Ultimate Terra Nova (T.3)

/!\ Ce tome est le troisième et dernier de la trilogie. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de chose qui se sont passés dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici.

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du livre Ultimate Terra Nova (T.3) d'Aboubakri Sao

Date de parution : Décembre 2021

Roi de Ragnarök, Kadaj s’assoit sur le trône de cette organisation. Rongé par la haine, il n’est plus animé que par un seul but : tuer le Dragon Gaïa.

Pour cela, il poursuit la recherche des Artéfacts pour permettre au Dragon Rhadamanthe de retrouver la totalité de ses pouvoirs.

L’affrontement entre ses deux créatures décidera du sort de l’humanité.

Voyage dans le passé, batailles épiques, évènements dramatiques…
Le dénouement de cette histoire touche à sa fin.

Kadaj et ses amis parviendront-ils à surmonter leurs épreuves ? Qu’adviendra-t-il du clan Terra Nova ? L’espèce humaine vit-elle ses dernières heures ?

Entre les ténèbres et la lumière, la vie ou la mort, Kadaj va devoir faire un choix qui changera sa destinée à tout jamais.

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

Avec sa saga, Aboubakri a réussi à me réconcilier avec la science-fiction. J’ai été complètement prise par les deux premiers tomes, plongée dans les scènes d’action comme si je les voyais sur un écran de télévision ou de cinéma. Il était évident que je devais m’attaquer au troisième et dernier tome de la trilogie dès sa sortie.

Étant donné la couverture, j’avoue que je m’attends à un combat de fou entre le Dragon Gaïa et Kadaj, même si j’ai peur de ce qu’il pourrait se passer… Oui… Leur rencontre dans le tome précédent ne s’est pas très bien terminée et Aboubakri a le don pour jouer avec mes émotions…

CE QUE J'EN AI PENSÉ

Il s’était passé tellement de choses dans le tome précédent. C’est là que je me dis que je fais bien d’écrire un avis « au fil de ma lecture« . Ça me permet de ne rien zapper.

Si on reprend les grandes lignes :

  • Stark, l’Électromancien qui forme Kadaj est mourant ;
  • Quand Kadaj invoque Rhadamanthe, il est immunisé contre les pouvoirs de ceux ayant un Néo cerveau ;
  • La fille de l’Empereur Japonais, la princesse Akiya, leur cache quelque chose ;
  • Kadaj est en phase de devenir un Master : les liaisons entre son cerveau et son Néor-Cerveau sont aux alentours de 80% ;
  • Le roi de Ragnarök a été tué par Akai qui s’est emparé de la pierre de Noah pour la fusionner avec la sienne et ainsi ramener à la vie Gaïa ;
  • Pendant le combat entre Noah et Kadaj, Selena (sa mère) et Pantherra (la panthère qu’il connaissait depuis tout petit) sont décédées ;
  • Sayaka, la petite amie de Kadaj, est dans le coma ;
  • Les intentions de Noah étaient bonnes : il voulait vraiment bâtir un nouveau monde ;
  • Seul un Dragon peut vaincre un autre Dragon. Les Ragnarök ont donc besoin de Kadaj pour vaincre Gaïa. C’est ainsi qu’il devient le nouveau Roi de Ragnarök.

Je crois qu’on est prêt :p

Au fil de ma lecture.

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

On découvre la vie de Rhadamanthe au sein de son clan, les Astérions, 65 millions d’années plus tôt.

Ça me fait bizarre parce que j’avais l’habitude de me représenter Rhadamanthe sous sa forme de dragon, mais en réalité, il est un homme avant tout 🙂

Il est convoqué par le Dragon Suprême, le dirigeant de Criméria. La situation est mauvaise dans la cité. Des factions de Dragons remettent en cause la légitimité de leur dirigeant. Beaucoup voudraient que le Dragon Suprême les combattent, mais il refuse : ça n’amplifierait que la haine, la violence et la vengeance des habitants.

Ce Dragon Suprême, Némésis, surprend Rhada. Il ne pense pas comme les autres. Il ne veut pas instaurer sa suprématie par le force ou la puissance. Il veut laisser les Dragons faire leur propre choix, être eux-même, sans rien imposer. Ça n’est pas dans les habitudes des Dragons Suprêmes.

Tout a commencé quand un premier Dragon, le Dragon Renégat, a pris son indépendance et est allé former son propre État dans le sud. Alors que le peuple réclamait une intervention des Gardiens, les Astérions, Némésis s’y est opposé. C’est à partir de ce moment que sa « popularité » a chuté.

Quelques jours plus tard, deux individus viennent à la rencontre de Némésis : Méliodas, le chef des Xarions, des guerriers du royaumes, et Gaïa.

Quand Méliodas insinue que Némésis est faible, celui-ci se transforme en dragon et projette son aura. Il est vraiment loin d’être faible… Puis il s’envole.

Dès ce passage du livre, on sent déjà que Rhadamanthe et Gaïa se détestent…

Grâce au Dragon Renégat, Rhada apprend que les Xarions ont l’intention de renverser Némésis. Il tente de revenir du sud le plus vite possible pour prévenir le Dragon Suprême. Je sens que ça va être trop tard…
Quand il arrive à Asgard, une bataille a lieu dans le château. Beaucoup de sang coule. De nombreux Dragons tombent. Ragna, le chef des Astérions est mort. Némésis est vivant, mais il prend conscience que tout ce qui arrive à Criméria ainsi que la mort de son Gardien sont de sa faute. C’est son envie d’un monde où chacun pourrait vivre comme il l’entend qui a semé le chaos.

Les Astérions invoquent alors un astéroïde pour tout détruire afin de reconstruire. Ils peuvent protéger un Dragon dans une gemme particulière. Mais Némésis arrive à échanger sa place avec Rhadamanthe. Le Dragon Suprême a vu des bribes de l’avenir. Rhada a sa place parmi les prochaines espèces.

Puis l’astéroïde frappe, entraînant l’extinction des Dragons et la fin de Criméria (comment Gaïa est resté vivant du coup ?).


Deux semaines ont passé depuis que Kadaj est devenu le Roi de Ragnarök. Il passe beaucoup de temps à l’infirmerie près de Sayaka qui est toujours dans le coma.

La noirceur a envahi le cœur du jeune homme. La mort de sa mère, l’absence de sa petite amie. Il a du mal à gérer ses émotions, sa colère et, de ce fait, à contrôler ses pouvoirs…

Chouette ambiance au sein du clan ! Personne ne comprend pourquoi Kadaj a rejoint les Ragnarök. Son ami Saga lui en veut : comment a-t-il pu devenir l’un de ceux qu’ils combattent depuis le début ?
Pour essayer de comprendre sa décision, le Pyromancien l’accompagne dans la vieille ville où Kadaj a rendez-vous avec Vargas et Elyas.

Très honnêtement, je comprends la réaction des Terra Nova et surtout de Saga. Les Ragnarok s’en sont pris à sa famille, ils ont attaqué leur QG, ils ont bien failli les tuer dans les épreuves de Chronos et Kadaj est à présent l’un des leurs… Cela dit, leur objectif est louable.. C’est vraiment compliqué :/ Il faut savoir mettre de côté tes propres ressentis pour voir le bien que leur projet peut apporter…

Saga découvre ce qu’est le projet Shinsekai : Noah avait reçu une prophétie qui disait que la race humaine allait être exterminée par un Dragon. Dès lors, il essayait de mettre en place des choses pour empêcher sa réalisation. Les Ragnarök s’en sont pris à Kadaj car ils pensaient que le Dragon de la prophétie était Rhadamanthe. Cependant, avec la mort de Noah, ils ont appris qu’il s’agissait d’Akai et de Gaïa.

Vargas justifie les mauvaises actions de l’organisation en disant qu’ils doivent repérer les Empereurs de l’Ombre.
Kadaj se fiche de tout ça. Il s’en fiche même de convaincre son ami. La noirceur a pris possession de lui ; il n’a plus qu’une obsession : tuer Gaïa.

Je sens que je ne vais pas aimer ce que devient Kadaj… Surtout qu’il y a de forte chance pour qu’il perde Stark ; ça pourrait être un élément déclencheur qui le fera basculer pour de bon, sauf si Sayaka revient…

Kadaj s’en fiche aussi de Ragnarök en fait. Il sert juste de « vitrine » pour renforcer la confiance des membres. Ils ont 6 mois pour trouver Gaïa (c’est le temps dont le Dragon a besoin pour retrouver les pleines capacités de son pouvoir). En alliant les ressources des Ragnarök et le pouvoir de Kadaj / Rhadamanthe, ils espèrent pouvoir le détruire pendant cette période. Mais pour le moment, Akai est protégé par les Empereurs de l’Ombre. Ils doivent les retrouver pour découvrir où se cache Gaïa… Ces individus sont au nombre de 15. Vargas espère en capturer un et le torturer jusqu’à ce qu’il lui livre les informations dont il a besoin.

Au QG, Sirius informe les membres du clan que la présence de Kadaj parmi eux les met en danger. Il s’est entretenu individuellement avec chacun d’eux et beaucoup ont décidé de quitter les Terra Nova. Pour la majorité d’entre eux, ce n’est pas pour leur sécurité, mais parce que Kadaj est devenu le Roi de Ragnarök.
Avec tous les départs, les Terra Nova ne sont plus que seize… Si peu nombreux ils vont avoir du mal à répondre aux missions. Ils vont avoir de moins de moins de clients et donc, de moins en moins de ressources. Le clan risque de disparaître…

Les connexions entre le cerveau de Kadaj et son Néo-Cerveau ne font qu’augmenter. Elles sont à présent à 86%.

Le jeune homme n’arrive pas à faire son deuil et à gérer ses émotions. Alors, il a trouvé un moyen de les évacuer : il se rend dans une forêt proche d’Arcenciel à la nuit tombée et lâche prise.
J’ai un peu peur des conséquences que ça pourrait avoir quand il sera Master… Libérer de l’électricité à pleine puissance ça pourrait faire une tempête énorme non? 🤔

Kyo, un membre du clan Tartare vient apporter son soutien au Terra Nova en entraînant Genji. Tous deux ont un pouvoir élément similaire (la Cryomancie). Voilà pourquoi Sirius a fait appel à lui.
Genji n’est pas fort physiquement, mais c’est un fin stratège qui compense son manque de force par son intelligence (c’est toujours bon d’avoir quelqu’un comme ça dans son équipe :p)

Wah Kadaj devient vraiment quelqu’un de détestable et limite hautain. J’ai l’impression qu’il prend tout le monde de haut et considère que chacun est à sa disposition. Je n’apprécie pas du tout son comportement !

Il rencontre les trois membres des Fennecs qui assureront sa protection : Liya et Souhayl, une soeur et un frère qui constituent sa garde rapprochée ainsi que leur chef, Kuro.

Les Ragnarök vont quitter Arcenciel pour rejoindre l’île d’Okinawa où ils seront plus en sécurité. En tant que Roi, Kadaj n’a pas d’autres choix que de les accompagner.

Tout comme dans le précédent tome, Aboubakri nous rappelle subtilement les événements passés en les intégrant dans son histoire. Du coup, on se rafraîchit la mémoire sans s’en rendre compte. J’apprécie cette façon de faire qui ne gêne pas du tout ma lecture.

Le général Thalès veut absolument s’emparer de Kadaj. Il a passé des contrats avec quelques clans pour qu’ils le capturent.
Alors que les Ragnarök préparaient leur voyage, leur quartier général est attaqué.
Grâce à une invention de Sham’s couplée à la puissance de son pouvoir, Kadaj s’occupe des intrus avec une minuscule boule qui fait l’effet d’une bombe… Les véhicules sont complètement détruits et les corps des assaillants gisent au sol, couverts de sang. Kadaj s’en moque…

Il devient vraiment flippant… S’il est capable de faire ça sans remords, juste pour se débarrasser de personnes qui veulent le kidnapper, qu’est-ce que ça va être quand il va se retrouver face à Gaïa ? Quand les souvenirs vont ressurgir ? Il ne se maîtrisera plus et ça risque de devenir un bain de sang.

D’ailleurs, il n’y a pas que moi qui m’inquiète pour lui. Même les Ragnarök se rendent compte que leur chef pourrait devenir incontrôlable si ses ténèbres le submergent. Rhadamanthe non plus n’arrive pas à le raisonner. L’état mental de Kadaj est de plus en plus préoccupant.

Ayant un lien avec Rhadamanthe en tant qu’ancienne hôte, Selena a pu se rendre dans son monde où elle lui a demandé de veiller sur son fils. Le Dragon découvre ainsi que la mort de la scientifique le touche plus qu’il ne le pensait . Il se remémore des souvenirs, notamment leur rencontre et, malgré lui, les “envoie » à Kadaj. Au lieu de l’apaiser, ça l’énerve encore plus. En fait, on dirait qu’il essaie de se forger une carapace.

Malgré le dôme Omega qui neutralise tout ce qui est électronique, le général Thalès arrive à envoyer ses cyborg sur Okinawa. Il faut dire que ceux-ci sont des copies des machines inventées par Sham’s : ce ne sont pas des robots télécommandés. Ils s’auto-gèrent, ce qui fait qu’ils peuvent se réactiver d’eux-même une fois le dôme franchi.

Les Ragnarök arrivent à se débarrasser rapidement des machines et en garde une pour qu’Elyas puisse découvrir ce que le gouvernement a réussi à tirer des cyborgs de son frère.
Au milieu de tout ça, Neji, l’homme que Sirius avait engagé pour conduire les Ragnarök sur l’île, est de retour : Sayaka est sortie du coma ; il vient chercher Kadaj. L’Électromancien part donc, accompagné de sa garde rapprochée.

Sayaka est encore fragile et déstabilisée. Elle culpabilise de ne pas avoir su protéger Selena et Pantherra.
Kadaj ne lui a pas dit qu’il était devenu roi de Ragnarök et il demande à Saga de ne pas le faire.

