Le Sang et la Cendre (T.1)

/!\ Ce tome est le troisième de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de choses qui se sont passées dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du livre Le Sang et la Cendre de Jennifer L. Armentrout

Date de parution : Octobre 2021

Alors que la rivalité grandit entre deux royaumes ennemis depuis toujours, une jeune femme dont le destin était tout tracé voit ses certitudes voler en éclats, et plus que tout… son cœur.

Une pucelle…
Choisie depuis sa naissance pour inaugurer une nouvelle ère de son royaume, la vie de Poppy n’a jamais vraiment été la sienne. Ses parents ont été tués quand elle était jeune et elle vit depuis recluse et surprotégée. Une vie solitaire, sans être touchée ni même regardée, sans contact avec l’extérieur et avec un seul moment à attendre : le jour de son Ascension.

Un devoir…
L’avenir du royaume tout entier repose sur les épaules de Poppy, mais elle n’est pas sûre de vouloir de cette destinée. Parce qu’elle a un cœur, une âme et qu’elle préfèrerait combattre les créatures qui ont causé son malheur. Et quand Hawke, un garde d’honneur chargé de la protéger jusqu’à son Ascension, fait irruption dans sa vie, il remet en question ses croyances, jusqu’à la tentation de l’interdit.

Un royaume…
Abandonné par les dieux et craint par les mortels, un autre royaume déchu se soulève, déterminé à reprendre ce qui lui est dû par la violence et la vengeance. Et alors que la menace se rapproche, Poppy est non seulement sur le point de perdre son cœur et d’être jugée indigne par les dieux, mais aussi sa propre vie à mesure que tout ce qui constituait son univers s’écroule inexorablement.​

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

C’est la première fois que je fais ça ailleurs que sur Entre2Livres 🙂 J’ai décidé de participer à une lecture commune lancée par les.lectures.du.crepuscule sur Instagram. L’idée est simple : lire chaque jour, 3 chapitres du livre. Le découpage est disponible ici.

Le livre est quand même assez gros et j’avoue que je me demande si le fait de m’imposer un certain nombre de pages à lire par jour va me plaire. Nous verrons bien, il faut bien une première fois à tout non ? :p

CE QUE J'EN AI PENSÉ

Le livre est écrit à la première personne du singulier et il n’y a pas de préambule à l’histoire ; on est tout de suite plongé dedans.

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

La personne qui nous raconte l’histoire semble être une sorte de médium qui arrive à ressentir les auras des personnes qu’elle rencontre. Oh eh bien, la jeune femme de 18 ans est empathe, mais elle ne doit pas montrer qu’elle possède un don, et surtout, elle ne doit pas l’utiliser.

L’histoire se déroule dans la ville de Masadonia. Celle-ci se trouve dans le Royaume de Solis, et, chaque ville du royaume est entourée d’un Mur, protégé par des gardes. Il semblerait qu’en dehors des murailles, une Brume sème la mort.
Les gardes se trouvant à la Perle Rouge (une sorte de bar) parlent d’un certain Finley qui a été vidé de son sang et déchiqueté, comme s’il avait été attaqué par des chiens sauvages (ce que ne crois pas la jeune femme, aucune de ces créatures n’existent dans le coin).

Peu de personne dans Masadonia connaisse le visage de la jeune femme. Celle-ci est connue en tant que Pucelle, qu’Élue et elle porte en tant normal un voile sur son visage et ses cheveux. Elle semble importante et sous la tutelle du duc et de la duchesse de Masadonia.

Hum… Aux dires de Penellaphe, la jeune femme, dès que quelqu’un s’aventure au-delà du Mur sans être accompagné par un Chasseur, il revient changé à tout jamais, maudit (enfin, s’il revient). Je me demande si les créatures qui rôdent dans la Brume ne seraient pas des Lycans et qu’ils transformeraient les voyageurs qu’ils ne tuent pas.

J’ai du mal à entrer dans ce début d’histoire. Pour être honnête je ne comprends pas tout à la société, au royaume de Solis.

Penellaphe rêve de liberté, même pour quelques heures. Alors ce soir, elle cache son identité et devient Poppy. Elle veut profiter de la soirée et découvrir un maximum de choses avant de retourner auprès de la Reine.

Dans le royaume, tous ne considèrent pas la reine Ileana et le roi Jalara comme souverains légitimes. Certains soutiennent celui qui se fait appeler le Seigneur des Ténèbres, le Prince Casteel. Celui-ci est un rescapé du royaume d’Atlantie,  celui avec qui le royaume de Solis était en guerre. Ceux qui soutiennent Casteel sont appelés des Effondrés. Ceux-ci sont à l’origine de la Brume et des malheurs qui en résultent. D’ailleurs, on apprend que c’est ainsi que Poppy a perdu ses parents, et elle semble également en avoir des cicatrices sur le corps…

Quand son mentor et garde depuis son arrivée, Vikter, entre dans La Perle Rouge, une servante du bar l’aide à se cacher dans une pièce à l’étage. Sauf que la pièce qu’elle lui a indiquée n’est pas vide : un homme du nom de Hawke Flynn s’y trouve. Il est arrivé quelques mois plus tôt et travaille à la garde du Mur. Il ne passe pas inaperçu et ne laisse personne indifférent.

Hawke la prend pour Britta, la servante à qui elle a piqué la cape et le loup qui la dissimulent. Clairement il semblerait que le jeune homme a une liaison avec cette femme.
Pensant qu’il s’agit de Britta, Flynn l’allonge sur le lit et l’embrasse. Bien vite, il se rend compte que la femme qui est avec lui n’est pas celle qu’il pensait.

J’apprécie beaucoup leur premiers échanges et Hawke me donne une bonne première impression. Il n’a pas reconnu la Pucelle, mais il sait pertinemment qu’elle lui ment : elle n’est pas ici pour faire la conversation.

Penellaphe est-elle prête à continuer au risque d’être jugée impure et exilée du royaume, seule, condamnée à une mort certaine ?

La jeune femme l’intrigue de plus en plus. Il a vraiment envie d’elle. Alors que les choses s’apprêtaient à aller plus loin, ils sont interrompus par un de ses collègues qui lui annonce que l’émissaire qu’ils attendaient pour le ravitaillement est arrivé. Hawke doit partir mais fait promettre à Poppy de l’attendre. L’homme a à peine quitté la chambre que l’Élue s’en va.

