Couverture du troisième tome de la saga Porteurs d'Âmes de Sarah Juna

Le souffle de l’Altaïca : Porteurs d’âmes (T.3)

posté le 21 septembre 2021

/!\ Ce tome est le troisième de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de chose qui se sont passés dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici.

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du troisième tome de la saga Porteurs d'Âmes de Sarah Juna

Ecrit par Sarah Juna

Ely travaille dans un institut spécialisé qui s’occupe de jeunes orphelins issus du peuple des Porteurs d’âmes. Elle doit tout à cette école particulière qui lui a offert le calme et la sécurité dont elle a besoin.
Et un jour, tout bascule. Des ennemis Huatlas les attaquent et brisent son sanctuaire. Une seule solution pour elle : s’enfuir pour survivre. Elle entraîne avec elle sa jeune protégée, Mia.

Très vite, Jason, un gardien aussi froid qu’un iceberg, les retrouve. Il s’est juré d’éradiquer le Mouvement, un groupe de rebelles et, il est prêt à tout.
Il est tout ce qu’elle déteste, elle représente tout ce qu’il hait. La confrontation entre eux est inévitable.

Entre le feu et la glace, lequel des deux triomphera ?

Mais les apparences sont souvent trompeuses, et raison et passion ne s’opposent pas toujours… Seront-ils capables d’écouter leur instinct et de remettre en question leurs convictions ?

Date de parution : Mars 2021

Pourquoi j'ai eu envie de le lire ?

Que dire… J’ai beaucoup aimé le précédent tome et j’avoue que je suis impatiente de découvrir ce que manigance le Mouvement.

Ce que j'en ai pensé

Dans ce tome, on va retrouver Jason. Il est parti à la recherche de sa sœur, disparue il y a 10 ans. Il pense qu’elle fait partie des enfants que le Mouvement a enlevés pour mener des expériences.
Je t’avoue que ce n’est pas mon Gardien préféré. Je le trouve froid et pas vraiment fun… nous allons peut-être le découvrir sous un nouveau jour.

Au fil de la lecture

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

Ely est enseignante. Elle travaille dans une école pour orphelin et son boulot est en partie de les faire progresser avec leur don.
Elle travaille pour Sawyl, le proviseur. Si je me souviens bien, Sawyl est l’un des sbires d’Adèle et cette dernière lui a confié la mission de récupérer les enfants forts et d’exterminer les plus faibles. La cheffe du Mouvement veut faire disparaître les écoles pour brouiller leur piste. Il apprend à Ely que leur locaux vont déménager.

Ah mais attends ! Ely fait parti du groupe en fait 😮

L’enseignante s’est prise d’affection pour Mia, une orpheline de 12 ans, solitaire, qui aime fuguer quelques heures par mois pour se retrouver seule dans la nature.
A ce jour, la fillette n’a pas montré un don particulier. Cependant, quand elle le désire, elle se “fond” dans la masse et est impossible à trouver. Seule Ely y arrive, peut-être parce qu’elle a gagné la confiance de l’enfant.

S’il s’agit bien d’une école dont on a parlé dans le tome précédent, il n’est pas aussi affreux que ce que je m’étais imaginé avec les explications de Léa. Les enfants n’ont pas l’air maltraités ou malheureux.

L’école se trouve en Sibérie, et, en avril, il ne fait pas chaud du tout =) Cela fait 8 ans qu’Ely vit dans cet institut. D’ailleurs son arrivée coïncide avec la création de l’établissement par Dimitri, le dirigeant du continent européen.
Le don d’Ely est rare et lui permet de garder l’école en sécurité. Elle est capable de capter et de retranscrire les ondes électromagnétiques. Grâce à ça, elle peut détecter si un danger approche.

L’emplacement de l’institut est apaisant pour la jeune femme. En effet, elle est sensible aux ondes terrestres qui l’apaisent mais également aux ondes artificielles créées par l’Homme qui la submergent et peuvent lui faire perdre sa santé mentale.

Je reviens sur ce que j’ai dit : je ne pense pas qu’elle fasse partie du Mouvement. J’ai le pressentiment que Mia n’est qu’un pion qui a pour mission d’éloigner le plus possible Ely de l’école pour que Sawyl puisse la détruire. 

Ely finit par retrouver Mia. Elle était allée beaucoup plus loin que d’habitude. Mais impossible de traîner : quelqu’un utilise un moyen de communication par onde (téléphone ou radio). Ely doit rentrer pour prévenir le proviseur (tsss… et si c’était lui qui téléphonait ?).
Sur le chemin du retour, l’institutrice et sa protégée entendent des coups de feu, puis une explosion. Ni une ni deux, Ely cherche un abri pour la fillette.

Fiou… Je n’envie pas du tout le don d’Ely surtout à notre époque où dès que tu mets le pied dehors (et même chez toi d’ailleurs), tu es submergé par des ondes. D’ailleurs, peu de personnes sont réellement capables de se séparer plus de quelques heures de leur téléphone (ce n’est pas un jugement hein… je fais partie de ces personnes). C’est une vraie torture pour Ely.

L’institutrice arrive néanmoins à garder le dessus sur son don pour le moment. Elle monte tout en haut d’une falaise pour jeter un œil en contrebas et découvrir ce qu’il se passe.
Une partie du toit de l’institut a explosé, des coups de feu se font entendre et des combats don contre don ont lieu. C’est clairement une attaque d’Huatlas ennemis.

Quand Ely se rend compte qu’elle ne peut rien faire à part fuir pour les protéger elle et Mia, elle part retrouver la fillette. Toutes deux s’enfoncent plus profondément dans la Taïga.
Mia ne lui pose aucune question, elle reste calme. Hum… Je ne la sens pas… Je suis sûre que c’est une recrue du Mouvement.

Elles vont vers une cabane qui est l’un de leur refuge. Il y a donc tout ce qu’il faut pour survivre quelques jours.
Même quand Ely explique à l’enfant qu’elles vont devoir attendre l’hélicoptère de secours, Mia ne pose aucune question et reste calme. Elle s’endort même paisiblement.

Ely, quant à elle, abaisse un peu ses bouclier qu’elle avait créé pour se protéger des ondes humaines et les surveille. Elles sont toujours actives et toujours lointaines.
La jeune femme veut rester éveiller pour surveiller la cabane, mais le sommeil commence à gagner du terrain. Cependant, impossible de dormir. L’instinct de la jeune femme lui dit qu’un truc cloche et chez les Huatlas, on écoute toujours son instinct. Elle a la sensation d’être observée mais, malgré son tour de la cabane, elle ne voit rien. Puis un grincement se fait entendre à côté de la porte d’entrée. Oh bah c’était un rongeur. Cependant la peur et la fatigue étant très présentes, Ely n’a pu s’empêcher de crier, ce qui a réveillé Mia. La fillette invite sa protectrice à s’allonger dans le lit, remarquant son état de fatigue.

A peine Ely s’est elle endormie qu’elle est réveillée par un bruit de chute. Un homme est affalé au milieu de la pièce. Il vient chercher Mia qui semble avoir une importance pour leur Élu. C’est donc quelqu’un du Mouvement. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai la sensation qu’Ely est une ancienne enfant des écoles du groupe :/ Elle dit qu’il fait partie de ceux qu’elle déteste, qu’elle les considérait comme sa famille et s’est senti trahie… Je pense qu’elle a un lien avec le Mouvement mais je ne sais pas encore lequel.

Ok, pause, parce que je dois faire le point. Là où j’en suis, on ne sait pas encore que l’homme est Jason (en tout cas, j’imagine que c’est lui). Quoi qu’il en soit j’avais raison depuis le début : Ely fait partie du Mouvement et du coup, cette fois, on est de leur côté (c’est hyper intéressant et malin de faire passer les personnages auxquels on s’est attaché pour les méchants de l’histoire :p j’aime ça)
Du coup, l’attaque est une initiative des équipes d’Edriel et pas comme je le pensais d’Adèle.
Concernant Mia à présent, j’ai l’impression qu’elle peut voir l’avenir ou qu’elle a de fortes intuitions. Elle s’est enfuie en prenant ses précautions comme si elle savait qu’elle n’allait pas pouvoir retourner à l’Institut et cela a permis à Ely d’être loin au moment de l’attaque (comme si elle protégeait celle qu’elle apprécie le plus à l’école). C’est aussi sur le sac que la fillette a déposé au milieu de la pièce que l’homme a trébuché, ce qui a permis à Ely de se réveiller.
Le bilan étant fait, fin de la pause, je suis prête à reprendre.

Pour gagner du temps et permettre à Mia de trouver une ouverture pour fuir et appeler des secours, Ely propose un combat loyal, à l’extérieur, à l’homme. Amusé, celui-ci accepte, même s’il prétend qu’il va maîtriser la jeune femme en un claquement de doigt et surtout sans lui faire le moindre mal.

Le combat commence et comme prévu, l’homme ne fait que parer les coups. Ely feint de s’être blessé à la cheville, détournant l’attention pour permettre à Mia de prendre la fuite.
Alors que l’homme semble tellement inquiet de l’avoir blessé, le son d’un hélicoptère se fait entendre ; c’est la porte de sortie des deux femmes. Ely se redresse et entamme une course folle vers la clairière où doit atterir l’engin. Au loin, elle aperçoit sa protégée y monter, mais elle n’aura pas le temps de la rejoindre. Retenue dans sa course par l’homme, elle trébuche, se cogne la tête et perd connaissance.

Quand elle se réveille, elle est bien loin du refuge et se trouve dans une tente. Le Gardien n’est pas loin, mais il lui tourne le dos. Elle en profite pour sortir discrètement de la tente et s’enfuir dans la forêt.
Mais l’homme la rattrape, la plaque au sol et l’empêche de bouger. Je pense qu’Ely a trouvé son âme sœur étant donné la façon dont réagit son corps à la proximité du Gardien et l’effet qu’il lui fait quand il la touche ou lui parle…

Il s’agit bien de Jason :p (et j’imagine que Mia est sa petite soeur). Il voulait jauger les capacités d’Ely et lui donner une leçon. C’est pour ça qu’il l’a laissé “s’enfuir”, pour lui montrer qu’il est plus fort, plus rapide et qu’elle ne pourra pas lui échapper.
Même si l’idée déplaît à Ely, ils sont amenés à faire un bout de chemin ensemble. Sans les vivres et le nécessaire de survie de Jason, la jeune femme ne tiendra pas longtemps.
Le Gardien s’attendait à ce qu’elle refuse. Alors, il lui met une menotte à un poignée et attache l’autre au sien. De cette façon, elle va être obligée de l’accompagner jusqu’au campement principal. Il a bien compris qu’elle n’est pas au courant de tout ce que prépare et fait le Mouvement, mais elle a peut-être des informations utiles.

Même si le corps et le coeur d’Ely ne sont pas insensibles au Gardien, sa tête refuse de coopérer. Toutes les révélations qu’il fait sur son camp sont tellement fausses à ses yeux.