Pour l’heure, il est attendu par Sirius : Chronos va remettre le Spectre du Temps à Saga, le représentant des Météores qui a gagné le tournoi. Stark, qui est mourant, veut parler au Maître du Temps. Cependant, ayant peur que le Master ne le tue avant qu’il ne puisse ouvrir la bouche, il demande à Kadaj de l’accompagner. Les pouvoirs de Chronos n’ont aucun impact sur Rhadamanthe ; il ne les utilisera donc pas en sa présence. Contre toute attente, Kadaj accepte et décide de rester quelques jours au QG des Terra Nova pour veiller sur Sayaka. Ce retour à la maison le fait douter : est-ce qu’il a pris la bonne décision en partant chez les Ragnarök ?

Trois jours plus tard, la rencontre arrive. Une fois que Chronos a remis à Saga le Spectre du Temps, Stark lui énonce sa requête. Il veut retourner dans le passé pour récupérer l’Artefact de Vista. Mais Chronos refuse… Retourner dans le passé est trop dangereux (et il juge Stark pour l’un des responsables de la mort de Vista qu’il considérait comme un fils). Il met fin à l’entrevue…

Comme je le pensais, Sayaka arrive à trouver les mots justes, et, grâce à son pouvoir d’Auramancienne, elle arrive à apaiser Kadaj qui partage le dernier souvenir de Rhadamanthe et Selena, avant que celle-ci ne décède.
Le jeune homme comprend alors à quel point il a sombré, qu’il peut compter sur ses amis, qu’il ne doit pas affronter tout ça seul. Enfin, il fait son deuil et redevient le Kadaj que j’appréciais :p

Grâce au lien qu’ont partagé Selena et Rhadamanthe pendant de nombreuses années, Kadaj peut vivre les souvenirs de sa mère, la revoir avec son père qu’il n’a quasi pas connu. Tout ça lui réchauffe le cœur et il en est reconnaissant. D’ailleurs, il fait son mea-culpa auprès de toutes les personnes avec lesquelles il a été désagréable ces dernières semaines.

Vargas et Elyas arrivent chez les Terra Nova. Quand ils rencontrent leur Roi, Sayaka, Sham’s et Saga les informe qu’ils repartent avec eux à Okinawa. Il est hors de question de laisser Kadaj seul ; cette demande est non négociable.

Les Ragnarök ont retrouvé les Gantelets de Sang, l’Artefact de Noah. Ils ont envoyé une équipe sur place pour les récupérer. S’ils y arrivent, Kadaj aura en sa possession trois des quatre Artefacts (il ne manquera plus que celui de Vista). Toujours dans le QG des Terra Nova, Vargas, Elyas, Kadaj et ses trois amis observent la progression du groupe sur un écran.
Hadès est sur place. L’objet est sous bonne garde : Gaïa l’a confié à Shinzo, une sorte de ninja que Kadaj a déjà rencontré (il a tué un enfant que le jeune homme s’était promis de protéger). Eh bah… Il retourne vite sa veste… Il travaillait pour le gouvernement, maintenant, il travaille pour Gaïa. D’après lui, mieux vaut être avec le Dragon que contre lui (je comprends son point de vue…).

Shinzo est rapide : il peut utiliser les ombres pour se déplacer. Cependant, se rendant compte qu’il n’a aucune chance de vaincre Hadès, il enfile les Gantelets de Sang.

Mince… J’ai raté un truc là… Hadès n’est censé avoir qu’un seul bras. Pourtant, durant le combat, il utilise 2 mains… Est-ce qu’il s’est créé une sorte de « bras d’énergie » durant la bataille ? Je suis un peu perdue…

La lumière a vaincu l’ombre. Même si Hadès est en piteux état, il est vivant et Shinzo est inconscient et bien amoché.
Hadès a tout risqué pour récupérer l’artefact. Ça fait douter Kadaj : est-ce qu’il serait prêt à en faire autant ?

Quelques heures plus tard, le Roi de Ragnarök, ses amis et les Lords sont de retour sur Okinawa.
Sham’s, Saga et Sayaka passeront le séjour chez Kadaj. En entendant les rires chez lui, le jeune homme repense à Shinji, le Joyau de Ragnarök. Ah justement ! Je pensais à lui en me demandant ce qu’il était devenu :p Je suis contente qu’il n’ait pas été zappé.

Une nouvelle mission attend les Ragnarök. Chronos possède la Magna Carta : elle permet de localiser tous les Empereurs de l’Ombre. Une petite équipe a donc été constituée pour enlever Chronos. Grâce à son Dragon intouchable par le pouvoir du Master, Kadaj est de la partie.

Malheureusement, ils ne sont pas les seuls sur le coup. À leur arrivée dans la maison où se trouve Chronos pour la nuit, Akai, l’hôte de Gaia les surprend.

