette. Celle-ci ressemble comme 2 gouttes d’eau a Doreen, résultats des expériences du monstre pour créer un nouvel Androgyne. Même si physiquement elle ressemble à une enfant, elle n’en est pas une. Ses yeux d’adultes sont pleins de pouvoirs et de connaissances.

Comme tout combat, il y a des victoires, des défaites et des pertes.

De retour dans la navette au côté de ses compagnons humains et de la petite fille, Dante a accompli sa mission. Mais une part d’elle ne va pas bien : Jaf a disparu quand Santino l’a touché en pleine poitrine avec une lumière provenant de l’Oeuf.

Lucifer est vraiment une ordure (à chaque fois que le Diable apparaît dans un livre, un film ou une série, je l’apprécie :p). Enfin, je trouve un truc sympa dans ce livre : des promesses tenues par un démon 🙂 Les mots ne sont que des mots et chacun en a sa propre interprétation. Il a tenu parole, à sa manière : Jaf est libre maintenant. Cela dit, même si son corps n’est plus que cendres, j’ai du mal à croire qu’il soit mort. Si c’est le cas, pourquoi ses boucliers sont toujours actifs ? Est-ce que c’est à cause de son sang qui circule dans les veines de Dante ?

Concernant l’entretien de fin eh bien… Je n’ai rien compris. Je ne sais même pas si c’était réellement intéressant de le mettre (ou alors, je n’ai pas remarqué un truc important :/ )

[fermer]

En conclusion

Fiou ! Enfin fini ! J’ai tellement eu du mal avec ce livre que j’ai réussi à en lire 3 autres avant de le finir. Mais j’ai tenu bon !

Alors qu’à la moitié du livre j’avais l’impression d’avoir eu un regain de motivation, eh bien celle-ci est vite reparti. J’ai détesté ce livre. Trois raisons à ça. Pour commencer, le caractère du personnage principal. Je ne l’aime pas, je n’accroche pas. Elle m’agaçe. Ensuite, je dirai que tous les personnages sont “fades”. Aucun d’eux n’est vraiment intéressant, aucun d’eux ne nous permet de nous identifier. Et pour finir, et le plus important selon moi : impossible de se représenter les personnages ou les scènes. Trop de choses ne sont pas expliquées, il y a trop de vide. Personnellement, je n’ai pas réussi à me plonger dans l’histoire, à m’imprégner de celle-ci.

En conclusion, j’ai subi cette lecture. Je ne me suis pas amusée et, très honnêtement, je ne la recommande pas. Je ne lirai d’ailleurs probablement jamais la suite, d’autant plus que ce tome a une vraie fin, pas une fin qui te pousse à sauter sur le tome suivant.

Je suis vraiment déçue parce que l’histoire semblait prometteuse… Enfin je garde le nom sous le coude, peut être qu’un jour je retrouverai Dante pour découvrir la suite de ses aventures. Comme on dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.