Le Marché- L’Obsession du Fae (T.2)

/!\ Ce tome est le second de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de chose qui se sont passés dans le tome 1 dont tu peux lire mes avis ici.

Si tu n’as pas lu le tome précédent ou si tu ne l’as pas fini, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du second tome de la saga L'Obsession du Fae de Lily Archer

Date de parution : Avril 2021

Garder Beth à mes côtés s’avère être une entreprise plus délicate que je ne l’avais imaginé. Après tout, quand nous voyagions avec Léandre et Taylor je ne pouvais pas lui échapper. Elle suivait mes pas, elle se promenait dans mes rêves et occupait toutes mes pensées éveillées. Et maintenant ? Elle a disparu comme la fumée entre mes doigts. Mais je la retrouverai toujours. Rien ne peut me séparer de celle à qui mon âme est attachée, pas même cette ville-fosse, Cranthum. Les esclavagistes contrôlent tout, et ils sont sur le point de participer au plus grand marché de l’année. Le Marché. Avec Beth à mes côtés — ainsi que quelques autres alliés surprenants — nous allumerons une étincelle qui changera Cranthum et le royaume d’été pour toujours. Mais la liberté a toujours un coût, et le prix se paye souvent par le sang.

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

Etant donné la façon dont s’est fini le tome précédent, je ne pouvais qu’enchainer avec cette lecture :p Puis je suis pressée de savoir si elle va réussir ou non à sauver Clotty !

CE QUE J'EN AI PENSÉ

Comme avec la saga précédente, ce second tome reprend exactement là où c’est arrêté le tome 1, c’est-à-dire juste après que la corde de Beth ait été coupée.

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire ce livre

Silmaran… Ce nom me dit quelque chose. C’est une des esclaves qui était avec Beth chez Granthos non ? Beth aurait été « sauvée » par elle ?
Attend, tout ça c’est un coup monté ? Le Fae qui s’en est pris à Gareth ? Silmaran ? Pourquoi ont-ils besoin de Beth et du guerrier de l’hiver ?
Le ravisseur qui emmène Beth on ne sait où lui affirme qu’ils sont ses amis et qu’ils l’ont sauvé de son maître et d’un destin funeste. Mais ils ne savent rien de l’histoire et Beth n’a pas l’occasion de leur expliquer. En attendant, Gareth met un sacré bazar, ses rugissements sauvages sont effrayants. Une fois encore, on lui a pris sa compagne.

Eh bien, les gens de Silmaran ne se moquent pas de Beth. Un bain, de l’eau, un repas succulent. Ils vivent dans une oasis luxueuse. Comment des esclaves peuvent se payer tout ça ? Qu’est-ce que ça cache ? Où est le loup ?

Eh bien Gareth a fait le ménage ^^ Il a finalement retrouvé Beth, et une fois encore, leur retrouvailles sont chaudes chaudes chaudes. Mais la Changeling est déterminée : ils ont un accord et elle ne le rompra pas avant qu’ils ne soient revenus des mines (même si elle meurt d’envie de faire l’amour avec lui).
Après avoir pris un bain à son tour et s’être rassasié, Gareth est pressé de partir aux mines (hum… plutôt pressé que toute cette histoire soit finie et qu’il puisse s’accoupler avec sa compagne si tu veux mon avis…). Mais Silmaran veut leur parler à tous les 2.

La maison appartient au seigneur Chastain, un Fae blond de haut rang. Il achète des esclaves puis les emmène en dehors de la ville pour les libérer. Cela dit, il vient à bout de sa fortune et il a besoin de l’aide de Gareth pour mettre fin à ce trafic de Changeling et de Faes de rang inférieur. Ils ont l’air sincères.

Chastain veut que Gareth infiltre le marché de vente d’esclaves pour y trouver les responsables et les aider à les renverser. En échange de quoi, le seigneur fournira un guide au Fae et à la Changeling pour se rendre aux Abysses.
Gareth est contre l’idée, mais Silmaran affirme que la grosse majorité des esclaves de la ville est prête à se rebeller. Il ne manque que l’étincelle pour lancer l’incendie. Beth y croit, elle veut y croire. Elle pousse Gareth à accepter. Une rébellion dans cette énorme ville esclavagiste peut être le début de quelque chose de plus grand.
Évidemment, Gareth « négocie” avec Beth pour accepter de l’aider. Alors qu’il s’apprête à la goûter, des soldats de Zatran, l’homme dirigeant la ville, arrivent dans la demeure. Ils semblent chercher quelqu’un. Tous se cachent et le seigneur Chastain joue son rôle à la perfection.

