Crazy Sexy US

/!\ Ce tome est le troisième de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de choses qui se sont passées dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du livre Crazy Sexy US de Noémie Loréna & Sonia Eska

Date de parution : Octobre 2019

Mile zéro. Nolwenn part rejoindre Siena pour, enfin, vivre à deux leur rêve d’adolescentes. Belles, gourmandes et audacieuses, elles goûteront au charme américain avec une seule constante : jamais l’une sans l’autre. Commence alors une folle virée à bord de l’indétrônable Thunderbird rouge flamboyante, décapotable, avec une boîte à gant pleine de préservatifs ! Un seul mot d’ordre : la liberté. Fous rires, escales atypiques, embardées, auto-stoppeurs, pleurs, Stetson, révélations, Suédois, faux flic et produits illicites les accompagneront sur les 2278 miles de ce voyage entre copines.

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

J’ai découvert ce livre sur Entre2Livres, présenté par Ashana. Au vue du résumé ainsi que de son avis, je me suis dit “pourquoi pas” (puis autant être honnête, je n’accroche pas à mon livre du moment ; je crois que j’avais besoin d’un break ^^).

CE QUE J'EN AI PENSÉ

La façon dont est écrite l’histoire est sympa : un chapitre c’est Nolwenn qui nous la raconte, le suivant c’est Siena. Les 2 amis semblent avoir un sacré tempérament, du répondant, elles semblent dynamiques et pétillantes ; je sens que je ne vais pas m’ennuyer.

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu n'as pas lu le livre

On commence l’histoire avec un gros changement de vie pour Nolwenn : larguer son mec, quitter son job et partir rejoindre sa BFF qui est en Amérique depuis 3 ans. Là-bas, les 2 amies vont réaliser leur rêve d’ado : faire un road trip d’est en ouest.

Dès le début on sent que les 2 nanas sont chaudes comme la braise : les allusions sexuelles sont bien présentes et le moindre mec les fait monter en température rien qu’à les mater… enfin bon, on a toutes des périodes comme ça non ? 😛

Les filles enchaînent les miles, les joints, les verres, les bars, les plans cul. On sent qu’elles sont hyper proches et, j’avoue qu’une part de moi se demande si elles ne vont pas finir ensemble à la fin.

Pour être honnête, j’ai beaucoup de mal avec leur côté allumeuses, chaudasses ; elles sont le genre de nana que je déteste :/

Au fil de l’histoire, Nolwenn rencontre un mec qui semble très bien la connaître et qui la piège dans ses filets en étant un super bon coup au lit et en dégageant un je-ne-sais-quoi qui fait qu’elle ne peut pas se passer de lui. Accompagné de son pote que nous appellerons Mitch pour le moment, les 2 mecs sont louches. Je ne les sens pas… Mon instinct me dit de me méfier d’eux. J’espère que je me trompe. Même si j’ai parfois du mal à supporter les filles,je n’ai pas envie qu’il leur arrive un truc.

Mine de rien, plus les pages passent et plus on en apprend sur leur passé. On découvre par exemple que Siena a eu une aventure avec Yohann, le frère de No’. Un coup d’un soir mais qui a eu pour répercussion le départ de S’ aux États-Unis ainsi qu’un avortement… et bien sûr, Nolwenn ignore tout de cette histoire. Je ne pense pas que ça changera leur relation si elle l’apprend étant donné que les 2 amies sont très très proches. Cela dit,je pense que l’avenir nous le dira.

De temps en temps, le titre du chapitre indique le nombre de miles déjà parcourus sur les 2278 et on a également une indication sur qui écrit cette fois et une chanson à écouter pendant notre lecture (beaucoup de titres sont très connus, d’autres moins, enfin, moi je ne les connaissais pas tous).

On découvre assez vite une autre facette des vies de Nolween et Siena. La première a eu une enfance très heureuse mais, une part d’elle regrette de ne pas avoir pu connaître sa mère biologique (elle a été adopté à quelques mois). La seconde, quant à elle, semble avoir eu une enfance où l’alcool et la violence étaient de la partie. S’ a donc tout naturellement su se faire une place au sein de la famille de Nolwenn (c’est probablement la raison pour laquelle elle ne veut pas lui avouer avoir eu une relation sexuelle avec son frère qui était déjà marié à l’époque…). A ce moment de l’histoire, les 2 allumeuses semblent bien plus humaines, bien plus naturelle, bien plus attachantes.

Plus les pages passent et plus je les apprécie. La plus « chaudasse » des 2, Siena se rend compte au travers du jeu « questions indiscrètes » qu’en fait, elle enchaîne un peu trop les mecs. D’ailleurs, cette prise de conscience est renforcée par la remarque d’Alec (AKA Mitch) qui lui dit qu’il n’est pas intéressé par les filles faciles. Est-ce qu’elle va changer ?

Tiens d’ailleurs, parlons d’Alec et Hesekiel. Comme par hasard, leur voiture tombe en panne sur la même route qu’empruntent les filles. Comme par hasard, ça arrive peu de temps avant qu’elles ne passent par là et les cueillent sur le bord de la route. Ça fait déjà plusieurs fois que leurs chemins se croisent « comme par hasard« … Perso, je ne crois pas au hasard et je doute de plus en plus de leur sincérité…

Pour se faire un peu de fric, les filles négocient avec un mec pour être « escort » le temps d’une soirée.