Le courant a du mal à passer entre Ely et Jason, mais c’est encore pire avec son compagnon : une belette des montagnes aussi appelée altaïca. Dès qu’elle est dans le champ de vision de Jason, elle se montre douce et docile. Mais dès qu’il ne la voit plus, elle s’en prend à Ely, lui faisant clairement comprendre qu’elles ne seront pas amies… Si Jason est l’âme soeur d’Ely comme je le pense, lui aussi doit ressentir de l’attirance pour la jeune femme. La belette serait-elle jalouse ?

Jason n’avait pas prévu d’avoir un compagnon de voyage. Ils vont donc devoir partager la petite tente et l’unique sac de couchage (:p). Je ne sais pas ce qu’il s’est passé dans la vie d’Ely, mais elle a la phobie des endroits clos (j’ai l’impression qu’elle a été séquestrée). Du coup, l’idée ne lui plaît pas du tout, mais elle n’a pas le choix si elle veut survivre au froid de la nuit dans la région.

Une fois dans le sac de couchage, elle fait une crise d’angoisse. Jason perçoit son malaise et l’entoure de son bras, ce qui l’a calmé instantanément (alors que jamais personne n’avait réussi à le faire auparavant). Mais cette proximité allume d’autres émotions…

Pour retrouver son calme, Ely veut obtenir des réponses à ses questions. Elle et Jason font un marché : chacun d’eux peut poser 3 questions à l’autre. C’est comme ça qu’on apparend pourquoi la jeune femme déteste autant les humains et d’où vient sa phobie. Elle a été enfermée contre son gré dans un hôpital psychiatrique et son peuple l’y a laissé pour lui donner une bonne leçon. Avec son don et toutes les technologies qui l’entouraient là-bas, c’était l’horreur pour elle.

La belette de Jason s’appelle Sestra. D’après le Gardien, sa compagne teste Ely. Elle garde ses opinions pour elle jusqu’à être sûre d’elle. On ne saura pas plus… Est-ce qu’elle veut s’assurer qu’elle soit faite pour Jason ? Ou qu’elle peut lui faire confiance ? On verra bien :p

La menotte au poignet d’Ely la blesse ; elle est trop serrée. Profitant d’un moment d’intimité pour soulager un besoin naturel, elle demande à Jason de lui changer de bras. Le Gardien culpabilise d’avoir trop serré et laisse beaucoup trop de jeu à l’autre poignet quand il bouge la menotte. Une fois seule,Ely s’en aperçoit, se débarrasse du bracelet et se sauve une fois de plus dans sa forêt. Jason va être tellement déçu… peut-être que c’était encore une fois un test ?

Ely suit la direction d’un signal humain. Elle arrive à envoyer un message via les ondes grâce à son don mais Jason la rattrape et l’embrasse fougueusement. Si Sestra n’avait pas été là, le baiser ne se serait pas arrêté là.

Le soir venu, dans la tente, Jason utilise ses questions pour comprendre pourquoi Ely à rejoint le Mouvement. Il s’aperçoit qu’elle a été manipulée et qu’on ne lui à fait voir et croire que ce sont elle avait besoin pour rejoindre les rangs. On lui a caché les expériences, le génocide qu’ils veulent faire sur les humains, les tentatives de meutres d’Edriel… et Jason a beau le lui dire, elle refuse d’y croire : son peuple étant non violent. Elle risque de tomber des nues quand elle va finir par le voir de ses propres yeux :/

Au petit matin, ils sont réveillés par un groupe d’individus qui tirent sur leur tente. Ils sont ensuite emmenés au plus profond de la Sibérie. Je pense qu’Ely commence à réaliser que Jason lui a peut-être dit la vérité.
Ils les emmènent dans une base où se trouve Mia et le mentor / sauveur d’Ely, Dimitri. Elle a pleinement confiance en lui : c’est lui qui l’a sortie de la clinique psychiatrique dans laquelle elle était enfermée. Elle lui doit tout.

Dimitri la traite comme une moins que rien. Il la fait culpabiliser, lui disant qu’elle a déserté et que c’est à cause d’elle qu’ils se sont fait attaquer, à cause d’elle que des adultes et des enfants se sont fait enlever par Edriel, à cause d’elle que l’Institut est détruit.

Je le déteste…  Il la manipule, ça se voit à fond. Mais Ely a tellement été façonnée pour le considérer comme son sauveur qu’elle ne se rend compte de rien, ou pense se tromper quand elle s’en aperçoit. Dimitri lui dit qu’elle va devoir faire ses preuves parce que beaucoup la considèrent comme une traîtresse. Alors, pour prouver sa loyauté, elle va passer quelques jours avec Jason, enfermé dans le Bunker.

Tiens… Devine qui est aussi dans le QG ? Ania, la rouquine… Ely la déteste autant que moi ;p

Quand elle retrouve Jason dans le Bunker, celui-ci a été passé à tabac. Il est couvert de bleu, et est blessé. Heureusement grâce à son métabolisme de Huatlas, il guérit déjà. Néanmoins, Ely est en colère : elle ne comprend pas cette violence gratuite alors que Jason ne s’est pas rebellé depuis qu’ils ont été capturés.

Le Gardien avoue à Ely qu’il a effectivement fait exprès de se faire attraper (oh oh… est-ce qu’il voulait trouver le QG du Mouvement ?). Il a envie de lui faire confiance. A elle de savoir quoi faire de cette révélation : la garder pour elle ou prévenir Dimitri ? Son cœur est partagé. Elle veut protéger le Gardien.

