Couverture du second tome de la saga Porteurs d'Âmes de Sarah Juna

L’Appel de la Panthère : Porteurs d’âmes (T.2)

posté le 05 septembre 2021

/!\ Ce tome est le second de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de chose qui se sont passés dans le tome précédent dont tu peux lire mon avis ici.

Si tu n’as pas lu le tome précédent ou si tu ne l’as pas fini, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du second tome de la saga Porteurs d'Âmes de Sarah Juna

Ecrit par Sarah Juna

Naya est une jeune femme à la vie bien remplie : elle s’occupe de sa petite sœur, de sa mère malade et travaille en tant que comptable dans une entreprise de Dublin. En plus de toutes ces responsabilités, Naya est une gardienne, une Porteuse d’Âmes, et elle a juré de tout faire pour protéger son peuple.

Alors, quand son chef est victime d’une tentative d’assassinat, c’est à elle que l’on confie la tâche de découvrir l’identité du responsable. Elle part en mission dans le Parc National Yellowstone, où elle n’a pas mis les pieds depuis huit ans, et pour cause… Y sont enfouis des secrets qui pourraient lui coûter cher. Et puis, là-bas, il y a Malek, son amour de jeunesse. Il est devenu un gardien aux dons exceptionnels et tous les deux vont devoir faire équipe.

Malek, la seule personne qu’elle ne voulait plus jamais revoir. Malek, toujours aussi sexy, sûr de lui et taquin. Enfin, avec les autres… parce qu’avec elle, il se montre dur, inflexible. Malek lui en veut de leur rupture et lui porte une rancune tenace. Et s’il découvrait le secret que cache Naya ?

Entre investigation et passion, danger et obscurité, retrouveront-ils la flamme qui brûlait entre eux auparavant ? Sortiront-ils indemnes de cette enquête ou bouleversés à jamais ?

Quand les ténèbres ne sont pas là où on les attend, il faut ouvrir les yeux, au risque d’y perdre la vie…

Date de parution : Septembre 2020

Pourquoi j'ai eu envie de le lire ?

Le premier tome m’avait beaucoup plu. L’univers, les personnages, l’écriture… C’est donc tout naturellement que j’ai envie de découvrir la suite de cette saga.

Cependant, à la vue du résumé, je vois bien que les personnes auxquels je m’étais attachée dans le premier tome ne sont plus au coeur de l’histoire. J’espère que ça ne va pas me déranger…

Ce que j'en ai pensé

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

Naya, 25 ans, travaille dans un open Space et fait de la comptabilité. Clairement, ni le poste ni les collègues ne lui plaisent ; elle s’ennuie. Elle vit avec sa petite sœur de 12 ans, Zoé, et leur mère.
Les fins de mois sont difficiles, alors Naya cumulé 2 jobs : la semaine elle est assistante comptable à temps partiel à Dublin et le week-end, elle travaille en tant que gardienne extérieure pour sa communauté (et elle adore ce qu’elle fait). Elle fait partie des Porteurs d’âmes.

Ahhh ! La façon dont est résumé ce qu’il s’est passé dans le tome précédent est parfaite, complètement intégrée à l’histoire. Elle nous parle du groupe Pure Race, d’Aidan (qui est un ami d’enfance) et de Lana, la guérisseuse. 
D’une certaine façon, les personnages rencontrés dans le premier tome seront présents dans celui-ci je pense.

Bref. Naya fait beaucoup de missions d’infiltration pour surveiller Pure Race et éviter qu’ils ne reprennent leurs actions là où elles s’étaient arrêtées.
Elle excelle dans l’art de l’espionnage et ne laisse rien au hasard : c’est une maniaque du contrôle qui fait des listes pour tout et pour rien et qui laisse peu de place à l’imprévu (oh mince… c’est moi 😮 ).

La compagne de Naya est une panthère noire du nom de Keira. Elles se sont rencontrées il y a 7 ans.

Tout est repris, rapidement et parfaitement intégré dans notre lecture. L’histoire des Huatlas et leur lien étroit avec la nature. Pour le moment, je pense que tu peux lire ce tome sans avoir lu le précédent.

Naya et sa famille sont originaires de Yellowston aux Etats-Unis, le quartier général des Huatlas.

Zoé et Naya n’ont pas le même père. La plus jeune est 100% humaine.