Le soir venu, au moment du coucher, Gareth peut enfin donner son « baiser » à Beth. Cette dernière se lâche et jouit plusieurs fois. Décidément, les Faes sont doués 😮 Gareth a respecté leur accord, il n’est pas allé plus moins que le baiser qu’il avait choisi de lui donner 🙂

L’équipe a 2 jours pour finaliser leur plan : Gareth doit jouer le rôle d’un Fae de haut rang super riche qui arrive en ville pour se lancer dans le commerce d’esclaves. Il sera accompagné de Sil’ et 3 autres personnes de son groupe. L’idée c’est que Zatran le répère et qu’il l’invite au marché. Ensuite, ils pourront le tuer, espérant que ça fasse un effet boule de neige et que les autres maîtres arrêtent leur affaire. Je ne sens pas ce plan, je sens que ça va mal se passer… Gareth va devoir laisser Beth seule et je sens que quelqu’un va encore s’en prendre à elle… Ah bah il ne l’a laissera pas : Beth a décidé de l’accompagner et cette idée ne plaît pas du tout au Fae. Cela dit, la Changeling trouve le moyen de lui faire accepter l’idée : elle se fera passer pour son esclave sexuelle.

Wah… Sil’ est en train de la préparer pour ressembler à une catin. Même si la tenue aguicheuse devrait plaire à Gareth, pas sûre qu’il accepte que d’autres dévorent sa compagne des yeux.

Que le spectacle commence. Tous attendent dans les dunes, à l’extérieur de la ville, le bon moment pour faire leur entrée.
Oh bon sang… C’est pile le moment où Gareth lui annonce que les 2 chiens-vampires de Granthos sont sur leur trace depuis le début… Ils les ont pistés dans la jungle. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne soient dans Cranthum. Est-ce que Beth a quelque chose de spécial pour que Kirziel apprécie tant son sang ?
Seul un des 2 chiens-vampires est sorti vivant de la jungle, l’alpha, et il est là, dans le sable, au porte de la ville, hurlant pour du sang, celui de Beth…

Pour le moment, le retour en ville se passe bien, ils sont même accueillis dans la demeure de Zatran, qui est, soit dit en passant, abjecte…
Oh mais attends, le Marché a lieu chez Zatran. Les meilleurs esclaves seront exposés sur des podiums dans la maison alors que les autres seront dans le jardin.

Pour le dîner, Gareth est invité à une fête organisée par le maître des lieux alors que Beth va dîner avec les esclaves dans une chambre. Zatran montre encore sa cruauté ici. Le peu d’esclaves pouvant assister à la fête ont eu leur langue coupée pour ne pas pouvoir aller raconter ce qu’ils ont vu et/ou entendu. Le Fae de l’hiver doit se concentrer pour garder le contrôle de sa magie tant tout ceci le dégoûte.
Oh purée… Silmaran a été démasquée. Elle apparaît dans la salle du dîner, le visage tuméfié et les vêtements déchirés. En fait, tout ça fait partie du plan de Sil’. Elle espère que la nouvelle va se répandre dans la ville et que les esclaves vont venir pour la sauver. Mais ici, ils sont tellement abîmés, tellement soumis… Est-ce qu’ils vont vraiment se soulever ? J’en doute :/ Toute cette histoire va mal finir.

Oh je viens de penser à un truc grâce à l’histoire de Gareth au sujet de la cicatrice sur son visage. Et si l’invité prestigieux qu’attend Zatran est le fils de Shathinor, Cenet ? 😮

C’est le jour du Marché. A peine arrivée, Beth est approchée par un seigneur qui lui dit que son odeur est spéciale et qu’à la fin de la journée, elle sera sienne. Son but est d’extraire l’essence de la Changeling pour créer une sorte de parfum… Une fois encore, on souligne le fait que Beth est spéciale…

Silmaran est exposée dans une cage, au milieu du Marché. Elle a été battue et est méconnaissable. Pour en faire un exemple, Zatran la met aux enchères. Ne voulant pas laisser partir son amour, Chastain mise toujours plus. Le maître des lieux réussit son coup : il le démasque en tant que traître.
Finalement, c’est Gareth, toujours sous couverture, qui fait la plus grosse offre pour
Silmaran, et à peine l’offre acceptée, on découvre l’invité de marque : il s’agit bien de Cenet…

[fermer]

En conclusion

Who ! Je n’ai pas vu les pages défiler, j’ai été embarquée dans l’histoire, dans ce voyage et dans cette ville horrible. L’histoire liée à l’esclavage rend le livre vraiment intéressant (je trouve que dans cette saga, on a un vrai but, contrairement à La Prisonnière des Faes) et on est tenu en haleine tout du long, impatients de savoir si le plan va fonctionner ou non.

Dans ce tome, j’ai trouvé que la relation de Gareth et Beth avait changé : on sent leur attirance l’un par l’autre de plus en plus forte (et Beth fait preuve d’une volonté de fer pour y résister). Du coup, il y a plus de scènes de sexe dans ce livre (mais ça ne prend pas le pas sur le thème principal qui est l’esclavage).

Tout comme avec la saga précédente, j’ai du mal à comprendre pourquoi elle a été découpée en tomes d’une centaine de pages (celui-ci en fait 130). C’est court et le livre s’arrête comme une fin de chapitre, tu te sens obligé de lire la suite parce que tu ne peux pas t’arrêter comme ça. Du coup, c’est ce que j’ai fait en enchaînant tout de suite avec le tome suivant (qui reprend exactement là où s’arrête celui-ci :p)

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.