J’ai vraiment du mal avec l’organisation du Royaume de Solis ; j’avoue que je m’y perds et je ne comprends pas tout… J’espère que certains points vont s’éclaircir par la suite.

Le lendemain soir, Vikter vient la chercher dans ses appartements. Leur présence est requise.
Depuis 3 ans, le garde et la Pucelle travaillent de concert pour éliminer les Maudits qui se trouvent en ville. Ils font ça secrètement, dans l’illégalité…
Lorsqu’une personne est mordue et devient une Maudite, elle se transforme rapidement (en quelques heures à plusieurs jours) en un Vorace,. Une créature qui ressemble à un mélange de zombie et  un vampire (assoiffé de sang ; enfin cette description est la mienne :p). Personne ne survit à une attaque de Vorace, personne sauf Penellaphe. Elle avait été griffée et mordue mais ne s’était jamais transformée.

Bon sang qu’est-ce que je m’ennuie. A chaque fois que j’ai l’impression qu’il va y avoir de l’action, le soufflet retombe et on repart dans de longs paragraphes où il ne se passe rien d’intéressant 🙁

Dans le château, alors que tous se sentent protéger, une femme a été attaquée par un Vorace. Elle est morte et a 2 petits trous dans la gorge. L’enceinte est verrouillée et passée au peigne fin pour trouver le coupable et d’éventuelles autres victimes.

Bizarrement, l’attaque de cette femme ne ressemble pas à celle d’un Vorace ou un Maudit. Elle avait partagé son lit (hors, ses créatures ne s’intéressent qu’au sang) et la morsure était nette et propre. Hum hum .. Est-ce qu’il y a finalement des vampires dans ce livre ? (Après tout on a parlé de Lycan au début ; du coup, pourquoi pas). Hum… Pour Vikter et Poppy, le crime est l’œuvre d’un Atlantien.

Alors que la jeune femme fait sa balade au crépuscule accompagné de Rylan, l’un de ses gardes du corps, celui-ci lui ordonne de fuir après avoir reçu un flèche en pleine poitrine.
L’homme qui a descendu le garde essaie de s’en prendre à Poppy mais elle ne se laisse pas faire. Cela dit, quelqu’un ou quelque chose semble le rappeler et il disparaît. On apprend tout de même que le Seigneur des Ténèbres veut Penellaphe. Serait-ce pour son don ? Ou son statut ? Pour ce qu’elle représente ?

Ah enfin ! Hawke fait son retour ; ça va pimenter un peu le livre, parce que c’est long quand même. On le retrouve lors des funérailles de Rylan. Alors que Vikter se dirige vers le bûcher où se trouve le corps du garde pour l’embraser, c’est Flynn qui s’occupe de surveiller et protéger Poppy.
J’ai l’impression qu’il vient de lui avouer à demi-mot qu’à présent, c’est lui qui assurait sa protection.

Bon sang je ne comprends rien :/ Les deuxièmes enfants de chaque famille participent au Rite, puis à la Bénédiction. D’après ce que je comprends, soit tu survis et tu deviens un Élevé (des sortes d’immortels super-forts sur Terre ?) Soit tu meurs ?
Les troisièmes et quatrièmes enfants quant à eux quittent leur famille pour servir les Dieux dans un Temple et ne revoient plus jamais leurs proches.
Et pour la Pucelle, eh bien on ne sait pas ce qu’il se passe, il n’y en a aucun écrit :/
En fait, c’est ça qui me gène beaucoup avec le livre, je lis des choses mais rien n’est concret, du coup, le puzzle ne se forme pas dans ma tête :/

J’ai l’impression que Hawke n’est pas d’accord avec la façon dont est dirigée le royaume, avec toutes les règles et la hiérarchie.

Eh bien… Étant donné que Hawke devient le garde personnel de Poppy, il peut la voir sans son voile. Lui qui lui avait demandé de l’enlever à La Perle Rouge va voir sa demande réaliser, même s’il ne sait pas qu’il s’agit de l’inconnue du bar.
Alors que le duc pensait qu’il serait choqué de voir la moitié de son visage barré d’une cicatrice, Hawke ne montre rien, se courbe devant Penellaphe sans la quitter des yeux et lui prête allégeance. Il prononce ses vœux à Poppy, pas à la Pucelle. Il jure fidélité à la personne et non à ce qu’elle représente comme l’ont fait les soldats avant lui. La jeune femme est troublée. Je suis certaine qu’il l’a reconnue.

Comme le dit Tawny, sa dame de compagnie « les choses sont sur le point de devenir bien plus intéressantes par ici » :p

Hawke vient chercher Poppy pour l’emmener voir le duc Teerman qui est en compagnie du seigneur Mazeen (celui qui avait tenté de la violer quelques jours plus tôt dans les jardins). Je n’aime pas leur façon de se comporter avec la jeune femme. On sent tout de suite que si elle n’était pas la Pucelle, il y a bien longtemps qu’ils se seraient amusés avec elle…

Le duc lui demande de retirer son voile devant Mazeen. Certainement qu’il veut une fois de plus l’humilier à cause des cicatrices dessinées sur une moitié de son visage. Habile dans ses paroles, le duc arrive à faire douter Penellaphe des paroles de Hawke quand il a prétendu qu’elle était belle, tout entière.
Le duc a appris qu’elle s’était adressée à deux dames en Attente et c’est formellement interdit à la Pucelle. Poppy sait ce qu’il l’attend : Teerman va la punir

Eh bien, on en découvre plus sur le rôle de la Pucelle. On ne sait pas encore pourquoi, mais celle-ci est désignée, “choisie” par les Dieux dès sa naissance. Elle est alors considérée comme au-dessus de tous les autres humains, même ceux qui seront choisis par les Dieux lors du Rite (est-elle aussi supérieur aux Elevés ? Je n’en suis pas certaine pour le coup…). Son statut lui interdit de ce fait tout contact, toute relation, toute amitié avec des êtres inférieurs. C’est horrible… Une vie de solitude 🙁

Une seule autre Pucelle a existé avant Penellaphe. Selon le duc, c’est pour cela que le Seigneur des Ténèbres a envoyé les Voraces tuer sa famille.

Je ne comprends pas pourquoi Poppy vit avec le duc et la duchesse alors que c’est la reine Iléana qui s’est occupée d’elle à la mort de ses parents. Elle changeait ses bandages et veillait sur elle comme une mère. Comment et pourquoi s’est-elle retrouvée sur la tutelle des Teerman ?

Le duc attrape une cane et donne sept coup de batons sur le dos nu de la jeune femme.

Deux soirs plus tard, Poppy est réveillée en pleine nuit par un cauchemar. Elle se dirige vers la fenêtre et regarde les torches allumées le long du Mur. Soudain, l’une d’elle se met à vaciller, vite imitée par plusieurs autres. La Brume approche…
Mais bon sang Penellaphe ! Ne joue pas les héroïnes ! Ce n’est pas ton rôle ! Des soldats sont là pour ça ! Contre l’avis de Tawny, Poppy attrape son arc et son carquois et file vers le Mur. Elle m’agace… Cela dit, elle est douée. Cachée dans un coin du Mur, elle assiste les archers et protège les soldats à pied partis se battre à l’extérieur. Elle tue plus d’un Vorace. Malheureusement, les bêtes arrivent à atteindre le sommet du Mur. Néanmoins, les soldats tiennent bon et la Brume finit par se dissiper, dévoilant le carnage de la soirée.

Toujours dans sa cachette, Poppy se fait surprendre par Hawke. Le garde n’est pas prêt à la laisser fuir et un jeu du chat et de la souris se déroule entre eux. Quand Hawke bloque Penellaphe et l’empêche de partir, celle-ci place sa dague sous sa gorge. Flynn remarque alors que la jeune femme devant lui est celle qu’il surnomait Princesse lorsqu’ils étaient à l’auberge.

Bon… Soit Hawke le fait exprès, soit il n’a clairement pas fait le rapprochement entre sa princesse et la Pucelle :/  Il sait en fait 😮 Rho bon sang !! Ils jouent un jeu dangereux tous les deux non ? 😮
En fait, il a compris qui elle était à l’instant où elle a retiré son voile devant lui. Rho… Je n’arrive pas à savoir s’il joue avec elle ou non. J’ai la sensation qu’il est attiré par elle, par Penellaphe, pas par la Pucelle. D’ailleurs, il n’a pas l’air totalement d’accord avec le fait qu’on l’appelle par son titre et non pas par son prénom. En ce qui le concerne, il ne l’appellera pas Pucelle, mais princesse. Je pense qu’il ne dira rien au duc, on dirait qu’il a compris que des non-dits existent concernant les agissements de celui-ci envers l’Élue.

Une heure plus tard, la voilà dans sa chambre. Avant qu’elle ait pu tout raconter à Tawny, Hawke la rejoint voulant terminer la discussion qu’ils ont commencé plus tôt. Bon… Je crois que j’apprécie beaucoup Hawke. Il a l’air canon, sexy, attentionné et drôle :p Oui, il me plait :p Même si Poppy m’agace, j’avoue que j’apprécie le jeu qui s’installe entre eux et je suis impatiente de savoir comment ça va évoluer. Vont-ils jouer avec le feu ? Céder à l’interdit ?

Plus j’avance dans ma lecture et plus ma vision concernant Poppy change, peut-être parce que quand Hawke la décrit, je me suis rendue compte qu’il a raison. En fait, je suis comme son peuple. Pour moi, elle est la Pucelle et doit donc respecter son statut. Mais j’ai oublié qu’elle a aussi le droit d’être elle-même. Et ce que je prenais pour de l’égoïsme est en fait juste qui elle est :/

Elle et Hawke ont beaucoup de choses en commun. L’homme lui sera loyal. Je pense que ses secrets le resteront avec lui. D’ailleurs, il lui dit que lui aussi fait preuve de trahison envers le royaume : tout comme elle, il aide les maudits à partir avec dignité.
En fait, l’un comme l’autre ont l’impression de se connaître depuis toujours.Ils sont peut-être liés d’une certaine façon ?

Heureusement que certaines personnes ne voient pas Penellaphe uniquement comme la Pucelle. Vikter est l’un d’eux. A ses yeux, la jeune femme est comme sa fille. Il tient à elle pour elle et non pour son statut.

Le lendemain de l’attaque, le duc et la duchesse font un discours devant leur peuple. C’est loin d’être un discours rassurant. Au contraire, il fait plutôt peur et, personnellement, il me fait plutôt penser à un discours de manipulation. Ils prétendent qu’ils ont convaincu les Dieux de continuer à faire confiance au peuple de Masadonia. Dans la foule, certaines personnes ont l’air de ne pas être d’accord. L’une d’elles se manifeste en lançant une main de Vorace vers le duc et la duchesse et est bien vite maîtrisée par un garde. Les Teerman rebondissent en disant que les Dieux ont désigné l’un des Effondrés qui se cachent dans la ville…

Hawke raccompagne Tawny et Poppy jusqu’à leur chambre. Après avoir laissé la dame de compagnie de la Pucelle devant ses appartement, ils se dirigent vers la chambre de l’Elue qui a été visitée, certainement par quelqu’un envoyé par le Seigneur des Ténèbres. Il ne lâchera pas l’affaire tant qu’il n’aura pas Penellaphe.

Lors du discours, Poppy a ressenti,grâce à son don, autre chose que de la douleur : de la colère,de la peur, de l’excitation/hate Selon la duchesse à qui elle se confie, son don évolue, tout comme avait évolué celui de la précédente Pucelle.
La duchesse la connaissait. Personne ne parle de la première Pucelle parce que, soit-disant, les Dieux le leur interdit. Cependant, pour éviter à Penellaphe de subir le même sort, sa tutrice ne respecte pas la règle. La précédente Élue n’a pas été jugée indigne par les Dieux, mais ses actes l’ont conduite à sa mort, assassinée par le Seigneur des Ténèbres. Tous jugent que c’est de sa faute si elle est morte, voilà pourquoi elle est une “honte”. N’importe quoi… Je crois de plus en plus que ces histoires de Dieux c’est du pipeau…

Hawke prend sa mission de protéger la Pucelle très au sérieux. Personne, pas même la Prêtresse ne lèvera la main sur elle en sa présence. L’époque où ses gardes personnels faisaient mine de ne rien voir est terminée.