Eh bien… C’est tendu entre Naya et sa mère. Cette dernière considère sa fille comme responsable de la mort de son père. Elle broie du noir depuis et sombre dans l’alcool et la drogue.

Il existe un secret entre Naya et sa mère… J’ai hâte de savoir ce dont il s’agit. En attendant, sa génitrice utilise Zoé comme moyen de pression et comme « excuse » pour garder la Huatla près d’elle. D’ailleurs, cette dernière évite de faire des vagues de peur que les services sociaux ne la sépare de sa petite sœur et que sa mère dévoile des choses concernant sa communauté.

On rencontre Keira, la panthère avec une mutation génétique (aux premiers coups d’oeil, elle est noir uni, mais en réalité, au soleil, il y a des rosettes cuivrées) et des yeux verts. On pénètre également pour la première fois dans Le Terrier, le complexe souterrain des Huatlas à Dublin.

Le chef des représentants des gardiens en Irlande s’appelle Jack. Ce dernier est le mentor de Naya. Il l’a prise sous son aile à son arrivée et lui a tout appris. La jeune femme le considère un peu comme le grand frère qu’elle n’a jamais eu, et Jack, de son côté, se montrer très protecteur envers elle (je pense que le fait qu’elle soit là seule femme gardienne y joue beaucoup également).

Alors que Sandro, un autre gardien drague Naya, on apprend que celle-ci rêve chaque nuit d’un autre gardien aux yeux marron moucheté d’or… Elle ne veut s’engager avec personne. Je pense qu’elle est encore amoureuse de LUI, qu’elle l’a quitté non pas par choix comme elle le prétend mais par obligation. Elle n’arrive pas à le sortir de sa tête et personne ne pourra prendre sa place (est-ce que c’était son âme sœur ?).

Le don de Naya est génial 😮 Elle peut devenir une ombre, se flouter, ne faire apparaître qu’une partie d’elle au milieu d’un nuage noir ^^ Génial mais flippant… Je crois que j’aurai bien les pétoches si je me retrouvais face à ce genre de phénomènes =)

Après une courte nuit, Aidan (^^), le représentant des gardiens, appelle Naya. Il a besoin d’elle pour une mission importante et urgente. Elle doit se rendre au QG principal à Yellowstone et Zoé peut l’accompagner.
Comme on s’en doute avec le résumé le « lui » qu’elle n’arrive pas à oublier est Malek qu’elle va revoir :p

A leur arrivée aux Etats-Unis, Naya et Zoé sont accueillies par Aidan et son âme soeur, Lana (rhoo je suis contente de les retrouver ^^).
Tous les 4 prennent le chemin du parc naturel de Yellowstone où se trouve le Quartier Général des Huatlas. Naya est à la maison.
Déjà dans le premier tome, je rêvais de voir cet endroit « en vrai » eh bien ça se confirme ici. Le refuge a l’air magnifique, impressionnant, apaisant. J’adorerais pouvoir y vivre.

Aidan a besoin de Naya à cause de Pure Race. Il évoque avec elle la fuite d’Ania, la complice de Charles (le leader du groupe) et l’assassinat de ce dernier. Le chef des gardiens est sûr qu’il y a un espion parmi eux et que celui-ci a décidé de passer à la vitesse supérieure (grâce au premier tome, on sait qu’il s’agit d’Adèle qui, en plus d’être la cheffe des Pure Race est aussi la représentante Huatlas des Etats-unis). 
Depuis l’enlèvement de Lana et le meutre de Charles, Edriel, le chef des Huatlas, a déjà subi 2 tentatives d’assassinat.

La mission de Naya est la suivante : se mêler à la population pour tenter de glaner des informations et infiltrer les Initiés (ce sont les jeunes de la communauté âgés de 11 à 16 ans) pour découvrir si quelqu’un n’est pas net dans le groupe. Peut-être même qu’elle sera recruté par les Pure Race pour jouer double jeu à son tour ^^ 
Pour cette mission, Naya sera en binôme avec… Malek ! 

Impossible de trouver le sommeil, Naya ressasse les souvenirs passés. On découvre ainsi sa première rencontre avec Malek et comment elle est devenue amie avec lui et Aidan.
Malek et elle sont devenus meilleurs amis, et leur relation a pris un autre tournant le jour de ses 16 ans.

Naya fait la première action de sa mission : faire ami-ami avec les Initiés de la cuisine. Ici, la jeune femme a une sacré réputation : le trio infernal (elle, Aidan et Malek) a fait pas mal de grosse bêtises :p La Pioche (c’est le surnom qu’aidant a donné à Naya en référence à « tête de pioche ») est connue :p. Elle a bien vite les jeunes dans la poche.

De retour dans sa chambre, elle passe la soirée avec sa sœur quand Malek frappe à la porte. Il est totalement indifférent et froid avec la jeune femme alors qu’elle se retrouve face à son fantasme ambulant. Je sais que c’est elle qui a fui et l’a blessé, mais la façon dont se déroule ses retrouvailles me fait mal au cœur pour elle :/Le climat est tendu et le gardien ne s’attarde pas. Une fois les détails de leur plan réglés, il s’éclipse.


Oh ! Un flash-back, 8 ans plus tôt :p En général je déteste ça, mais là, ma curiosité prend le dessus et je veux revivre ces souvenirs avec Naya.

Il s’agit de la fête d’anniversaire des 16 ans de Naya que ses amis ont organisée. Sa mère la laisse y assister, mais la jeune femme sait qu’il va y avoir un retour de bâton, un prix à payer. Elle n’arrive pas à s’y amuser.

C’est ce jour-là, à cette fête, que Naya a réellement pris conscience de l’attirance qu’elle éprouvait pour Malek et de celle qu’il éprouvait pour elle. Elle a tout fait pour tenter de se contrôler, mais parfois, il faut savoir lâcher prise, qu’elles qu’en soient les conséquences…

Oh la vache ! Malek a vraiment Naya dans la peau ! Il est prêt à tout pour elle ! Après leur nuit de debauche « plus que plaisante », le gardien lui fait une proposition folle : il aimerait que Naya fasse une demande d’émancipation anticipée et aille vivre avec lui. A sa majorité, et grâce au bon job que Malek a, Zoé pourrait aller vivre avec eux. Il a déjà contacté un avocat. Le dossier est solide ; ça peut passer.

A peine rentrée chez elle, Naya descend de son nuage. La « surprise » de sa mère est un déménagement sur le champ en Irlande… La garce ! Je la hais ! Comment on peut détester autant son enfant 🙁
Je suis vraiment curieuse de savoir quel est ce secret qui pourrit la vie de Naya et lui fait risquer le bannissement de la communauté si quelqu’un l’apprend :/ (est-ce que sa mère la manipulé en lui faisant croire qu’elle a tué son père alors qu’il s’est noyé accidentellement en la sauvant ?). J’ai vraiment l’impression que sa mère est une manipulatrice… 
En tout cas, en menaçant l’avenir de Malek, elle arrive à retourner le cerveau de sa fille qui fait ce qu’on attend d’elle…

Quand Naya annonce à son ami qu’elle part le jour-même pour l’Irlande, il lui dit qu’il va s’organiser pour la rejoindre dans quelques jours. Il est vraiment prêt à tout quitter pour elle.
Rho… Naya… C’est moche… C’est moche ce que tu fais, ce que tu lui dis… Le pauvre 🙁 Le lien entre vous est fort, tu ne peux pas lui dire qu’il n’était qu’un pantin, qu’un mec pour te faire perdre ta virginité… Bon sang ! Vous êtes des âmes soeurs ! Tu ne peux pas faire ça 🙁

Je comprends mieux pourquoi Malek a été aussi froid avec elle…


Pour encore mieux observer les jeunes, Malek et Naya ont décidé de les isoler. Les deux gardiens les emmènent sur leur terrain d’entraînement, 100% surveillé, isolé et sécurisé. Personne à des kilomètres à la ronde et aucun moyen d’entrer ou de sortir sans que les deux gardiens n’aient donné leur accord.

Une fois le campement installé, tout le groupe s’installe autour du feu et discute. Naya et Malek se taquinent (et je sens que le gardien va tenter de reconquérir sa belle). Mais quelque chose cloche : alors qu’ils sont en pleine nature, il n’y a aucun bruit à part le crépitement des bûches dans le feu. Ça n’augure rien de bon… Tous sont sur le qui-vive. 