Attends… Quoi ??!! Akai est le père de Kadaj ? 😮 Il va devoir tuer son père s’il veut sauver le monde ? C’est une blague ? :/
Les Ténèbres font clairement partie d’Akai (ou plutôt Jadak). Ce dernier s’en fiche de tuer son fils. Il veut juste tuer le porteur de la pierre de Rhadamanthe…
Liya, la femme de la garde rapprochée de Kadaj active une sorte de bouclier autour de leur groupe pour le protéger. Jadak ne peut pas le traverser.
Gaïa est impressionnant… Il a déjà beaucoup de puissance alors qu’il n’a pas encore récupéré tout son potentiel. Rhadamanthe est formel : ils ne sont pas prêts, il faut fuir…
Alors que le Dragon allait projeter une énorme boule d’énergie sur Kadaj et son groupe, Souhayl, le frère de Liya et second membre de la garde rapprochée du Roi, téléporte tout le monde au QG des Terra Nova. Fiou… C’était moins une !

Grâce à Rhadamanthe, on découvre comment Jadak est devenu l’hôte de Gaïa et surtout, comment ce dernier a survécu à la météorite (ahhh ! mine de rien, ça me plaît d’avoir la réponse à cette interrogation que j’ai eu au début).

Gaïa est un Nécromancien. Quand il a possédé Jadak, il a corrompu son âme. Le père de Kadaj est bel et bien mort quand il avait huit ans 🙁
Selena aurait pu tuer Gaïa avant que les 2 morceaux de sa pierre ne soient réunis, cela dit, elle n’a pas pu se résoudre à s’en prendre au corps de Jadak. Alors, et malgré la protestation de Rhadamanthe, elle a décidé d’envoyer Jadak dans une autre dimension. Kadaj enfant ayant assisté à toute la scène, Selena use de l’un de ses pouvoirs pour altérer la mémoire de son fils et supprime tous les souvenirs qu’il a de son père. C’est horrible 🙁

Après avoir partagé ce souvenir, Rhadamanthe confirme ma crainte : pour sauver l’humanité, Kadaj va devoir tuer son père…

Un truc m’interpelle. Ça fait plusieurs fois qu’on insisté sur Genji, qu’on dit qu’il rappelle à Vargas quelqu’un… Et là, on insiste de nouveau dessus alors que le Lord vient d’avoir un nouveau refus de Chronos pour un saut dans le passé et qu’il cherche un moyen de lui faire changer d’avis. Est-ce que Genji pourrait avoir un lien avec (voire même carrément être) Vista ? Bon ça serait étrange parce que Kadaj a vu Vista grâce aux souvenirs de sa mère et qu’il n’a pas fait le rapprochement…

Bon bon bon… Il y a bien un truc avec Genji. D’une certaine façon, il sera proche de Chronos dans son futur (j’ai toujours détesté les histoires avec des voyages dans le temps… c’est un truc qui n’est tellement pas logique pour moi…). Quoi qu’il en soit, cette rencontre a fait changer d’avis Chronos (qui sait qui l’avait senti ?:p). Il accepte d’aller dans le passé uniquement si Genji vient avec eux.

De retour sur l’île d’Okinawa, tous les jeunes adultes s’accordent un peu de bon temps. Ça fait du bien de les voir rire et s’amuser ensemble sans penser à leurs responsabilités.

Kadaj et le groupe choisi pour le voyage dans le temps se rendent au château d’Asgard. En libérant un peu de l’énergie du Spectre du Temps, Chronos a le pouvoir qu’il faut pour les emmener dans le passé.

Pendant le voyage, Genji quitte le groupe et passe un portail. Quand le reste de l’équipe le rejoint en 2020, Chronos leur apprend qu’ils vont repartir sans lui. S’ils le récupèrent, cela pourrait chambouler la boucle temporelle. Comme je le pensais, Genji est Vista

Je n’aime vraiment pas les histoires avec des sauts dans le temps… Les boucles temporelles, ça me dépasse…

Sous la colère, Kadaj s’emporte sur Chronos qui s’évanouit. Il a besoin d’un médecin. Autre problème : Loki a disparu… Enfin la personne se faisant passer pour Loki. Je ne pense pas qu’il s’agisse d’Akai. Je pense plutôt que c’est Shinji… Ah… Bah je ne suis pas la seule à le penser :p

Shinji veut venger le meurtre de ses parents. A cette époque, il vient de naître et ses parents ne sont pas encore morts.

Inconsciemment Kadaj se fait le même genre de réflexion. En 2020, il a 3 ans. La pierre de Gaïa n’a pas encore pris possession de son père. Et si tout le monde pouvait être sauvé ?

Heureusement , Kadaj a bien conscience que la moindre chose dans le passé peut avoir des répercussions. Quand lui et Sham’s retrouvent Shinji (après avoir déposé Chronos à l’hôpital), le jeune garçon ne fait qu’observer ses parents de loin. Quand Atlas se montre (pour rappel il a tué les parents de l’Aéromancien et le père de Sham’s), c’est Kadaj qui remet ses amis sur la bonne voie. Tous 3 repartent à l’hôpital où Chronos s’est réveillé. Le voyage reprend, et cette fois, ils arrivent à la bonne époque, durant le duel de Master…

Loki a assisté à cette bataille. Voilà pourquoi il était surpris de la façon de combattre de Genji. Il avait vu Vista à l’œuvre.