Bon au final, on ne sait pas trop comment s’est passée la soirée, si ce n’est qu’elle n’a pas été fun. Heureusement que la chambre négociée dans l’hôtel 4 étoiles ainsi que la piscine et le jacuzzi compensent tout ça :p

Allez cette fois, plus de place au hasard, Siena, Nolwenn, Alec et Hesekiel vont voyager à 4 dans la T-Bird. Est-ce que Siena va enfin réussir à mettre le grappin sur Alec ? Est-ce qu’on va en découvrir un peu plus sur ces 2 mystérieux et sexy mecs ?

Waouh ! Comme le dit Siena, « ce road trip part en vrille » ! Effectivement, Nolwenn a renversé un mec. Pour éviter de se faire choper, ses compagnons de voyage ont balancé le cadavre dans un fossé et ont dissimulé les preuves. Autant les filles sont choquées et perturbé par cette action macabre (je dirais que, mise à part le fait d’avoir filé pour éviter les flics, c’est une réaction normale), autant on a l’impression que les gars ne sont pas plus touchés que ça… Est-ce qu’ils ont déjà été confrontés à ce genre de situation ? Est ce que c’est banal pour eux ? Je sais pas pourquoi mais ils commencent à me faire flipper :/

Ah bah oui ! Bien sûr ! Quoi de mieux pour oublier qu’on a tué quelqu’un que de faire une virée à Las Vegas ? 😮 Non mais j’hallucine ! Je vois mal comment on peut zapper ce genre d’action :/

Oh la déception… je suis tellement déçue par ce qui se passe. En fait le gars qu’ils ont renversé était une pourriture échappée de prison, du coup, à leurs yeux, ce n’est pas grave.

Après cette révélation, tout s’enchaîne : No’ reprend du poil de la bête et goût à la vie dans les bras de son suédois, Siena arrive enfin à se faire Alec et tu as l’impression que leur relation est mielleuse, gnangnan. Vue la façon dont ils se chauffaient et « jouaient » l’un avec l’autre, je m’attendais vraiment à un truc vachement plus torride, sauvage. Bah non 🙁 D’un coup de baguette magique, t’as l’impression que tout rentre dans l’ordre 🙁

Fiou bah dis donc, pour être honnête toute la fin du livre est dans cette lignée. Tout finit bien. Nolwenn se marie à Vegas avec Hesekiel; Siena, après s’être dévoilée et avoir vidé son sac concernant sa grossesse et son avortement, semble décidée à changer de vie et à se poser avec Alec.

A la fin du livre, chacun fait sa petite vie, mais tous se sont donnés rdv 15 jours plus tard, bien décidés à ne plus se lâcher tous les 4.

Bref, une fin sympa mais trop happy-end à mon goût…

Eh au fait, tu crois que c’est fait exprès que les 2 amours de la vie de Nolwenn s’appellent pareil ? Hes et S’ ça se prononce pareil non ? 😛

[fermer]

En conclusion

Tout au long du livre, j’ai envié ces nanas à la plastique parfaite que tous les hommes dévorent du regard. J’ai jalousé leur amitié sans faille, que rien ne peut séparer, qui dure depuis des années et durera encore bien longtemps. J’ai rêvé d’être assise à leurs côtés dans la T-Bird pour parcourir avec elles les Etats-Unis, de Chicago à Santa Monica, sur la célèbre route 66. Libérées, sans gêne, sûres d’elles, c’est le genre de nana avec qui tu peux être sûr de t’éclater (même si l’alcool et les joints ne sont absolument pas mon truc et qu’avec elles, ça y va :p ).

Même si je les détestais au début du livre, j’ai appris à les connaître, à m’attacher à elles.

Le livre est classé dans la catégorie « érotique », mais au final, je n’ai pas trouvé qu’il y avait tant de scènes de sexe dedans. Certes, parfois le langage est un peu cru, mais rien de vraiment « choquant ». Cela dit, les scènes de sexes sont surtout présentes dans le dernier quart du livre, mais, par rapport à d’autres livres de ce genre que j’ai pu lire, ce n’est pas très poussé.

Au final, j’ai passé un bon moment en compagnie de Nolwenn et Siena même si j’ai été déçu par certains passages du livre.

J’ai aussi apprécié le fait que ce soit un livre écrit à 4 mains : chacune des auteures s’est faufilée dans la peau d’une personnage : Noémie était Nolwenn et Sonia était Siena. Même si leurs idées étaient communes, avoir 2 écritures différentes pour chaque personnage ajoute un truc à la lecture et apporte vraiment une sorte d’authenticité à cette façon de raconter l’histoire avec 2 points de vue.

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

Un Commentaire

  1. Ce livre est pour moi une vrai pépite vraiment !

    J’ai aimé voyager avec ses deux filles complètement déluré et qui profite à fond de leur jeunesse !!!

    Vraiment j’espère que tu passera un aussi bon moment que moi avec ce livre ! Hâte de voir ton retour ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.