Eh bien… Ely n’est vraiment qu’un pion dans tout ça. J’espère qu’elle s’en rend compte.. Dimitri la presse pour obtenir des informations et lui fait comprendre qu’il n’est pas contre la violence en fait…

En se rendant à son deuxième rendez-vous avec Dimitri, Ely est attirée par une pile de documents. Elle découvre que son groupe à l’intention de faire exploser Yellowstone 😮 Elle est abasourdie, sidérée. Elle a du mal à comprendre. C’est impossible. Détruire le volcan éteint qui symbolise la capitale de leur peuple serait une grave erreur, sans compter la faune et la flore détruites ainsi que des centaines de vie… Elle refuse d’y croire !

Ahhhh Jason et Ely commencent à se faire confiance mutuellement. La jeune femme a dévoilé au Gardien les intentions de son groupe. Ce dernier lui promet de ne pas la laisser tomber, quoi qu’il arrive et il lui dit qu’il va devoir passer à l’action. Depuis le début, il a un plan et même son emprisonnement dans le Bunker ne le gêne pas =)

Voilà 5 jours que Jason est torturé. A chaque fois qu’il est de retour, Ely appréhende l’état dans lequel elle va le retrouver.
En réalité, tout ça fait partie du plan de Jason. A chaque séance de torture, il fait mine de s’évanouir rapidement. Ainsi les gardes ne se méfient pas et les langues se délient. Mine de rien, il apprend pas mal d’informations de cette façon.

Comme Jason refuse de parler, même sous la torture, Dimitri a une solution : il va s’en prendre à Ely sous les yeux du Gardien. Dimitri lui inflige une surcharge mentale, ce qui lui fait perdre connaissance.
Cette expérience est tout de même bénéfique : elle dévoile à Jason son don et, ce dernier émet l’idée qu’elle a subi un lavage de cerveau et qu’on lui a implanté l’histoire de l’hôpital psychiatrique, du bannissement de la communauté par Edriel, etc. Il lui dit aussi que son pouvoir est puissant et que, si elle apprend à le contrôler davantage, elle serait un véritable atout pour le Mouvement. C’est pour ça qu’il l’ont « recrutée ». Ely doute de plus en plus… Une chose est sur, elle sait que Jason est autant attiré par elle qu’elle ne l’est par lui :p

Moi qui avait peur de ne pas apprécier Jason dans ce livre, eh bien j’aime ce que j’apprends de lui. Finalement, il n’est pas si froid et chiant qu’il en a l’air, bien au contraire 🙂 

Rho ce Dimitri ! Je le hais ! Il a compris la faiblesse de Jason : les personnes auxquelles il tient. Il sait que le Gardien a de l’affection pour Ely, mais ils ont besoin d’elle ; ils ne peuvent donc pas la torturer. En revanche, la petite sœur de Jason n’a pas une grande importance à leurs yeux… Est-ce qu’il s’agit de Mia comme je le pensais ? Hum… non… Il semblerait que la sœur de Jason s’appelle Sofia. Je ne crois pas une seule seconde que la jeune fille que lui a présenté Dimitri soit celle qu’il recherche.
Quoi qu’il en soit, pendant sa menace, Dimitri confirme tout ce que Jason avait appris à Ely sur les agissements du Mouvement. La jeune femme se rend compte qu’il a toujours dit la vérité.

Après ce qu’il vient de se passer, Jason n’est que haine et colère. Pour le calmer, Ely ne voit qu’une solution : l’embrasser fougueusement. Le Gardien ne met pas longtemps à réagir, et c’est ainsi qu’à lieu leur première fois. Je n’ai pas le souvenir que dans les précédent tomes les scènes de sexe soient aussi détaillées. Enfin, ça ne me choque pas plus que ça.

Une fois repus, Jason et Ely mettent au point un plan pour s’enfuir. Pour récolter des informations, la jeune femme fait mine d’avoir des choses importantes à transmettre à son chef. Le bodybuilder qui garde la porte la laisse partir seule vers le bureau de Dimitri. Elle en profite alors pour aller se cacher dans les douches communes où elle espère être au calme.
Une fois à l’abri, Ely étend son don pour pénétrer dans le circuit informatique. Son but est d’y trouver les éléments dont Jason a besoin pour les sortir de là. C’est dangereux. Bien vite, elle est submergée par une vague de codes. Elle trouve néanmoins quelques informations importantes, mais elle se noie sous le flux de messages. Quand Dimitri la retrouve, il met fin à ses convulsions et la « débranche » en l’assommant.

Dimitri ramène Ely dans le Bunker. Même si elle est restée inconsciente une bonne heure, elle se remet vite, bien plus vite que la dernière fois. Le fait d’ouvrir volontairement son don semble avoir du bon. Devant l’inquiétude de Jason, la jeune femme se convainc d’une chose : elle ne veut pas s’impliquer plus, une fois toute cette histoire terminée, elle repartira seule, loin de tous. Je pense qu’ils sont liés donc ça me paraît compliqué de s’éloigner l’un de l’autre hein…

Jason est surpris et fier qu’elle ait réussi à récolter des informations (même si elle a mis sa santé mentale en danger pour y arriver).

L’heure est venue pour Jason de s’enfuir et, pour nous, de découvrir son don : c’est un métamorphe : il peut se changer en mustela altaïca, ressemblant ainsi comme 2 gouttes d’eau à son animal totem.