Par hasard, Poppy tombe sur une discussion entre le duc et un garde au sujet de l’homme qu’ils ont arrêté. Celui-ci n’est pas un Atlantien, mais probablement un Effondré. Il leur a avoué que la main de Vorace provenait d’un garde qui s’était battu au Mur, qui avait été blessé et était retourné dans sa famille et qu’il l’avait aidé à mourir avec dignité avant de se transformer. Il a également précisé qu’il connaissait la vérité concernant les troisièmes enfants nés et que bientôt, celle-ci serait dévoilée. Mais on ne sait pas de quoi il s’agit.
Le duc dit ensuite au garde qu’il veut voir l’homme et qu’après son passage, un procès ne sera pas nécessaire. Teerman va faire justice lui-même…

Plus j’avance dans le livre et plus je suis persuadée que Hawke n’est pas humain. Il se déplace rapidement et sans bruit tel un félin, il a les yeux ambrés, il semble avoir une vue et une ouïe sur-développés, il est doué pour “pister les gens” et cette histoire de Lycan jetée comme ça au début du livre… Je suis persuadée que s’en est un.

C’est le jour du Rite. A la fin de la cérémonie, au début de la « fête », la duchesse vient voir Penellaphe. Pour une fois, la jeune femme avait eu l’autorisation d’assister à la cérémonie et en étant vêtue « comme les autres« . S’il n’y avait pas eu ses gardes avec elle, personne ne l’aurait reconnue. Ce soir elle n’était pas la Pucelle. Cependant la duchesse lui rappelle ce qu’elle est et qu’elle ne doit pas discuter avec les autres ni se sociabiliser.
Durant la cérémonie, il y a eu plusieurs faits troublants : pour commencer Mazeen est venu voir Poppy en disant à voix haute et sans se cacher qu’elle était la Pucelle (certains l’ont entendu autour d’elle). Penellaphe a ensuite remarqué qu’il sentait le jasmin, ce qui lui a rappelé le pétale qu’elle a trouvé là où avait été retrouvée morte la domestique. Est-ce que le seigneur est lié à sa mort ?
Ensuite, Agnès, la femme dont ils ont aidé le mari à partir dignement, est venue la mettre en garde. Mais on aurait dit qu’elle ne lui disait pas tout… Peut-être parce Vikter était près d’elle ?
Enfin, le duc a été absent toute la cérémonie, ce qui est très étrange et inhabituel…

Remarquant que sa présence empêche Tawny de s’amuser, Poppy décide de partir, accompagnée de Hawke. Ce dernier l’incite à se rendre dans les jardins de la Reine. Pour lui, elle doit créer de nouveaux souvenirs joyeux, dans ce lieu où Rylan a été tué.

Poppy ne veut pas retourner là où son garde est mort. Hawke l’emmène donc à son endroit préféré du jardin : le sol pleureur. Il affirme que personne ne se cache derrière ses branches et y entraînent la jeune femme. Poppy appréhende un peu ce qui pourrait se passer surtout au vue des émotions de son garde qu’elle a cru apercevoir. Même si elle sait qu’elle devrait refuser, elle le suit.

Je comprends le fait que Poppy soit attiré par le plaisir charnel. Au vue de tous ses interdits, j’ai envie de dire que c’est « normal« . Néanmoins, pourquoi Hawke prend autant de risques ? Il sait qu’il ne doit pas la courtiser. Il sait ce qu’ils encourent si ça s’apprenait. Pourquoi Poppy l’attire tant ? Est-ce qu’ils seraient liés d’une certaine façon ? Ça expliquerait pourquoi ils sont autant attirés l’un par l’autre sans explication ?

J’espère juste qu’il ne joue pas avec elle pour la faire succomber et la rendre impure. Il a l’air de ne pas être tout à fait d’accord avec la façon dont est dirigé le royaume… Est-ce qu’il pourrait être un traître infiltré ? (Si c’était le cas, c’est malin, parce que le meilleur moyen de vaincre ses ennemis c’est de l’intérieur, là où il s’y attendent le moins :p ).

Les intentions de Hawke vis à vis de Poppy sont claires et il le lui dit clairement. Cependant, la jeune femme a conscience de ce qu’elle est et s’interdit d’écouter ses désirs. Mon dieu elle me fait de la peine 🙁

En tout cas, étant donné la façon dont le garde voit parfaitement dans la nuit et la confiance qu’il a en disant qu’il entendrait les gens arrivée, je suis certains qu’il n’est pas un simple mortel :p

Avant que Hawke ne craque, il décide de la ramener à sa chambre. Alors, Poppy se rend compte qu’une fois dans ses quartiers, elle sera de nouveau la Pucelle. Celle qui ne doit pas avoir d’envie, de désir, qui doit être ce qu’on attend d’elle. Elle lui demande alors de l’embrasser et le garde ne se fait pas prier. Ils échangent alors des baisers langoureux et plein de désirs, mais Hawke se retient d’aller plus loin.

Quand ils quittent leur cachette, ils tombent nez à nez avec Vikter qui comprend leur manège et menace Hawke. Il me dérange :/ Le garde laisse penser à Penellaphe qu’elle est comme sa fille, pourquoi j’ai l’impression qu’il ne voit que ce qu’elle est et non pas qui elle est :/
En tout cas, son comportement ne plaît pas à Hawke qui lui dit que c’est la dernière fois qu’il dépasse les bornes avec lui… Flynn le menace ? Vikter finit par arrêter de le toiser, le congédie et s’éloigne avec Poppy.

Tous les ressentis et l’agacement que j’avais pour Penellaphe viennent de voler en éclat. Elle me fait énormément de peine… Son statut de Pucelle, n’est pas un don mais une malédiction. Tout lui est interdit. Elle n’a pas de vie. Elle n’est pas heureuse. Elle ne sait même pas ce qui l’attend, dans un an, pour ses 19 ans, le jour de son Élévation. Qu’est-ce que ça signifie que la Pucelle existe pour servir les Dieux ? Que va-t’il se passer ? Lui arriver ? Personne ne veut lui expliquer.
Ce soir, dans les bras de Hawke, sous ses caresses et baisers, elle a oublié tout ça et a vécu…
Elle est tellement à bout et malheureuse que les mots sortent de sa bouche sans qu’elle les retienne : une part d’elle prie pour être jugée indigne.

Vikter est choqué, mais il fait comme s’il ne s’était rien passé. Pour quelqu’un qui prêtend être comme son père, il n’en a rien à fiche non ?
Poppy lui demande alors de la raccompagner à sa chambre, en silence.

Dans le hall, un craquement se fait entendre et les convives sortent précipitamment de la salle où se déroule la fête. Ils sont paniqués, certains vomissent. Impossible de savoir ce qu’il s’est passé. Tawny est toujours à l’intérieur. Vikter s’en fiche, seule la sécurité de l’Élue compte. Mais pour Poppy, son amie compte. Alors elle se lance à contre-courant du flot de personnes.

Le duc. Le duc est pendu, son sang dégouline, la canne avec laquelle il battait Penellaphe planté dans le cœur. Au-dessus de lui est écrite la signature du Seigneur des Ténèbres : « nous renaîtrons… dans le sang et la cendre…  » Hum… Quand Poppy a vidé son sac à Vikter, elle lui a dit pour les coups de bâton. Et si Hawke l’avait entendu ? Et si ce crime était « son oeuvre » ? Entre nous, ça ne m’étonnerait même pas étant donné la façon dont il se comporte et surtout, le fait qu’il ait insisté plusieurs fois pour savoir ce qu’il s’était passé. En tout cas, cette mort ne m’atteint pas, au contraire, j’en suis presque ravie…

Mais ça ne s’arrête pas là. Les unes après les autres, les fenêtres explosent. Certaines personnes sont blessées par les éclats de verre, d’autres sont tuées.
Ensuite, c’est une pluie de flèches et de couteaux qui s’abat sur la foule. Les Élevés peuvent mourir et les assaillants le savent.

Impossible de quitter la salle. Un nouveau flot de personnes y pénètrent, comme s’ils voulaient s’y mettre à l’abri.

Poppy attrape Tawny et la serre dans ses bras. Vikter fait de même avec la Pucelle. Puis la garde royale les encercle pour protéger l’Élue.
Mais bien vite la marée humaine les emporte. Poppy et Tawny sont séparées.
A ce moment, Penellaphe n’est qu’une humaine. Elle ne pense pas à son statut et essaie même de sauver la vie de quelqu’un, mais c’est peine perdue. C’est vraiment un bain de sang. Mais où est Hawke ?!

C’est finalement le commandeur Jansen qui attrape Poppy et veut la faire sortir par la porte latérale. Mais impossible pour la jeune femme de partir sans Tawny et Vikter. Elle repart dans la foule et les retrouve bien vite. Sur l’estrade, le corps du duc est en feu.
Au fenêtre et aux portes se trouvent des personnes armées portant des masques de Lycans. Il s’agit d’Effondrés et probablement d’Atlantiens. Étant donné leur tenue, certains avaient assisté au Rite. C’est donc de ça qu’Agnès voulait parler à Poppy…

Ils arrivent finalement à quitter le hall en compagnie du commandeur, des gardes royaux de la duchesse et du seigneur Mazeen. Cependant, le château est encerclé. Ils vont être obligés de combattre. Ils se rendent alors dans une salle qui ne contient qu’une petite fenêtre et une seule porte.

Mais bien vite, la porte est défoncée a coup de hache et de bélier.

Heureusement que Poppy a appris à se battre. Vikter peut être fière de son élève qui se bat comme une cheffe, sous les regards ahuris de la duchesse et du seigne Mazeen (pas sûre qu’il ose s’en prendre de nouveau à elle après ce qu’il vient de voir :p ).

Alors que le calme semble revenu, un Effondré blessé se relève, brandit une épée et transperce Vikter. C’est à ce moment qu’Hawke apparaît avec d’autres gardes. Il décapite l’Effondre mais c’est trop tard. Vikter meurt. Poppy est anéantie. Mazeen aurait dû se taire. La colère de la jeune femme s’abat sur lui. Élevé ou non, il n’a pas la force de lutter contre elle. Elle le mutile, le décapite et continue à s’acharner sur lui.
C’est Hawke qui intervient et qui essaie de la maîtriser. Comme elle se débat, il se sert d’un point de pression sur son cou pour faire en sorte qu’elle s’évanouisse.

J’ai l’impression qu’une part d’elle est morte avec Vikter ce soir-là.

Une semaine et demie plus tard, Poppy est vide de toute émotion. Elle ne ressent plus que de la peine et de la colère.

Pour pouvoir attaquer le château, les Effondrés avaient fait diversion en s’en prenant à d’autres maisons luxueuses. Des gardes y avaient été attirés, dont Hawke, ce qui explique son absence.
Le château a été sauvé grâce aux Élevés qui, pour une fois, se sont salis les mains et ont pris part au combat.

Hawke semble réussir à apaiser un peu Poppy. Néanmoins, il venait la voir dans un but précis : un message est arrivé de la capitale. La duchesse veut la voir.
Après sa tentative d’enlèvement et l’attaque du château, le roi et la reine pensent que la Pucelle n’est plus en sécurité à Masadonia. Ils veulent qu’elle retourne à la capitale, Carsodonia. Elle reprend la route le lendemain à l’aube.

La duchesse ne compte pas reparler de ce qu’il s’est passé avec Mazeen, ni même du fait que Vikter l’ait entraînée. Elle savait ce que le duc faisait et connaissait le seigneur. Elle n’est pas surprise et je le demande même si elle n’approuve pas le geste qu’a eu Poppy…

C’est Hawke qui est chargé de l’organisation du voyage. Seuls quelques gardes, lui et Poppy, seront de la partie. Une caravane restreinte dans laquelle ni le commandeur Jansen ni Tawny ne seront.
Même si ça lui brise le cœur de laisser tout ce qu’il lui reste de sa vie d’avant, tout ce qui lui est familier, Penellaphe comprend que sa dame de compagnie ne puisse pas la suivre.
La vache, Hawke décide de tout, même du fait qu’il s’en tape du voile =) Poppy ne le portera pas durant le voyage ^^ (et ça lui permettra de passer incognito).

Le début de voyage se passe bien. Les soldats qui accompagnent Poppy et Hawke semblent être de confiance et on apprend à les connaître. Le rythme imposé est tendu, ils avancent vite.
Le petit groupe va passer la nuit dans la Forêt Sanglante, un endroit qui n’a rien de naturel et où les Voraces se déplacent en liberté.

Impossible pour Poppy de fermer l’œil. Elle est transi de froid, et de peur. Pourtant, niveau sécurité, je pense qu’elle est pas mal : 4 hommes montent la gardent pendant que 4 autres dorment et Hawke est près d’elle. Néanmoins, le moindre bruit l’effraie.

Pour éviter que sa protégée ne meurt de froid, Flynn s’allonge à côté d’elle, enroule son bras autour de sa taille et partage sa couverture. La chaleur de son corps (et sa proximité) réchauffent aussi Poppy.
Mais la jeune femme a toujours du mal à s’endormir. Elle lui confie alors qu’elle ne veut pas de toutes ses responsabilités, qu’elle ne veut pas être la Pucelle ni se marier avec un homme qu’elle n’aura pas choisi. A Solis, la beauté est importante. Hors, elle se pense inacceptable à cause des cicatrices sur son visage…

Pour aider Poppy à se détendre, Hawke la caresse, allant jusqu’à lui donner son premier orgasme. Ils jouent vraiment avec le feu… Mais Poppy a bien le droit de vivre non ?

Bon j’ai un doute… Juste avant d’atteindre l’orgasme, Penellaphe a parlé de la bouche de Hawke sur son cou, de ses dents acérées et, avant qu’elle ne puisse en dire plus, elle a été submergée par une vague de plaisir. Je ne sais pas pourquoi, mais ça me paraît important. Et si je m’étais plantée ? On sait qu’il y a des Lycans dans cette histoire et on se doute qu’il y a des vampires. Et si Hawke était en fait l’un d’eux ? Ça colle aussi avec le fait qu’il voit et entend à la perfection, qu’il se déplace rapidement et sans bruit et qu’il sache parfaitement pister les gens. Mais ça va aussi contre une grosse partie des croyances que j’ai à ce sujet : il se balade en plein jour, il est chaud (alors que les vampires sont censé être mort) et il a des émotions (Poppy les a senties). Dans certains autres livres, la morsure d’un vampire fait atteindre l’orgasme à sa proie. Est-ce qu’il aurait mordu Poppy ? Rhooo je suis paumée… 
Une chose est sûre, Hawke n’est pas un simple mortel. Est-ce que c’est pour ça qu’il insiste auprès de Poppy en disant que c’est à sa personne qu’il s’intéresse, sa personne qu’il apprécie et pas ce qu’elle est ? Il prépare le terrain pour le jour où elle découvrira sa véritable nature ? 

Le lendemain matin, Poppy surprend une conversation entre Hawke et Kieran. Ce dernier rappelle à son ami qu’il ne doit pas perdre de vue sa mission. Il a donc vu ce qu’il s’est passé ?
En tout cas, le comportement de Flynn ne change pas.

Arrivés au centre de la Forêt Sanglante, le groupe se fait rattraper par la Brume.
Noah, l’un des chasseurs, est tué par un premier Vorace.
Le chemin étant plein de grosses racines, ils ne peuvent pas fuir. Alors, ils descendent de leurs chevaux et s’apprêtent à combattre. Ils sont bien vite attaqués par des Voraces et la Brume les envellope de plus en plus, jusqu’à ce que leur yeux ne voient plus que du blanc. Quelques instants plus tard, la Brume repart aussi vite qu’elle est arrivée. ils ne sont plus que 6 gardes, dont Hawke. Airrick, l’un d’eux a été grièvement blessé et est sur le point de mourir. Alors, et même si elle sait qu’elle ne devrait pas, Poppy utilise son don pour soulager sa douleur et il part paisiblement.
Quand elle relève les yeux vers Hawke et Phillips qui étaient à ses côtés, ils comprennent qu’elle a fait quelque chose. Phillips dit que les rumeurs sont vraies : elle a la main divine.

Ils reprennent ensuite la route avec 3 gardes de moins.
Depuis que Hawke a découvert le don de Poppy il se montre plus distant. Aurait-il peur qu’elle découvre son secret ?

Ils arrivent à New Haven lorsque la nuit commence à tomber et traverse la ville.
Alors qu’ils croyaient ceux-ci endormis, les villageois accompagnent leur progression, comme si leur venue était un miracle 😮
C’est finalement dans la forteresse des nobles de New Haven qu’ils s’arrêtent pour passer la nuit.
Il semblerait que Kieran connaisse Elijah, l’un des villageois.

Hawke abandonne Poppy au main de Magda, une domestique, pendant qu’il va rencontrer des gens. C’est bizarre… Il a affirmé à Penellaphe ne pas connaître la ville, pourtant, il connaît le nom de Magda… Pourquoi a-t-il menti ?

Cette ville est vraiment étrange… Le dirigeant chasse la nuit avec son peuple… Même si c’est chouette d’avoir quelqu’un proche des gens, une chasse nocturne ça me paraît toujours bizarre.

Quand Hawke la rejoint dans sa chambre, Poppy lui parle de son don. Elle lui fait entièrement confiance, elle lui raconte tout.
Luttant contre son désir, Hawke décide de partir, mais Poppy ne veut pas rester seule et lui demander de dormir avec elle cette nuit.

Wah ! L’évolution de Penellaphe. Je suis ravie de suivre ses pensées et son introspection et, je dois dire que je suis fière d’elle 🙂 Elle reprend sa vie en main. Elle ne veut plus être la Pucelle. Elle veut être Poppy, vivre sa vie et surtout, ne pas avoir de barrière. Elle ne veut plus avoir de règles à respecter et elle veut aider les autres avec le don que lui ont confié les Dieux. Elle est tour le contraire de l’image que je m’étais faite d’elle au début du livre et j’aime quand un auteur me rabat le clapet :p

En plus d’avoir été griffée, Penellaphe a été mordue par un Vorace. Pourtant, elle n’a pas été maudite… C’est aussi pour cette raison qu’elle est considérée comme l’Élue des dieux.

Eh bien, la Pucelle ne va bientôt plus en être une. Une fois de plus, Poppy nous parle des dents pointues de Hawke… Rhoooo je vais vraiment finir par croire que je me suis plantée ;/

Depuis le début, j’ai la sensation que le destin de Hawke et Poppy sont liées et la jeune femme pense exactement comme moi. Elle a l’impression que c’est son destin d’être là. Qu’elle est à sa place.

Une fois leur calin terminé, Hawke lui demande sérieusement de ne jamais oublier ce qu’il s’est passé, peu importe ce qui arrive dans les jours à venir. Il lui cache quelque chose, j’en suis certaines à présent :/

En pleine nuit, quelqu’un vient frapper à la porte, probablement Magda qui donne à Hawke les vêtement propres de Poppy. Puis Flynn dit à la jeune femme à moitié endormie qu’il doit faire quelque chose, qu’elle peut se rendormir.
Quand elle se réveille le lendemain, il n’est pas revenu.

Une fois prête, c’est Phillips qui rentre dans sa chambre, paniqué. Il lui partage ses doutes ; un truc cloche dans cette ville. Il n’y a pas un seul Elevé et il n’y a aucune trace du seigneur Halverston, le dirigeant de la ville. Il se méfie également de Kieran, de qui il ne sait rien. Il apprend à Poppy que c’est Hawke lui-même qui a demandé à ce que Kieran les accompagne. D’ailleurs, ça paraît étrange a Phillips que Flynn ait gravi les échelons aussi rapidement. Il est persuadé que les 2 hommes les ont emmenés droit dans la gueule du loup. D’ailleurs, deux autres gardes ont disparu depuis leur arrivée…

Pour Poppy, si Phillips lui dit tout ça c’est qu’il n’y a qu’une seule explication possible : c’est un Effondré. Elle fait confiance à Hawke et ne croit pas qu’elle doive en avoir peur.
Elle essaie de faire diversion et ouvre son don. Elle ne ressent du garde que de la peur. Il a l’air de dire la vérité.

Quand ils sortent dans le couloir, ils tombent nez à nez avec Kieran qui est prêt à en découdre avec Phillips.
Le garde blesse Kieran. Quand ce dernier se relève, il ne ressemble plus à ce qu’il était : ses yeux brillent, sa voix est rocailleuse et il se transforme sous les yeux de Phillips et Poppy ! Kieran est un Lycan !

Ils s’enfuient jusque dans les écuries où ils se barricadent avec Bryant et Luddie, les 2 gardes restant.
Tapis dans l’ombre, un homme se montre. Il s’agit de celui qui a tué Rylan. C’est, lui aussi, un Lycan.

Alors que l’assassin se prépare à s’en prendre à Poppy, Hawke défonce la porte, une arbalète à la main. Le soulagement envahit la jeune femme.
Mais la flèche n’est pas destinée au Lycan. Elle tue Phillips sur le coup. Luddie est lui aussi abattu par un garde. Poppy comprend alors que les yeux pâles sont un des signes distinctifs des Lycans.
C’est Kieran qui s’occupe de Bryant. Poppy est seule désormais.

Quand Penellaphe essaie de laisser son don sondé Hawke, elle n’y trouve que du néant, comme s’il avait dressé un mur pour l’empêcher de lire en lui.
Alors que Jéricho (celui qui a tué Rylan) veut s’occuper de Poppy, Hawke lui dit qu’il est hors de questions qu’il la touche, qu‘ils ont besoin d’elle vivante.

Bon sang… Il l’a trahie ? C’est lui le chef des Lycans ? Est-ce que ses sentiments pour elle étaient réels ? J’ai l’impression que oui mais… Rolala… Je suis chamboulée :/

Le commandant Jansen est dans le coup aussi. Purée ! Je ne sais pas lâcher le livre :/ Je dois connaître la suite. Je sens que cette fin de tome va être intense.

Poppy ne se laisse pas abattre et tente coûte que coûte de s’enfuir. Elle montre à ses adversaires qu’elle est une véritable combattante pleine de ressources. 
En tout cas, la scène semble beaucoup amuser les compagnons de Hawke qui essaie d’éviter les coups de Penellaphe. Cette dernière se défoule.

Et enfin, elle comprend (et moi aussi) : Hawke est un Atlantien (je m’étais à moitié trompée du coup :p ). D’ailleurs, les yeux dorés sont des signes des Atlantiens.
Elle est abasourdie. Elle a perdu toute la force de combattre. Hawke en profite pour demander à l’un de ses hommes d’aller l’enfermer et ordonne à ce que personne ne la touche, à part lui (beaucoup veulent tuer la Pucelle).

La voilà à présent enfermée dans une cellule sous la forteresse, enchaînée au mur.

Quelques heures plus tard, Hawke vient la voir et s’aperçoit qu’elle est grièvement blessée. Après avoir galéré à la convaincre de se laisser soigner, il s’occupe enfin d’elle et lui raconte la vraie histoire du conflit entre les 2 royaumes. On découvre ainsi que les Elevés sont des vampires (comme je le pensais). Lui, il appelle ça des Vamprys.

Wahhh j’aime beaucoup comment Jennifer s’est accaparée le mythe des vampires pour en faire sa propre version. Ça me plaît beaucoup ^^

Ok… On résume. Un Vampry est créé par un Atlantien (il le vide presque de son sang puis lui fait boire une grande quantité du sien pour le transformer). Dès lors ce que Poppy appelle un Élevé devient quasi immortel, ne peut plus procréer, ne peut pas se déplacer sous la lumière du jour et doit boire du sang de mortel pour survivre, succombant parfois à la soif de sang et tuant son « repas ».
Les Atlantiens eux, ne se nourrissent que quand ils en ressentent le besoin et uniquement sur des gens de leur espèce. Ils ont aussi la capacité de guérir les autres sans les transformer.
Les Voraces sont des créations de Vamprys qui ont essayé de transformer des gens comme le font les Atlantiens.

Comme je le pensais, les méchants ne sont pas ceux qu’on croit. Rho dis donc ! Heureusement que je n’ai pas lâché le livre au début, parce que toute cette histoire et cet univers me plaisent vraiment.

Hawke a été prisonnier des Elevés pendant une cinquantaine d’années. Son sang servait pour l’Elévation et il divertissait également les élèves. Comme un bétail (ou un esclave), il a été marqué au fer rouge pour la reine Ileana. C’est le prince Malik, le frère du Seigneur des Ténèbres qui est venu le délivrer mais qui est captif à son tour. C’est lui le véritable héritier du royaume…

Attends une minute… Est-ce que Malik pourrait être le frère de Hawke ? Ça voudrait dire que Flynn est le Seigneur des Ténèbres ? Ça expliquerait pourquoi il n’arrête pas de répéter que le Seigneur des Ténèbres ne veut pas de mal à Poppy…

En tout cas, le plan est simple : se servir de Penellaphe comme monnaie d’échange. En tant que préfèrée de la reine, ils vont la rendre contre Malik.
Avant de quitter le cachot, il dit à Poppy que tout n’était pas un mensonge. Rho… Je suis certaine qu’il a vraiment des sentiments pour elle. Mais il a des ordres :/

Poppy commence à douter et à remettre en question toutes ses croyances. Et si Hawke lui avait vraiment dit la vérité ?

Alors que Delano et Naill, un Lycan et un Atlantien, viennent la chercher pour la conduire dans un endroit plus confortable, Jéricho arrive dans le cachot accompagné de 6 hommes. Il est bien décidé à se venger de la Pucelle.
Je pense de plus en plus que Hawke est le prince Casteel… Ça semble logique avec la discussion de Jéricho et Delano.
La suite… C’est un bain de sang. Jéricho aurait tué Poppy si Kieran n’était pas intervenu. Elle est dans un état pitoyable. Je sens que Hawke va devoir la transformer pour la sauver… Mais ça voudrait dire qu’il ferait d’elle une Élevée ? Rho non…

Fiou… La traduction est horrible… Il y a des passages incompréhensible…

Hawke est bien le Prince Casteel. Pour sauver Poppy, il lui fait boire son sang. Oh mais attends ! Il a dit que les Atlantiens pouvaient soigner sans transformer non ? 😛 Ah bah c’est exactement ça. Sauf qu’un Atlantien n’a pas le droit d’utiliser son sang de cette façon… Hawke a bravé un interdit…

Je crois que le sang de Casteel la fait délirer… D’abord elle a envie de lui et se touche même devant lui. Ensuite, elle le poignarde en plein cœur et s’enfuit.
Bon bah c’est réel. Mais on ne tue pas un Atlantien en visant le cœur. La cible est la tête.
Le prince la rattrape et lui plante ses crocs dans le cou. Casteel a compris quelque chose en goûtant son sang. Il se jette alors sur elle et lui dévore la bouche. Bien vite Poppy répond à ses baisers et succombe de nouveau. Elle est amoureuse de lui et a du mal à comprendre ses sentiments…

Bon sang, encore du mystère ! Casteel va ramener Poppy « à la maison« . Et si (oui oui je continue avec mes spéculations) Poppy était une Atlantienne qui a été enlevée ? Le premier amour du Prince mais qu’aucun des 2 ne s’en souvient ? (Je divague ? Probablement… Ça serait trop facile :/ ). Ah non… Je pense que son dernier amour est la précédente Pucelle en fait…

Quoi ?! Mais lol ! Comme je le pensais, Poppy est en partie Atlantienne. La reine voulait utiliser son sang pour créer des Elevés.
Casteel l’emmène en Atlantis pour se marier avec elle. C’est une blague ? C’est quoi ce plan pourri ? Pourquoi elle ce qu’il veut s’unir à elle ? Et que signifie le fait que deux Atlantiens ne font plus d’un lorsqu’ils sont mariés ?

[fermer]

En conclusion

Pour commencer, heureusement que ce livre était une lecture commune et, malheureusement, c’était une lecture commune… Le livre a été découpé et chaque jour nous avions un certain nombre de chapitres à lire. C’était parfait pour le début, pour me forcer à ne pas lâcher et avancer. Mais la fin… Quelle frustration de ne pas pouvoir continuer !

Le début du livre est trop long. Les 200 premières pages sont une introduction, une mise en place de l’univers imaginé par l’auteure. C’est long, on s’ennuie et surtout, énormément de choses sont posées sans être plus détaillées ou expliquées. La façon dont est gérée le royaume est particulière, la hiérarchie est complexe et surtout on ne comprend pas le rôle du personnage principal (qui m’agaçait au tout début du livre).

Puis, une personne entre dans la vie de Poppy et apporte une dynamique au livre. Cette fois, ça se lit bien, ça se lit vite. On est curieux de découvrir ce qui va se passer entre eux. On est pressé de découvrir les mystères qui planent sur le Royaume. Les 300 autres pages du livre se dévorent sans que tu ne t’en rendes compte.

Puis arrivent les 100 dernières pages où ça commence à s’éclaircir, où tu commences à comprendre certaines choses. L’auteure te surprend et certaines des suppositions que tu as pu faire volent en éclats. C’est palpitant, prenant. J’ai été tellement frustrée de devoir arrêter ma lecture pour respecter le planning imposé par la lecture commune.
J’ai adoré cette fin qui te laisse imaginer ce qui va se passer dans le tome suivant.

Je ne vais rien spoiler en disant que ce livre parle de Lycans et de “vampires”. Je mets “vampire” entre guillemets parce que l’auteure a su s’approprier ce mythe pour créer son propre univers. J’ai aimé son histoire. J’ai aimé découvrir l’histoire de la Guerre entre les 2 royaumes.

Cette saga est censée contenir sept tomes. Entre nous, j’ai peur de la suite. J’ai vraiment peur qu’on tourne en rond et que, comme je l’ai parfois ressenti dans cette l’histoire, l’auteure brode, se forçant à écrire des lignes et des lignes pour atteindre un quota de pages.
Même si je me doute de savoir ce dont va parler le second tome (grâce à la fin de celui-ci), je ne vois pas du tout ce que pourrait contenir les 5 autres tomes. Ça m’intrigue 🙂

Au début du livre, je pensais le lire par obligation (parce que je m’étais engagée dans la lecture commune) et qu’il ferait partie des sagas que j’abandonnerai dès le premier tome. Eh bien en fait, à présent, c’est tout le contraire, et l’attente va être longue jusqu’au printemps prochain :p

Pour finir, une petite remarque sur la traduction : elle est à chier ! Beaucoup de fautes de français, de conjugaisons, des traductions approximatives. Certains passages sont incompréhensibles et tu es obligé de les relire plusieurs fois.

Une part de moi a envie de s’attaquer à la version en VO pour m’y replonger tout de suite, mais une autre a peur de se lasser si elle le fait ; je vais donc patienter :p

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

2 Commentaires

  1. Hello ! je viens de découvrir ta chronique par hasard et dis donc .. !
    C’est tellement marrant de voir que tu es passé.e par les mêmes émotions et questionnements que moi. Je suis complètement d’accord, on comprend vraiment pas grand chose à la construction du royaume et à ce système de sélection. La traduction ? Bof, des fautes par ci par là mais c’est De Saxus… Mais bon, on s’attache quand même au personnage et cette fin … Elle nous donne clairement envie d’en savoir plus.
    En tout cas, super avis 🙂

    1. Merci Célia 🙂
      Oui je trouve que le début est beaucoup trop long et, finalement, on n’en sait pas beaucoup plus sur le royaume. Peut-être dans les prochains tomes ? :p
      J’ai cru comprendre que tous les De Saxus sont un peu pourri au niveau trad’. C’est quand même dommage que quelqu’un ne prenne pas le temps de relire et corriger certains couacs… Pas besoin d’être correcteur pour se rendre compte que des choses ne vont pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.