On découvre comment Stark a perdu son rein en sauvant Loki. On apprend aussi que l’Artefact de Vista est son bracelet, le bracelet d’Odin. Enfin, on revit le sacrifice de ce dernier pour sauver Atlas de Noah.

Avant d’être transpercé par les Lightning Glaives, le Cryomancien a figé l’énergie qui parcourait le Roi de Ragnarök. Sans ses pouvoirs, il est inoffensif. Atlas, poussé par la colère, en profite pour le mettre KO.

De retour dans le présent, Saga est dévasté d’apprendre la mort de Genji. Même s’ils passaient leur temps à se chamailler, ils comptaient l’un pour l’autre.

Après les funérailles de Vista, les Lords de Ragnarök organisent une réunion. Maintenant qu’ils ont en leur possession tous les Artefacts, il est temps de se rendre au château pour libérer l’énergie de Rhadamanthe et rendre au Dragon ses pleins pouvoirs. Cependant, tout se prépare : il ne faudrait pas qu’ils tombent sur Gaïa à peine arrivés. D’ailleurs, ils surveillent le château avec un drone. Jadak est sur place. Il a invoqué Gaïa qui a réduit en cendres le château. Rhadamanthe propose de chercher le temple dans lequel se trouvait son ennemi au moment où il a été enfermé dans la pierre. Ils pourront peut-être se servir de l’énergie du lieu avec les Artefacts.

Comme par hasard, c’est à ce moment que la princesse Akiya,la fille de l’empereur, les appelle. Chronos doit lui rendre service, mais elle n’a pas confiance en lui. Elle veut donc que Kadaj l’assiste pour être sûre que le Maître du Temps ne s’enfuit pas. En échange, elle les aidera à trouver tous les Empereurs de l’Ombre.

C’est moi ou d’un coup, le livre s’accélère ? On n’a plus une seconde de répis là 😮

Le soir-même, Kadaj se rend seul à Nagasaki pour rejoindre la princesse. Je le sens mal… Elle ne me plaît pas cette princesse… Son père est un Empereur de l’Ombre. Quand Gaïa lui a demandé de rejoindre la coalition et qu’il a refusé, Jadak a fait emmener son fils. Depuis, la princesse essaie de retrouver l’endroit où il est détenu. Maintenant qu’elle sait où le prince se trouve, elle a besoin de l’aide de Chronos pour figer le temps : son frère porte des bracelets de poison ; il pourrait être tué si elle intervenait. Bon… C’était facile… Trop facile…

Le lendemain, Kadaj et d’autres membres de Ragnarök partent en mission. À bord de vaisseaux possédant la même technologie que ceux de Neji (la possibilité de voyager super vite et de se rendre invisible), ils prennent la direction d’Osaka.
Sur place, ils prennent d’assaut un bâtiment dans lequel se trouve le général Thalès, au milieu d’une réunion des ministres d’Etat. La présence de la princesse parmi les membres de Ragnarök et son soutien envers eux incitent les ministres à écouter ce que le clan a à dire.

Tiens, le premier ministre, Hideaki Kazuto, pense exactement ce que j’avais dit dans le précédent tome 🙂 Elyas leur expose le but de Ragnarök et Hideaki lui répond que leur cause est noble mais que leurs méthodes sont à chier (évidemment, c’est un ministre, alors il ne le dit pas comme ça, mais c’est l’idée :p).

Après une longue négociation, le premier ministre et les Ragnarök trouvent un accord. Le gouvernement japonais les aidera à arrêter les Empereurs de l’Ombre et à vaincre Gaïa (même si c’est surtout Kadaj qui devra intervenir pour ce dernier point).

Kadaj fait la rencontre de Sakura, la mère de Yuri mais aussi la Reine du Destin. C’est elle qui a fait la prophétie concernant la destruction de l’espèce humaine par un Dragon. Elle révèle au Roi comment redonner ses pouvoirs à Rhadamanthe sans avoir besoin d’un temple.

A présent qu’ils savent comment faire pour rendre sa puissance à Rhadamanthe, Ragnarök rassemble les Artefacts des Rois à Okinawa. En toute logique, les 3 éléments manquants devraient arriver sous 2 jours.