Ahhhh c’était Keira =) Elle a vérifié le périmètre, il est sécurisé, mais son instinct lui dit qu’un danger invisible rôde. Chez les Huatlas, on écoute toujours son instinct… 

Parmi les jeunes, il y en a trois qui ont été adoptés et élevés ensemble : Matt, Milan et Léa. Cette dernière profite du fait que tous jouent avec Keira pour faire quelques confidences à Naya. Le comportement de Milan a changé depuis quelque temps. Il est devenu arrogant, agressif, hautain. Même si ça ressemble à un comportement de Pure Race, je trouve la confidence trop facile… Léa a tout de la petite fille parfaite et modèle… Elle serait parfaite en infiltrée ; personne ne la soupçonnerait.

Malek n’est pas dupe : il sait que Naya lui a menti sur les raisons de son départ il y a 8 ans et il est bien décidé à découvrir pourquoi (rhooo ! On ne l’a pas beaucoup découvert dans le premier tome, mais j’avais beaucoup aimé son personnage ; je l’apprécie encore plus ici :p ). Il affirme qu’il n’éprouve plus rien pour elle ; je ne le crois pas une seule seconde… Je pense que Zoé a vu juste quand elle disait qu’ils se regardaient comme 2 amoureux fâchés.

Quoi qu’il en soit, les 2 gardiens ont une mission et ils doivent laisser leur passé derrière eux. Ils font le point sur le suspect qui sont au nombre de 4 : Milan, Léa, Caroline (qui est discrète et un peu à l’écart des autres) et Kylian (un garçon gentil mais très jaloux de Milan et qui manque de confiance en lui). 

Néanmoins, ils ont encore plusieurs jours pour observer les douze jeunes.

Le lendemain matin, Keira réveille sa compagne. Un lapin a été pendu et décapité. Chez les Porteurs d’Åmes, on ne tue pas un animal sauf pour le manger où se défendre. C’est contre la loi. Il s’agit donc là d’un message pour leur faire peur…
Mais plus troublant encore, il n’y a rien autour du lapin : pas de trace, pas d’odeur, comme s’il était arrivé là par magie.

Pendant la journée, ils découvrent six autres lapins. La sensibilité de Caroline face à ses scènes l’élimine de la liste de Naya.
De retour au campement, toute l’eau potable et la nourriture ont disparu. Clairement, on veut les faire rentrer à la base…

Sur le trajet retour, Kylian est victime d’un accident. Grâce à son don, il sautait sur les hautes branches d’un arbre pour récolter des fruits. Mais le vent s’est levé et il a raté la branche. Il a été sauvé d’une chute mortelle par Malek et Naya et il s’est juste cassé le poignet. Alors que le trajet retour devait se faire en 2 fois, ils vont devoir rentrer le soir-même. Kylian est rayé de la liste aussi.

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai la sensation que tout le groupe est complice en fait…

Après l’accident de Kylian, Naya a remarqué Léa et Milan en train de se disputer (d’ailleurs ce dernier est un élémentaire de l’air…). Et si c’était Léa qui manipule Milan (même si elle n’a que 11 ans et lui 13…). ?

De retour à la base et une fois les enfants pris en charge, Naya et Malek attendent Edriel dans son bureau. La tension sexuelle est palpable entre eux et, sans le vouloir, la jeune femme avoue à son âme-soeur qu’elle a encore des sentiments pour lui et qu’il ne la laisse pas indifférente. Et le baiser qu’ils échangent est bestial ! Un mélange de manque, de plaisir, de colère… Ils ont chacun envie l’un de l’autre, c’est sûr. J’imagine que ton âme sœur l’est pour la vie, même si vous êtes séparés pendant 8 ans, quand vous vous retrouvez tout se remet en place non ? 

Mais ça n’ira pas plus loin (pour le moment), Edriel propage son aura pour annoncer qu’il arrive et les 2 gardiens se calment pour accueillir leur chef.
Ils leur racontent ce qu’il s’est passé et leurs soupçons concernant leurs suspects. L’instinct de Naya la pousse à surveiller Milan (elle a la sensation que quelque chose se trame). De son côté, Malek et quelques-uns de ses hommes vont retourner sur le camp d’entraînement pour vérifier qu’ils ne sont pas passés à côté d’indices.

Cinq heures du matin. Comme prévu, Naya surveille Milan qui sort de chez lui et se rend dans les cuisines qui sont étrangement vides (ce qui n’est pas habituel). Il transvase du thé glacé dans une carafe et y ajoute un contenu qu’il sort de sa poche.
C’est trop bizarre. Milan prend les escaliers et se dirige vers les appartements d’Edriel. Il devrait y avoir des gardiens qui surveillent la porte mais non, personne n’est là… Le garçon a le champ libre… Ce n’est pas normal.

Milan propose du thé à Edriel. Naya sort alors de l’ombre où elle était cachée grâce à son don et propose au garçon de boire un verre avec le chef. Milan pâlit ; pris la main dans le sac. Naya avait raison : c’est bien Milan qui tente de tuer Edriel ; c’est sa mission. Quand il comprend que c’est foutu pour le thé, il sort une lame et bondit sur le chef des Huatlas. Mais ce dernier est plus rapide : il attrape le garçon au cou et limite l’arrivée du sang au cerveau. Milan s’évanouit.

L’interrogatoire du garçon ne donne rien, et, dès qu’il se retrouve seul, il avale le cyanure présent dans sa chevalière. Une mort rapide mais douloureuse.
Tout le monde est dévasté, en particulier Léa qui le considérait comme son frère (je reste persuadée qu’elle est de mèche). Milan avait un complice sur place qui lui a permis de libérer la voie jusqu’au bureau d’Edriel et d’éloigner Lana pour éviter qu’elle ne puisse soigner le chef. Mais qui est-ce ? 

A la morgue, Naya veille Milan. Très touchée par sa mort, elle se faufile dans les ombres pour aller chez Anna, la mère d’Aidan, afin de voir Zoé. En chemin, elle surprend Edriel et Adèle en pleine conversation. Cette dernière convainc le chef de ne pas observer le corps du garçon tout de suite (comme par hasard).

Le responsable des tentatives de meutre étant trouvé, la mission de Naya est terminée. Elle et sa sœur rentreront en Irlande dès le lendemain.

Malek a appris le départ de Naya. Il a besoin de lui parler. Il va donc chez elle. Elle lui avoue que c’est à cause de sa mère qu’elle lui a menti il y a 8 ans et lui explique pourquoi. Malek lui demande alors si elle l’aimait et si elle l’aime toujours. Naya lui dit que le passé est le passé et que chacun doit continuer sa vie sans l’autre (ça me fait de la peine qu’elle se force à ne pas être heureuse…). Même si la réponse ne lui convient pas, Malek veut que cette unique nuit soit la plus merveilleuse de leur souvenir (moi non plus je ne veux pas que Naya te laisse Malek ! Vous avez le droit d’être heureux ensemble ! Qu’elle laisse sa sorcière de mère seule… y’ a pas quelqu’un qui a un don pour l’empêcher d’aller la dénoncer Naya ?).

Après une nuit torride et intense, Malek redevient froid et glacial (pour se protéger ?). C’est à peine s’il regarde Naya. Il lui souhaite un bon retour, une bonne vie, et il espère qu’ils n’auront plus jamais besoin d’elle. Il se venge de la dernière fois qu’elle est partie non ? Fiou la claque !

Aiden et Lana sont venus dire au revoir à Naya et Zoé. Le gardien apprend à son amie que lors de l’autopsie de Milan, le médecin légiste a remarqué une brûlure sur la marque du garçon. Bizarre, elle n’y était pas quand Naya la regardait (c’est un coup d’Adèle ça ! Naya avait remarqué des parties en relief sur la marque, est ce que ça pourrait être lié à Pure Race ?). Tout ça trotte dans la tête de Naya et, c’est au moment où l’avion s’élance sur la piste qu’elle trouve l’indice qu’il lui manquait. Elle stoppe l’appareil, court vers ses amis (d’ailleurs Malek est avec eux, il voulait lui parler avant qu’elle ne parte) qui lui apprennent qu’Edriel est avec Léa. Naya est formelle : leur chef est en danger !