Ely comprend que c’est le moment de la séparation. Même si Jason lui a promis de revenir pour la libérer, et même si la jeune femme commencé à tomber amoureuse de lui, elle ne veut plus s’impliquer autant avec quelqu’un. Elle ne fait plus confiance aux gens, elle préfère rester seule. Elle ne le reverra pas 🙁

Jason tient parole. Quelques instants plus tard, il vient récupérer sa belle et l’emmène. Il a subtilisé des explosifs pour faire diversion. A présent, ils vont chercher Mia et Sofia qui sont avec Sestra.

Bon… J’ai un problème… Je trouve que Sofia est beaucoup trop facile à convaincre. Je sens qu’elle joue la comédie… Je n’ai pas confiance en elle, d’autant plus que je reste persuadée que c’est Mia la sœur de Jason. Peut-être que Sofia a la possibilité de lire les souvenirs des gens. C’est comme ça qu’elle aurait su quoi dire/faire pour convaincre le Gardien…

Ils atteignent facilement un hélicoptère et, malgré 2 – 3 difficultés, l’appareil décolle. Jason pense comme moi : c’était trop facile.

Ils vont ensuite dans une base Huatlas, située sur une île. Celle-ci cache leur peuple et permet d’avoir une vision parfaite en cas d’attaque (je le sens mal…).
C’est un village en pleine nature, construit en matériaux naturels. Simple, mais plaisant (bien que la descriptions n’égale en rien celle de Yellowstone :p ).

Jason a demandé à ce qu’un abri anti-onde soit créé pour soulager Ely de son don. Les voilà installés dans un chalet familial. La jeune femme est perturbée : elle est toujours méfiante vis à vis de son peuple, mais les attention qu’ils ont envers elles (Ely,Mia et Sofia) la touche et remettent en question ses craintes envers les Huatlas.
Jason part faire son rapport de Gardien et les filles reçoivent la visite de Naya, qui vient leur apporter quelques vêtements. J’apprécie vraiment le fait que, d’un tome à l’autre, on retrouve les personnages déjà rencontrés ^^ Je trouve ça vraiment chouette, ça nous permet de ne pas leur faire nos adieux brutalement et de vraiment avoir un lien entre chaque livre ^^

Naya leur demande si elles ont besoin / envie de quelque chose et la réponse de Sofia ne m’étonne même pas : elle veut sortir pour découvrir l’île. Ely pense que c’est pour se connecter à la nature et se ressourcer, de mon côté, je reste persuadée qu’elle est une espionne… (oui quand j’ai une idée en tête, il faut vraiment me mettre la vérité en face pour que je l’oublie… et là, les retrouvailles entre Jason et sa soeur sonnent faux pour moi.).
Naya accède à sa requête, mais en la limitant au pâté de maisons (elle ne connaît pas l’île et pourrait se perdre). Mia propose d’accompagner la fillette, ce qui n’a pas l’air d’enchanter Sofia.

Une fois les filles sorties, Ely confronte Naya en lui demandant pourquoi elle se méfie autant de Sofia et Ely. La Gardienne est honnête et ne cache pas son jeu. Elle fait confiance à Jason et à son propre instinct concernant Ely. C’est alors que Jason revient à la maison avec un ordinateur portable (qu’il a mis en mode avion pour qu’il produise le moins d’ondes possible pour Ely, une délicate attention ;p). Il le pose devant la jeune femme. La machine contient un dossier avec des comptes rendus des expériences faites sur les enfants. L’institutrice n’en croit pas ses yeux. Elle est malade de ce qu’elle lit. La culpabilité l’envahit. Cette fois, elle n’a plus aucune hésitation, elle les aidera à arrêter ce qu’il se passe et ça, coûte que coûte. On ne peut pas torturer des enfants comme ça.

Mine de rien, tout ce qu’elle a lu et appris de la bouche de Jason et Naya ont un fort impact émotionnel sur Ely. Elle a du mal à gérer tout ce qu’elle ressent. Elle a besoin d’évacuer des émotions. Se forçant à tout contenir, elle a du mal à contrôler son don qui se fait de plus en plus pressant. Mais Ely progresse et elle arrive à évacuer le trop plein d’ondes dans l’ordinateur portable (qui ne résiste pas à la pression). En tout cas pas de catastrophes. Jason est resté près d’elle tout ce temps et la comprend de mieux en mieux, ce qui ne laisse pas Ely indifférente.

Pour l’aider à surmonter tout ce qu’elle vient d’apprendre, Ely a une idée en tête, et Jason va pouvoir l’aider (si tu vois ce que je veux dire :p ).
En quelques jours, ils sont devenus accros l’un à l’autre. Comme je l’avais déjà dit dans mon avis du premier tome, une part de mois jalouse cette relation d’âme-soeur… Ça doit vraiment être quelque chose d’être en harmonie, en fusion aussi forte avec quelqu’un.

Jason a marqué Ely, il la revendique pour une relation solide. Même si la jeune femme n’est pas prête, son corps semble en décider autrement : la fragrance de Jason ne disparaît pas.
Une fois encore, j’aime la façon dont Sarah nous remémore comment fonctionne le « marquage » chez les Huatlas 🙂 C’est parfaitement intégré à l’histoire et ça n’est pas chiant dans la lecture ^^

Le lendemain, Ely rencontre Malek et peut se rendre compte que lui et son âme soeur se sont bien trouvés :p

Les 2 Gardiens apprennent à Jason qu’ils ont trouvé l’école qu’il recherche et qu’ils vont programmer une action groupée ( attaquer plusieurs écoles en même temps).
Ely a peur pour son amant. Elle a peur qu’il ne revienne pas. Malgré son attachement pour lui, la jeune femme avait prévu de partir, mais cette attaque et les enfants la font changer d’npm avis. Les petits auront besoin d’elle. Elle va rester encore un peu.

