Couverture du livre Dans ses yeux de Sébastien Theveny

Dans ses yeux

posté le 16 septembre 2021

Couverture du livre Dans ses yeux de Sébastien Theveny

Ecrit par Sébastien Theveny

Pourquoi Samuel souffre-t-il de migraines et de cauchemars récurrents ? Les racines de son mal sont-elles plus profondes qu’il n’y paraît ?

Dans cette nouvelle, Sébastien Theveny fait montre de son sens du suspense et des situations inquiétantes…

Date de parution : Septembre 2020

Pourquoi j'ai eu envie de le lire ?

Je suis tombée sur cette nouvelle dans la liste des livres gratuits de Kobo pendant que je cherchais une nouvelle lecture courte pour mon défi « 1 livre par semaine« . J’ai été attirée par le titre, par la couverture, et par le résumé qui m’intrigue.

En jetant rapidement un oeil aux avis (mais sans trop m’y pencher de peur de me faire spoiler), j’ai vu qu’ils étaient vraiment bon. Alors c’est parti ! Bon par contre, c’est une nouvelle…. J’espère que je ne vais pas rester sur ma faim :/

Ce que j'en ai pensé

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

A priori, Sam a subi une opération (on ne sait pas encore quoi). Depuis celle-ci, les crises sont de retour et, ce soir, c’est la plus violente, comme si on lui enfonçait des piques dans les yeux.
D’habitude, quand une crise pointe le bout de son nez, il s’allonge dans le noir total. Mais cette fois, il faisait déjà noir quand elle a commencé.

Samuel a la cinquantaine et vit seul à Paris depuis 2 ans, depuis que sa femme l’a quitté. Ils ont une fille, Sonia, qui fait des études au Canada.

Le cinquantenaire finit par trouver le sommeil. Quand il se réveille quelques heures plus tard, il est en sueur et se souvient d’avoir fait un étrange rêve. Il voyait au travers des yeux de quelqu’un, mais la vision n’était pas précise ; tout était flou. Néanmoins, on dirait bien qu’il s’agissait des derniers instants de la personne. Un rêve qui fait froid dans le dos, et qui te réveille, à coup sûr, en sursaut.

Les migraines et les cauchemars durent. Après trois jours, Sam se décide à aller consulter son médecin, le docteur Sémiramis.

Attention, Miettes la théoricienne est de retour :p Voilà ce que je pense (et ça me fait penser à un film, mais je ne sais plus lequel). Samuel avait des problèmes de vue. On lui a greffé les yeux d’un mort, d’une personne assassinée. Et il vit/revit les derniers instants de son donneur pour aider à attraper le meurtrier. Si les migraines reprennent, c’est peut-être parce que le tueur a remis ça. Fin des théories, retour à l’histoire 🙂

Ah ah ! Inquiète pour la santé de son père qu’elle a chaque soir au téléphone, Sonia n’arrive pas à trouver le sommeil. Elle zappe et tombe sur une émission de télé parlant de cold case, ces affaires criminelles non résolues. Ce soir-là, l’émission porte sur un tueur en série surnommé le Boucher aux yeux noirs et qui a fait des victimes aussi bien en Europe qu’aux États-Unis.

Samuel passe une flopée d’examens neurologiques : IRM, EEG, … Les médecins hallucinent : le tracé de l’électroencéphalogramme est le même 3 nuits de suite, ce qui prouve bien que Sam fait le même rêve nuit après nuit. C’est une première pour les médecins qui n’ont aucune explication. Ils décident donc d’envoyer leur patient en psychiatrie pour d’autres examens.

Comme je le pensais, le cinquantenaire s’est bien fait opérer des yeux 3 ans plus tôt. D’ailleurs c’est à la suite de son opération que les migraines ont fait leur apparition.
Ne sachant pas l’aider, le psychologue l’envoie vers un collègue ophtalmo.

Oh oh ! Ma théorie se confirme :p Sonia regarde de nouveau l’émission de cold case et cette fois, c’est une émission spéciale. Le Boucher a fait une nouvelle victime dans un village de la Creuse, en France. Un témoin a vu l’homme s’enfuir. Sonia appelle immédiatement son père : l’homme du portrait robot est celui décrit par son père.

Sonia pense que son père a une prémonition. Hum… Ça se tient, d’autant plus que Sam n’arrête pas de dire que le cri qu’il entend à la fin de son rêve est le sien.

J’avais raison ! Les yeux de la greffe de Samuel proviennent bien d’une des victimes du Boucher ! Finalement, la conclusion du médecin est la suivante ; suite au traumatisme de sa mort, les rétines du donneur ont fixé les dernières images et celles-ci ont été transmises ensuite au cerveau de Samuel. J’avais raison depuis le début.

3 mois plus tard, on apprend que le Boucher est toujours recherché et que Sam se fait de nouveaux opérés des rétines pour en changer. Depuis cette opération, plus de migraine, plus de cauchemars. Et voilà comment se termine la nouvelle.

[fermer]

En conclusion

Il faut vraiment que j’arrête de commencer ce genre de livre quand j’ai un peu de temps. J’ai dû m’arrêter en cours de route alors que j’aurais lu le livre d’une traite si c’était possible.

Il se lit hyper vite et est prenant : on veut découvrir le fin mot de l’histoire et on veut savoir si Sonia a raison ou non.

Je déteste les nouvelles parce qu’elles ne vont pas jusqu’au bout des choses et me laissent souvent avec des questions sans réponse. J’ai toujours une sensation d’inachevée quand je finis un livre de ce genre et c’est clairement le cas ici, d’autant plus que j’ai deviné la fin de la nouvelle dès les premières pages.
On ne peut pas dire que je ne l’ai pas aimée, parce que je l’ai dévorée, mais elle a un goût de trop peu, de « c’est évident » qui me déplaît. Finalement, c’est un livre plaisant, mais sans surprise.

Où le trouver ?

Le livre est disponible sur :

Commentaires en cours de chargement...