Quand ils les retrouvent, Edriel et Léa sont tout en haut du volcan qui protège le QG, à quelques pas du vide. Les gardiens et la guérisseuse restent cachés pour éviter un accident. 
Edriel prend Léa dans ses bras pour la réconforter. Celle-ci brandit alors un énorme pic de glace qu’elle va tenter de planter dans le dos du chef des Huatlas, en direction de son coeur. Le groupe s’élance alors comme un seul homme. Léa les aperçoit et accélère son geste. Grâce au cri de Naya, Edriel a un peu bougé, ce qui a modifié la trajectoire du pic de glace qui transperce son poumon plutôt que son cœur. Ouf. Avec Lana a ses côtés, il va vite guérir. Pendant ce temps, Malek immobilisé Léa et vérifie qu’elle n’a pas d’autre arme ou un poison qu’elle pourrait utiliser contre elle. Je savais qu’elle était trop gentille et parfaite… 

Après avoir observé la marque de la petite (un lézard avec des yeux en flocon de neige), Naya sent un relief : un tatouage caché par la marque, comme pour Milan.

Durant une pause dans l’interrogatoire de Léa, Malek et Naya ont une discussion. Le gardien lui dit qu’elle ne se débarrassera pas de lui facilement. Il est à elle, rien qu’à elle. Il fera partie de sa vie et de son cœur et elle doit se rentrer ça dans le crâne. Ah enfin ! Malek arrêté de jouer au petit c** :p Cela dit, après avoir vu son père emporté par une coulée de boue et d’eau et à force d’entendre sa mère le lui dire, Naya s’est convaincue qu’elle n’avait pas le droit d’être heureuse… Elle va encore le repousser alors qu’elle sait qu’elle a besoin et envie de lui dans sa vie :/

Oh oh… Je pense que la galère de Naya ne fait que commencer :p Pour essayer de faire parler Léa, Aiden a un plan : il veut la sédater légèrement et l’hypnotiser pour créer une sorte d’illusion. Il espère ainsi glaner quelques informations. Le meilleur hypnotiseur des Huatlas est Sandro, le collègue irlandais de Naya. Les 2 mecs qui la courtisent et ne veulent pas lâcher l’affaire vont bosser ensemble, avec elle. Étant donné la jalousie de Malek, ça risque d’être musclé.

Bon bah comme je m’y attendais, Sandro sait qu’il est en compétition avec Malek et insiste sur le fait que Naya a le choix, qu’il a toujours ce rêve de les voir ensemble. Malek ne lâche rien non plus et n’a pas peur d’avouer plusieurs fois ses sentiments à Naya et de la courtiser. La jeune femme essaie de résister tant bien que mal. Pour le protéger, ils ne doivent pas être ensemble…

En attendant, Malek a réussi à imprégner son âme sœur. T’es foutue Naya =) Au vue de l’attirance qu’elle a pour lui, leurs fragrances vont se mélanger ^^

Bon sang, le nouvel interrogatoire de Léa fait froid dans le dos. On dirait qu’elle a complètement été reprogrammée et ça fait flipper de voir tout ce qu’elle a imaginé à 11 ans pour réussir sa mission (allant jusqu’à prendre le risque de tuer Kilyan et condamnant Milian). Elle dit qu’elle fait partie d’un groupe « soldats en dormance » qu’on active en leur disant un mot de passe. Il doit en avoir d’autres dans la base alors. Ça fait flipper 😮
Purée. C’est horrible ce que les enfants subissent dans le camp où était la petite 🙁

On sait qui a donné le mot de passe pour activer Milan et Léa. Il s’agit de Zack, leur tuteur. Il s’est occupé d’une dizaine d’enfants à adopter. Et si c’était tous des soldats en dormance ?
Dès le prénom prononcé, Malek et Naya, accompagnés de Keira, s’élancent chez lui. Arrivés sur place, ils constatent que Zack s’est pendu et qu’il a laissé une lettre.

Voulant être seule pour réfléchir, Naya s’isole sur la falaise où ils ont retrouvé Edriel et Léa. Elle est rejointe par Sandro qui lui récite mot pour mot une phrase de la lettre de Zack, alors que seuls elle, Malek, Edriel et Aidan l’ont lue. Il est de mèche 😮 
Je pense à un truc… et si Zoé était un soldat en dormance ? (Cela dit, elle n’a pas été au camps de torture… et elle est 100% humaine… c’est impossible… Néanmoins, j’ai l’impression qu’elle va jouer un rôle dans la suite de cette histoire). 

Pure Race n’était qu’un pion dans quelque chose de plus grand appelé Le Mouvement.