Les Gardiens font une réunion pour mettre au point leur plan d’actions. Ayant pensé à une idée pour les aider, Ely se dirige vers leur cabane. Sur place, elle surprend une discussion entre Naya et Jason. Ce dernier lui cache quelque chose au sujet de ses parents : ils semblerait qu’ils soient morts quelques semaines après l’accident provoqué par son don (comme par hasard… le Mouvement a dû se rendre compte de sa puissance et a fait le nécessaire ; je suis sûre que son traumatisme concernant l’hôpital psychiatrique est un lavage de cerveau, je ne vois pas Edriel cautionner ça).

Une fois de plus, Ely se sent trahi. Elle se ressaisit et les affronte. Cette fois, elle ne se laissera plus manipuler ni marcher sur les pieds. S’en est fini d’accorder sa confiance. S’en est fini des Huatlas. S’en est fini de Jason (bon bah je pense que son odeur va vite disparaitre de la peau de la jeune femme 🙁 je suis triste pour lui, il avait vraiment l’air heureux avec son petit démon tentateur).

Voilà 3 jours qu’Ely est enfermée dans la maison avec pour seule compagne sa tristesse. Depuis qu’elle a repoussé Jason, il n’est pas revenu vers elle. D’ailleurs, lui, Malek, Naya et d’autres Gardiens sont partis en mission pour démanteler l’école. Néanmoins, Ely n’est pas sereine. Je pense qu’elle a un mauvais pressentiment concernant cette mission. Comme d’hab, le mode parano prend toute la place dans ma tête. Il faut que je partage tout ça. L’évasion de Jason, Ely et les filles a été facile. Comme par hasard, le Mouvement a déplacé l’école, ce qui a permis aux Gardiens de la repérer. Et si c’était un piège ? Éloigner une majorité de Gardiens pour attaquer cette base durant leur absence ? Une seule façon de savoir si je suis dans le vrai : continuer à lire 🙂

Dehors, il y a de l’agitation et pour cause : tout le monde prépare la venue d’un individu important : Edriel (hum… ça confirme ma théorie non ?). J’espère qu’il va être accompagné de Lana et Aidan :p
Ah bah oui ils sont là :p Je suis contente ^^

J’adorais déjà Lana dans le premier tome, mais je suis ravie qu’on la retrouve un peu plus ici. Elle fait remarquer à Ely que, bien qu’elle soit fâchée avec Jason, elle porte toujours son odeur. Certes, elle est discrète, mais présente. L’institutrice se convainc que c’est parce qu’elle s’inquiète pour Jason à cause de la mission mais que la fragrance va s’estomper dès qu’il sera revenu sain et sauf (mon oeil :p ).
Oh bon sangggggg ! Lana est enceinte !!! Je suis tellement contente pour eux *_*

La guérisseuse a semé le doute dans la tête d’Ely qui se pose un milliard de questions. Son don commence à s’agiter, alors elle sort pour se calmer et réfléchir.
Bien vite, elle est rejointe par Edriel qui lui apprend que son peuple ne l’a pas laissé tomber durant l’accident. Tout laissait croire qu’elle avait péri durant celui-ci. Même si Ely affirme avoir été hospitalisée, ils ont fait des recherches depuis que Jason leur en a parlé : il n’y en a aucune trace..Hum… on revient sur mon idée de manipulation là ? 😛

Quoi qu’il en soit, leur discussion ne se termine pas vraiment puisqu’ils s’aperçoivent que des intrus arrivent.
Ceux-ci se sont installés dans le réfectoire où ils attendent Edriel. Il s’agit d’Adèle, la représentante du continent américain (et celle que je considère comme la cheffe du Mouvement) et Eugénie, la prédécesseure d’Edriel.
Ce n’est pas une discussion qui suit mais plutôt une dispute, les deux femmes lui reprochant de garder le conseil à l’écart. Étant donné toutes les oreilles autour d’eux et ne sachant pas s’il peut leur faire confiance, Edriel ne dit rien concernant les soupçons qu’ils ont : un espion fait partie du conseil.

Grâce à Ely qui, avec l’aide de l’Élu parvient à maîtriser son don , on sait que quelqu’un a  prévenu Dimitri de la présence d’Edriel. Le Mouvement va venir le tuer. Je me doute qu’il s’agit d’une des 2 femmes qui a envoyé le message.

Les Gardiens sont de retour mais quelque chose cloche. La Nature s’affole, ils ressentent tous une menace sans pouvoir mettre le doigt dessus. Les enfants récupérés des écoles sont en sécurité sur une autre base, et pour le moment, c’est le calme avant la tempête…

Tous se préparent au combat. Edriel, Lana et Aidan vont sur les hauteurs de l’île pour coordonner les équipes, pendant que le reste des Gardiens la défendra. Jason et Ely sont avec les non-combattants dans la salle commune.
Sofia semble stressée. Comme depuis le début, je ne la sens pas… Elle reste une ennemie pour moi, même si pour les autres, elle semble digne de confiance.

Tous les non-combattants prennent ensuite le chemin d’un escalier les emmenant vers un sous-sol sécurisé. Jason part ensuite au combat. Ely fait ses adieux à Mia (la petite va aller à l’abri avec les autres pendant que la jeune femme ira sur le champ de bataille) et, pour la première fois, on entend la voix de Mia. La fillette est muette depuis qu’Ely l’a rencontrée, et là, elle lui dit qu’elle a confiance en elle et qu’Ely va jouer un rôle important dans ce combat. Elle doit aussi faire confiance à Jason et le suivre. Depuis le début, j’ai la sensation que Mia est capable d’anticiper certains événements. Est-ce que je suis dans le vrai ?