Sayaka a reçu une invitation de ses parents à dîner à Arcenciel. Elle invite Kadaj à l’accompagner. Le jeune homme accepte. Bon… Mon côté parano pense que c’est une très mauvaise idée…
Le jeune couple et Saga arrivent à Arcenciel un peu avant dix neuf heures. Kadaj a décidé de ne pas emmener sa garde royale (je redis que c’est une mauvaise idée ?).
Bon finalement tout s’est bien passé mais Kadaj a fait une promesse au père de Sayaka qui s’est gravée dans son âme. Il a juré de lui offrir un monde où elle pourra vivre en paix… Je suis certaine que ce n’est pas pour rien qu’Aboubakri a mis l’accent sur cet instant…

Le lendemain matin, le Roi est convoqué par Elyas qui lui apprend que les Artefacts seront là avant midi. D’après Kadaj, il lui faudra ensuite environ une heure pour rendre au Dragon ses pleins pouvoirs. Cependant, leur rencontre est interrompue par des alarmes. Un individu est en train de se téléporter vers leur position. Il a réussi à traverser le dôme Omega et va rapidement les rejoindre. En réalité, il s’agit de Vargas qui ramène un Loki grièvement blessé qui succombera dès leur arrivée. Mais que s’est-il passé ? 😮

Grâce à un bracelet contenant un liquide d’Auramancienne offert par Sayaka, Kadaj parvient à ramener le Lord à la vie (quand je disais qu’Aboubakri faisait faire de montagnes russes à mes émotions…).

Loki et Vargas ont trouvé le temple de Gaïa. C’est un château du nom de Niflheim qui se trouve sur une île non répertoriée au milieu de l’océan Pacifique. Quand ils s’y sont rendus, l’hôte du Dragon était sur place et les as attaqués. Sûr de les tuer, Gaïa leur a fait des révélations. Il tente d’accumuler le plus d’énergie possible pour pouvoir se dissocier de son hôte.
En réalité, ce n’est pas Gaïa qui a grièvement blessé Loki mais l’un de ses sbires, Arès, la femme que Kadaj a libéré en même temps que Ninigi…

C’est le moment de lancer l’opération en simultané avec le gouvernement. Son nom de code est l’opération Terra Nova.

Les membres de Ragnarök s’organisent afin de neutraliser les Empereurs de l’Ombre. Ce coup de filet est mondial. Leurs membres en dormance vont être « activés » et le gouvernement japonais a reçu le soutien d’autres pays.

Sayaka, Saga, Vargas et Elyas sont dans un premier vaisseau qui part en direction du château de Niflheim. Hadès, Sham’s, Loki et Shinji sont dans le suivant. D’autres vaisseaux de gouverneurs et de membres de Ragnarök les accompagnent également. Le mission est simple : retarder le processus de « recharge » de Gaïa le temps que Kadaj libère la puissance de Rhadamanthe et ne les rejoigne. On en parle de la mission suicide ?

À leur arrivée, la cinquantaine de membres de Ragnarök encerclent Arès, prêts à la combattre. Mais la femme n’est pas simple à battre. Elle possède la capacité d’absorber l’énergie du soleil et de l’envoyer sous forme d’onde. La vache… Elle est puissante et invincible… Si elle absorbe les rayons du soleil, mettez-la dans une boîte 😮 Quand elle déclenche son attaque Symphony of the Heaven, c’est une hécatombe. Elle se déplace à une vitesse folle et foudroie tout le monde sur son passage. Peu de personnes ont réussi à l’éviter… Hadès est au sol…

Loki et Vargas prennent le relais.

Rolala… Ce combat me stresse. Je suis en train de lire tout en me rongeant les ongles… Je n’arrive pas à apercevoir une issue favorable au combat 🙁 Sauf si Kadaj arrive… 

Arès met KO Loki, bousille l’épaule de Vargas (il n’en reste plus rien… je ne sais même pas comment son bras tient encore).

Alors qu’elle allait s’en prendre à Elyas, Saga réagit et l’attaque avec son géant de magma. Cependant, aucune de ses offensives n’aboutit. Elle finit par s’approcher du Pyromancien, le saisit par la gorge et est à deux doigts de lui arracher la tête quand du ciel, des rayons de glace surgissent. C’est Kyo, le chef des Tartares. Il a tiré sur Arès qui a gelé instantanément et Shaka s’occupe de lui botter le cul en l’envoyant à l’autre bout du château. Fiou je respire enfin.

Grâce à Sayaka, toutes les personnes blessées sont remises sur pied. Mais la jeune femme a dépensé beaucoup d’énergie. Shinji reste à ses côtés pour la protéger.

Ce sont finalement Ninigi et Akiya qui viennent à bout d’Arès grâce aux trésors sacrés du Japon. Ils ne la tuent pas, mais la rajeunissent de plusieurs années. Elle n’est à présent plus qu’un bébé.

Mais leur victoire est de courte durée… Dans le ciel, une ombre menaçante se forme : Jadak a invoqué Gaïa. Heureusement, c’est à ce moment que Kadaj arrive. Il a changé. Il dégage une sérénité rassurante.

Le Roi n’est pas arrivé seul. Rhadamanthe est là sous sa forme de Dragon. Liya, Souhayl, Kuro et Stark l’accompagnent.

Deux combats ont lieu en parallèle : celui de Kadaj et son père et celui des deux Dragons.
Pour protéger les Ragnarök, Stark sonne la retraite. Tout repose désormais sur les épaules de leur Roi et de Rhadamanthe.

Moi qui avais de grandes espérances pour ce combat final, on peut dire que je ne suis pas déçue. J’arrive dans les dernières pages et, je doute sincèrement de la victoire de Kadaj et de Rhadamanthe… Certes, le jeune homme a pris le dessus sur son père mais le Dragon vient d’être grièvement blessé par Gaïa. Je sens qu’on va bientôt voir se dessiner la couverture du tome :p

Alors que Gaïa récupère Jadak pour le mettre à l’abri et envoie un monstre dévorer ses ennemis, Kadaj s’approche calmement de Rhadamanthe et libère les pouvoirs du Dragon. Ils ont fusionné. Kadaj est devenu un Master. Il est surpuissant. Il anticipe toutes les attaques de Gaïa, les contre tous, et surtout, on dirait qu’il fait tout ça sans effort…

Kadaj a réussi ! Il a battu Gaïa ! Et en le vainquant, il a détruit la pierre qui était dans la poitrine de Jadak. Son père est vivant. Grâce aux pouvoirs de Rhadamanthe, Kadaj récupère tous ses souvenirs.

Oh bon sang ! L’énergie de Kadaj reconstruit l’épaule de Vargas et régénère le rein de Stark 😮 il est quoi ? Une sorte de Dieu ?

Bon… Je vais pleurer… C’est sûr… Kadaj s’est sacrifié pour sauver le monde. La fusion est irréversible, mais son corps humain ne peut pas contenir autant de puissance… Une part de moi espérait ce genre de fin, mais… Bah ça me fait mal au coeur quand-même…

Avant de disparaitre, Kadaj a offert son coeur a Sayaka (une des “lucioles” qui le composait est entré dans la poitrine de la jeune femme).

La pierre de Rhadamanthe est au sol après le départ du Héros de l’Humanité.


La trilogie se termine sur un épilogue où on retrouve Sayaka et Jadak. Deux ans se sont écoulés depuis la mort de Kadaj. Peu après son décès, la jeune femme a appris quelle était enceinte d’un petit garçon.

Le procès des Empereurs de l’Ombre ainsi que de Ragnarök commencera le lendemain. D’ailleurs, Loki, Stark et Elyas se sont rendus et ont été arrêtés.

Sham’s et sa petite amie ont créé une association pour venir en aide au détenteur de Néo-Cerveau.

La planète entière est équipée de Dôme Omega. Stark s’est occupé de mettre en lieu sûre la pierre de Rhadamanthe.


En relisant mon avis, je me rends compte que, tout au long du livre, on met en avant le fait de devoir se sacrifier pour la cause. En fait, Aboubakri nous préparait depuis le début à la mort de Kadaj… D’ailleurs, en relisant ce passage, eh bien j’avais une fois encore les larmes aux yeux… Je ne m’attendais pas du tout à ce genre de fin.

Par contre, j’ai quelques déceptions. On met en avant Shinji comme “Joyaux de Ragnarök”, mais il n’a pas de “vrai” importance une fois qu’il est dans le clan (même s’il tue Atlas). On ne sait non plus ce qu’il advient du général Thalès…

[fermer]

En conclusion

Dans ce tome, on retrouve Kadaj qui a du mal à se remettre de la mort de Selena. Les Ténèbres envahissent peu à peu son cœur. Il n’est obsédé que par une seule chose : retrouver et détruire Gaïa. Pour se faire, il doit retrouver les Artefacts des Rois afin de rendre sa puissance à Rhadamanthe, puis retrouver les Empereurs de l’Ombres et Gaïa. Cependant, le temps presse. Ils doivent agir avant que le Dragon ne retrouve toute sa puissance…

Dans ce tome, il y a beaucoup moins d’action que dans les précédents (même si la fin nous régale). Néanmoins, il n’en est pas moins intéressant car il nous permet de combler les trous que l’on aurait pu avoir dans la timeline. Par exemple, on découvre comment Gaïa et Rhadamanthe ont échappé à la destruction de Criméria. On sait comment Noah et Aikin se sont retrouvés chacun avec une moitié de la pierre de Gaïa et on comprend mieux pourquoi Noah est devenu aussi insensible…

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde dans le livre et, à un moment de l’histoire, je me suis même dit que nous n’avions plus un seul instant de répit ! La fin du livre est palpitante. Le combat final est à la hauteur de ce que j’avais imaginé en voyant la couverture.

Tout comme avec les précédents tomes, Aboubakri a joué avec mes émotions en leur faisant vivre des montagnes russes. Cette fois, j’ai su anticiper certaines révélations, mais d’autres choses non…

Je conseille vraiment cette saga et, entre nous, je regarderai volontiers l’adaptation cinématographique si elle avait lieu un jour :p

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.