Sandro a pris le contrôle de Jacob, son compagnon. C’est une seiche. Naya a négligé un détail important : son pouvoir d’électrisation. Alors qu’elle pensait le maîtriser, Sandro s’en sert et prend le dessus. Elle est paralysée. Même si elle a pu prévenir Keira d’aller chercher du renfort avant le choc, à présent, le lien est comme rompu. 
Sandro la traîne vers le bord de la falaise. Après les révélations qu’il lui a faites, il doit protéger son secret. Néanmoins, il traîne. Il veut attendre que Keira n’arrive. Quand un des compagnons meurt, l’autre le ressent. Il veut éviter que la panthère ne s’effondre devant tout le monde. 
Naya commence peu à peu à retrouver des sensations. J’espère qu’elle va pouvoir agir vite.

Dans un effort intense, elle profite du fait que Sandro soit allé effacer ses traces pour se cacher dans l’ombre grâce à son don. L’idée est surtout de gagner du temps en attendant les renforts (elle ne sait pas où ils sont, son lien avec Keira n’est toujours pas revenu).

Ne la voyant plus là où il l’avait laissée, Sandro comprend que Naya s’est cachée dans les ombres. Il sort un couteau de sa botte et le plante au hasard autour de lui.
Il finit par trouver Naya qui reçoit un violent coup dans l’abdomen. Elle est grièvement blessée. Heureusement les renforts sont là ! (Enfin, Malek est là).

Oh bon sang, je stresse :/ Malek avait le dessus, mais une seconde d’inattention lui fait perdre le combat. Sandro est à califourchon sur lui et lui envoie une forte décharge électrique dans le torse.
En voyant Malek sur le point de mourir, Naya débloque ses sentiments pour lui. Leur lien d’âme-soeur se crée et ça donne la force nécessaire à Naya. Elle retire le poignard qui est toujours dans son abdomen, rampe jusqu’à Sandro et le lui plante dans le cœur. Malek est sauvée, mais elle se sait condamnée… Allez Keira dépêche-toi de revenir avec Lana !

Fiouuu elle est sauvée et de retour à la base ! Malek n’a pas de compagnon animal. En fait, ses compagnons sont la terre et l’air avec qui il a un lien vraiment étroit (ils lui parlent). Ce sont eux qui ont œuvré pour maintenir Naya en vie, en attendant l’arrivée de la guérisseuse.

A présent, la situation a évolué et une perspective de vie à 3 (Malek, Naya et Zoé) semble se dessiner. Mais avant que ça n’arrive, Naya a des secrets à dévoiler à son âme-soeur.

Alors qu’elle était prête à tout lui raconter, sa mère débarque dans la chambre d’hôpital. Bon sang ! J’espère qu’elle ne va pas tout gâcher ! Hum… En tout cas, elle sait soigner les apparences. Elle est apprêtée et ne semble ni alcoolisée ni droguée. Elle prépare quelque chose. Mais cette fois, Naya ne compte pas se laisser faire.
Elle lui apprend que malgré tout ce qu’elle a tenté de faire pour l’éloigner de Malek, Naya a compris qu’il s’agissait de son âme-sœur. Quand les agissements de sa mère sont dévoilés aux yeux de tous (Malek, Zoé, Lana, Aidan et Edriel), le vrai visage de sa mère se montre. Quand Naya lui dit qu’elle ne veut plus porter le poids du secret qui la ronge, sa mère se précipite sur elle et tente de l’étrangler. Bien vite, Malek et Aidan la neutralisent.

On découvre enfin le secret de Naya. Quand elle avait une dizaine d’années, elle était amie avec un garçon du nom d’Eric. Son père était humain et sa mère Huatla. Le garçon était humain également, mais vivait dans la communauté. Il jalousait les capacités de ses amis et se sentait inférieur à eux. Alors Naya s’est proposée de l’entraîner.
Un jour de tempête, elle l’a emmené s’entraîner dans un endroit que son père lui avait interdit. Bien vite ils ont été surpris par la montée des eaux. Naya est allée chercher son père qui était proche de là où ils se trouvaient.
Eric était bloqué sur un rocher au milieu des eaux. Le père de Naya a accroché une corde à un arbre et est allé l’accrocher au garçon. Sur le retour, le courant s’est intensifié. La mère de Naya était là. La jeune fille et elle ont tenté de les sauver. Naya tenait les mains de son père mais elle ne pouvait en sauver qu’un. Son père voulait qu’elle sauve Éric mais sa mère voulait qu’elle sauvé son père. Elle a hésité. Le courant a encore gagné en force et les a emporté tous les 2… 
Sa mère a raconté à tout le monde que le père de Naya était mort en sauvant sa fille. Elle n’a jamais parlé du garçon. Mais depuis, elle en veut à sa fille pour la perte de son âme-sœur.