Jason et Ely rejoignent Edriel et les Gardiens sur un point culminant de l’île. Les attaques aériennes s’enchaînent, mais, de cette position, les Gardiens sont capables de les déjouer grâce à leurs dons. Cela dit, même s’ils se relaient, les bombes sont de plus en plus fréquentes. Combien de temps tiendront-ils le coup ?

Est-ce que le lien qu’à Ely avec la nature ne peut pas lui permettre de créer une sorte de bouclier ? Ou des ondes de chocs pour terrasser les bombes ? Je pense que son don va avoir une forte importance ici. Il faut qu’elle le laisse prendre possession d’elle, qu’elle l’écoute 🙂 non ?

En plus des missiles qui épuisent les Gardiens, un nouveau problème se profile : des bateaux avec plus d’une centaine d’hommes à leur bord arrivent sur le fleuve. Les Huatlas vont bientôt être encerclés.

Ely propose une idée. Son plan peut fonctionner, mais il est risqué et elle peut y rester… J’avoue que j’appréhende un peu la suite de l’histoire. En gros, elle veut, grâce aux ondes terrestres, récupérer l’électricité de l’orage qui gronde au-dessus d’eux. Puis, elle le transférera vers les bombes, espérant les faire griller. Si jamais l’électricité la submerge, je ne donne pas cher de sa peau.

Durant toute sa mission, j’ai l’impression d’avoir arrêté de respirer tant j’étais stressée. Même si elle a réussi, son corps a subi des dégâts. Elle semble paralyser et, quand les bombes explosent, elle convulse. Elle a dépensé trop d’énergie et n’en a plus assez pour remettre en place ses boucliers qui la protègent des ondes humaines. Elle est submergée.

Pour avoir écouté un live de Sarah récemment ,je sais qu’elle aime les happy end. Mais là franchement, j’ai du mal à y croire…

Ely sombre. Il n’y a rien a faire pour elle. Jason est brisé. Même Edriel dit qu’il faut la laisser partir. Jason refuse. Alors l’Élu lui dit que c’est à lui de faire en sorte qu’elle reste. Est-ce que ça veut dire qu’il doit mettre en place leur lien d’âme sœur ? (Bon sang… j’ai déjà les larmes aux yeux et la boule dans la gorge… hors de question que je me couche maintenant).

Au milieu du flot de messages qui l’assaille, Ely en perçoit un important : les missiles sont tombés et tous vont rejoindre les navires. Dès lors, le flot d’informations diminue. Les ondes lui ont transmis ce qu’elle devait savoir ou alors… Jason a créé le lien entre eux. Il l’entoure d’un halo protecteur, la soulage comme il peut. Il essaie de l’appeler, de lui montrer le chemin. Mia ! Mia lui avait dit ! Elle doit suivre Jason ! (Et voilà je vais me remettre à pleurer :/ ).

Finalement, j’aime bien Jason ^^ Fiou… Je suis soulagée, et l’espace d’un instant j’ai même oublié la situation dans laquelle ils se trouvaient.

Edriel se met en position et agit pour ralentir la progression des bateaux. Les animaux (des oiseaux, des bancs de poissons) lui viennent en aide, mais Dimitri et ses hommes essaient de s’en débarrasser en leur tirant dessus, ce qui révolte Ely et les autres Gardiens. Néanmoins, leur chef leur demande de ne pas intervenir. Il continue, soutenu par la Nature. Pour être honnête, j’ai un peu peur qu’Edriel ne meure, d’autant plus qu’Adèle et Eugénie sont proches de lui, elles surveillent ce qu’il se passe.

Dimitri ne se laisse pas abattre. Il place ses bateaux tout autour de l’île, comme s’il voulait faire une attaque globale en débarquant tous en même temps. Pour gagner un peu de temps, et grisée par son lien avec Jason qui lui donne l’impression d’être invincible, Ely utilise son don pour griller leur moyen de communication.

Edriel relâche enfin ce qu’il préparait, une énorme tornade d’air et de végétaux qui fait office de bouclier pour l’île. Puis, il place derrière les bateaux un mur d’eau. Il prévient une nouvelle fois les assaillants de rendre les armes, mais ceux-ci refusent. Alors, le chef des Huatlas n’a pas le choix et, même si c’est contre leur nature, il doit utiliser la violence. Des vagues bien plus hautes que les bateaux se forment et elles emportent les navires. Quasiment personne n’a pu y survivre et les rares survivants seront cueillis par les Gardiens. C’est une victoire bien amère pour les Huatlas qui sont contre la violence. Tant de vie gâcher pour le pouvoir…

Bon ok, Dimitri et ses hommes sont hors course maintenant, mais, cet effort a consommé beaucoup d’énergie à l’Elu et on a toujours les 2 traîtresses à ses côtés…

Tous les Gardiens se rassemblent autour d’Edriel pour lui apporter du réconfort. Ce qu’il a fait était nécessaire mais ça le hantera toute sa vie 🙁 Chose étonnante, Adèle ne les rejoint pas, mais Eugénie oui :/ Est-ce qu’elle fait vraiment partie du Mouvement ?
Quoi qu’il en soit, tous partent en direction de la salle commune pour retrouver les autres Huatlas qui doivent être rassurés.

