Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal de Bridget Jones

/!\ Ce tome est le troisième de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de choses qui se sont passées dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du livre Le journal de Bridget Jones de Helen Fielding

Date de parution : Octobre 2013

Bridget a presque trente ans et n’est toujours pas mariée. Entre une mère égoïste et des amis plus ou moins en couple, elle cherche le prince charmant qui changera sa vie, son regard sur elle-même et sur le monde.

Avec un humour décapant, Helen Fielding trace le portrait d’une génération de femmes socialement responsables, financièrement autonomes, mais affectivement… frustrées! Une comédie ironique et tendre.

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

En ce moment, je ne lis que des histoires glauques avec des morts. J’ai besoin de me vider la tête et de lire quelque chose de plus léger.

J’ai bien aimé cette comédie quand j’ai vu le film. Du coup, j’ai envie de me laisser tenter par le bouquin.

CE QUE J'EN AI PENSÉ

On commence avec une liste de « à proscrire » et une liste de « à faire« . J’avoue que je suis du genre à faire des listes pour tout et pour rien, je m’y retrouve. Ici, elle a donc noté sur papiers ses bonnes résolutions pour l’année. Et je crois qu’elle veut vraiment trouver un mec :p

Au fil de ma lecture

Le livre est écrit sous forme de journal intime où chaque jour, Bridget nous raconte sa journée,ce qu’elle a mangé, fumé, bu…

En conclusion

J’aime beaucoup comparer les inspirations/adaptations de livres à l’écran et, pour le coup, c’est le film qui m’a donné envie de lire ce bouquin. Dans mes souvenirs (ça fait un moment que je l’ai vu), le film est une comédie romantique. Bridget est maladroite, attachante et rigolote. Ici, c’est tout le contraire : je la trouve superficielle, trop attachée au « qu’en dira-t-on » et surtout accorde trop d’importance au regard des autres. 

Je trouve que dans le livre, il y a 2 « clans » qui s’affrontent : d’un côté, tu as Bridget qui envie et jalouse les femmes mariées alors qu’elle est célibataire à 30 ans, et de l’autre côté, tu as sa mère et l’une de ses copines qui envie la vie de Bridget (pas de mari, indépendante financièrement, etc…).
En fait, j’ai eu du mal à accrocher à se livre et à m’attacher à Jones parce que je ne partage pas son point de vue : ce n’est pas parce que tu es célibataire à 30 ans que tu as raté ta vie…

D’une manière générale, tout ce qui est important pour elle est futile pour moi. Du coup, je ne me suis pas du tout retrouver dans ce livre et j’ai « subi » cette lecture au lieu de l’apprécier (d’ailleurs, je me suis rendue compte que, finalement, les fictions écrits sous forme de journal intime ne me plaisent pas, alors que les autobiographies sous forme de journal intime, oui). Néanmoins, au fur et à mesure de ma lecture, j’ai trouvé que Bridget changeait et elle me plaisait davantage.

Quoi qu’il en soit, j’avais ajouté cette saga à ma liste de choses à lire, mais finalement, je ne suis pas certaine de la continuer….

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

Un Commentaire

  1. Je me suis toujours posé la question mais au final ton avis me donne envie ! Même si toi il ne t’a pas emballé au moins pour me faire une idée mdr ^^

    Mais j’avoue qu’en soit les journaux gnan gnan c’est pas ma tasse de thé ! A voir si je le retrouve dans mon énorme PAL ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *