Reflets de vie

/!\ Ce tome est le troisième de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de choses qui se sont passées dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du livre Reflets de vie de Lily B. Francis

Date de parution : Juin 2020

Accroché au mur depuis des années, un miroir est le témoin silencieux des moments de la vie d’Alice… Enfant pétillante, adolescente rebelle, femme, puis mère, il la voit emportée dans la ronde de l’existence, douce et amère en même temps.

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

Ce livre a été proposé dans le cadre d’une lecture commune sur Entre2Livres. C’est une nouvelle de moins de 30 pages. Si tu viens souvent ici, tu le sais : je n’aime pas les nouvelles ; elles me laissent toujours un gout de trop peu. Cela dit, j’aime les lectures communes et je trouve ça chouette de pouvoir échanger à plusieurs sur un livre. Allons-y.

CE QUE J'EN AI PENSÉ

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

Eh bien c’est intéressant. L’histoire nous est racontée par un miroir, celui accroché depuis des années dans la chambre de Papi et Mamie.

Ohhh ! La chouchou du miroir s’appelle Alice et c’est, à mes yeux en tout cas, clairement une référence à « Alice de l’autre côté du miroir » :p C’est dit comme ça, de manière tout à fait fluide ^^ D’ailleurs, au vue de la description de la petite, elle semble ressembler à l’héroïne de l’histoire de Lewis Caroll.

Le miroir voit tout, comme la nouvelle bêtise des petites Agathe, Alice et Romane. Elles ont piqué la robe de mariée qui était rangée au grenier et tente de l’essayer. Mais seule Alice l’enfile et elle demande ensuite à sa grande soeur, Agathe, de la maquiller.

*

Nouvelle tranche de vie, trois ans plus tard. Agathe a alors 15 ans et Alice 12. Celle-ci demande à son aînée de lui couper les cheveux à cause d’une remarque faite par un garçon.

***

Nouveau moment partagé par le miroir. Cette fois, il observe Mamie et Papi se préparer. Alice va leur présenter son chéri. Mamie se fait toute coquette, ce qui fait fondre son mari.

***

Oh… Alice pleure dans les bras de sa grand-mère. Elle vient de faire une fausse couche 🙁

Décidément, on vit vraiment tous les moments d’une vie…

***

Même si Alice disait qu’elle ne voulait pas d’autre bébé, le miroir peut l’observer avec son ventre tout rond. D’ici quelques semaines elle accouchera.

***

Oh… Il a dû se passer un truc. Le miroir nous dit que ça fait une éternité qu’il est dans le noir et que la maison est calme.

Bon bah j’imagine que Papi et Mamie sont morts. La maison a été vidée. Elle va être vendue. Alice récupère le miroir, celui qui l’a vu grandir et qui lui rappelle ses grands-parents. Elle décide de le mettre dans la chambre d’Adèle, sa fille.

Le miroir évite ainsi la déchèterie et pourra continuer à observer la vie…

Comme quoi, les personnes partent mais les objets restent…

[fermer]

En conclusion

Eh bien, c’est rapide (oui oui je sais, c’est une nouvelle :p). Mais là c’est vraiment rapide.

Toutes les scénettes je joue dans la même pièce avec des personnages qui nous font face, qui évoluent, qui grandissent. On découvre des moments de leur vie. Des moments qu’on partage. Des joies, des bêtises, des doutes, de la tristesse.

L’écriture est fluide, l’histoire est touchante et émouvante. J’ai passé un bon moment de lecture et je pense que l’originalité du narrateur y est pour quelque chose.

NB : la Alice de ce livre est la même que celle de Poussière de toi de la même auteure qui raconte un moment difficile que la jeune femme a vécu.

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.