Leur instinct leur dit qu’un truc cloche. La place centrale est vide et calme, trop calme. Cependant, tous ressentent qu’il y a du monde.
Edriel fait un signe à son équipe : ils doivent rester à la lisière de la forêt pendant qu’il s’avance seul vers la place. Rho c’est un piège non ?

Quand le chef des Huatlas leur demande de rendre les armes, Dimitri apparaît, pointant une arme alternativement sur Mia et Sofia.

Une personne avec le don de camouflage dévoile enfin la foule : il s’agit des gens qui s’étaient réfugiés dans le sous-sol. Tous semblent endormis mais, sur leur corps et autour d’eux, se trouvent des charges explosives. C’est Dimitri qui en détient le détonateur.
D’autres hommes de Dimitri viennent encercler les Huatlas et immobiliser les plus puissants.

Alors qu’Ely s’apprête à neutraliser la télécommande, Dimitri l’appelle « sur le devant de la scène« . Pour éviter toute vague, elle obéit. A son approche, aucune des filles ne réagit. Est-ce qu’elles sont de mèches ? Elles sont droguées pour agir comme des marionnettes ?
Dimitri avoue qu’elles sont ses taupes depuis le début. Sofia a le don du « chant de la sirène”, elle peut endormir comme rendre fou n’importe qui.

Dimitri annonce son jugement à Edriel. Il le condamne à mort, le destituant ainsi de ses fonctions de leader. Il lève le bras, et, avant que n’importe qui ait le temps de réagir, tire une balle dans le cœur de l’Élu qui s’effondre instantanément. Oh bon sang, ne me dis pas qu’il est vraiment mort ? C’est le chaos autour de lui, une lutte s’engage entre les hommes de Dimitri et les Gardiens. Lana ne peut pas s’approcher d’Edriel qui semble se vider de son sang 🙁

Dans le ciel, Jézabel, la harpie d’Edriel se laisse tomber. L’Elu est mort. Rho .. J’ai du mal à y croire 🙁 Au fond de moi, je pensais que le dernier tome lui serait consacré.

Mia semble sortir de sa transe. Elle prend l’arme de Dimitri, la lance à Ely et se recroqueville au sol. Le mentor ne s’occupe pas de l’institutrice, la prenant pour une faible. Il ne s’est même pas rendu compte qu’elle avait une arme et qu’elle la braque sur lui. Il n’a pas le temps de réagir qu’une balle de loge entre ses 2 yeux.

Néanmoins, cela n’arrête pas la bataille. Ely, Mia et Sestra, la belette de Jason, filent se réfugier dans la salle commune en attendant la fin de la bataille. On apprend alors que Mia a le don de voyance (qui avait raison depuis le début ? :P) et que laisser mourir Edriel était le meilleur choix possible pour tout le monde (il va bel et bien rester mort du coup 🙁 ).

Adèle tire bien son épingle du jeu : après un vote, elle a été choisie pour prendre sa place et dirige les Huatlas (les rebelles ont finalement gagné…).

Une semaine après la mort d’Edriel, Mia révèle enfin à Jason qu’elle parle, qu’elle a des visions et surtout ***roulement de tambour*** qu’elle est sa soeur 😀 (oui oui je suis plutôt fière de moi là :p ).


Un mois plus tard, Adèle rend visite à Ania, retenue prisonnière à la base Huatlas de Yellowstone. Elle l’interroge sur un certain William, un scientifique humain. C’est lui qui est responsable des injections sur les mères porteuses et donc de la création des hybrides et des enfants soldats. Quand il a découvert les plans d’Adèle, il a tout arrêté et pris la fuite. Cependant la femme en rouge a besoin de nouveau soldats pour mener son plan à terme. Elle le recherche donc, et une piste va emmener son équipe au Brésil…

A la toute fin du livre, on dirait qu’une « machine humaine » vient d’être activée avec un seul but : trouver William…

[fermer]

En conclusion

J’ai mis du temps à lire ce livre, parce que, dernièrement, je bosse sur un projet de refonte du blog qui occupe beaucoup de mon temps libre (j’espère pouvoir t’en dire plus bientôt). Du coup, j’ai été longue à le lire, non pas parce qu’il ne m’a pas plu, mais juste par manque de temps :p Je pense que des 3 tomes des Porteurs d’Âmes que j’ai lus jusqu’à présent, celui-ci est mon préféré. J’appréhendais un peu une histoire avec Jason et en fait, je l’ai découvert sous un autre jour ; il me plaît beaucoup. J’ai également beaucoup aimé le personnage d’Ely, considéré par tous comme une petite chose fragile mais qui se révèle être une vraie lionne pour protéger ses petits 🙂

On en apprend plus sur le Mouvement, sur leurs intentions, sur l’étendue de leur pouvoir ainsi que sur leurs membres.

J’avoue que ce tome m’a fait vivre une montagne russe d’émotions. Je suis passée de larmes de joie à larmes de tristesse, de soulagement à angoisse… J’ai douté de l’avenir de beaucoup de personnages tout au long de ma lecture.

Petit bémol néanmoins, mais là c’est parce que je fais trop de supposition dès le début de l’histoire alors que je devrais juste me laisser « porter » : j’ai su une partie du dénouement final assez rapidement dans l’histoire (même si j’ai quand même douter de temps en temps durant ma lecture).

Grâce à l’épilogue, on se doute du lieu du prochain livre et du personnage central de l’histoire 🙂 Il me semble que le 4e tome sera le dernier de la saga. J’espère que le Mouvement va être éradiqué pour de bon !

Où le trouver ?

Le livre est disponible sur :

Commentaires en cours de chargement...