Une fois son secret dévoilé, Naya est rassurée de voir que l’amour que Malek a pour elle, ainsi que celui de Zoé n’ont pas changé. 
Lana est pleine de compassion. On ne peut pas lire les émotions d’Aidan. Mais dans le regard d’Edriel, on ne voit que de la colère. J’espère que c’est contre la mère de Naya et pas contre la jeune femme :/
Après une tirade de Zoé qui a exprimé tout son amour pour sa sœur, le regard du chef des Huatlas s’est adouci, cependant, ce qu’a fait Naya par le passé est grave. Néanmoins, Edriel ne la bannit pas. Ouf ! C’est bien contre la mère de Naya qu’il est en colère. Elle lui avait promis d’envoyer sa fille voir un psychologue humain et elle ne l’a pas fait. Il s’en veut de lui avoir fait confiance et de ne pas avoir écouté son instinct.

Naya est soulagée et heureuse de s’être libérée de son secret. Elle va enfin pouvoir vivre, personne ne semble lui en vouloir.
Alors que l’atmosphère se détend, Jason, le gardien qui avait emmené sa mère en détention, entre dans la chambre paniquée. La mère de Naya a disparu, emmenant avec elle Zoé, hors du territoire…

Alors que les pister aurait dû être facile, la tâche est plus complexe que prévu. Elles ne laissent aucune odeur et elles semblent se diriger vers un chemin construit il n’y a que 2 ans. La mère de Naya ne peut pas le connaître, sauf si quelqu’un l’aide. Naya est inquiète, de même que Malek et Aidan.
Arrivés au chemin de terre, Naya se rend compte que sa mère les a bernés. Une voiture l’attendait. Ça va être encore plus compliqué de les retrouver maintenant.

Aidan pense que le don de Naya est plus puissant qu’elle ne le pense. Il croit que, comme son lien avec la meute de loups, elle peut voir à travers les ombres, toutes les ombres. Elle arriverait à retrouver Zoé de cette façon.
En réalité, Naya avait accès à cette partie de son don plus jeune. Mais à la mort de son père et de son ami, elle a érigé des barrières mentales. Les ombres sont ravies de la retrouver et la jeune femme se sent « chez elle », entière.

Bien vite, les ombres retrouvent Zoé dans une petite cabane de pêcheur où elle semble paralyser de peur. Elle n’est pas seule, Ania, la rouquine qui a enlevé Lana dans le tome précédent et qui a réussi à s’enfuir de la base est avec elle. Elle n’a aucune pitié pour les humains. Il faut faire vite !

Encore une fois, Naya fonce sans réfléchir. Elle entre seule dans la cabane et tente de provoquer sa mère. Celle-ci avait son arme jusqu’alors braquer sur Zoé. Il l’est a présent sur Naya.

La mère de Naya a promis Zoé au groupe d’Ania. En échange, elle doit lui rendre son âme-sœur. Hummm il est mort, impossible de le ramener à la vie non ? Apparemment, la mère de Naya a entendu la voix de son époux. Serait-ce une illusion ? 
Une fois de plus, la jeune femme réagit avec ses émotions pour protéger sa soeur et s’interpose entre elle et l’arme que sa mère avait de nouveau dirigée vers Zoé. Elle la désarme et se retrouve au sol. Cette fois c’est Ania qui braque une arme sur la tête de Naya.

Naya sort en tête de la cabane, suivi de Will (le complice d’Ania) qui se sert de sa mère comme bouclier et d’Ania et Zoé qui ferment la marche. Ils grimpent sur une colline dans le but d’atteindre l’autre côté du lac. Par surprise, Naya s’en prend à Will qui se brise la nuque en dévalant la colline. Il ne reste qu’Ania, mais elle a un compte à régler avec Zoé et sa mère

On découvre ainsi pourquoi Ania veut autant Zoé. Leur mère a servi de cobaye à son chef dans son expérience pour créer une armée d’enfants soldats. Ils ont utilisé John, le frère jumeau du père de Naya, et ont mené des expériences in utero sur Zoé pour en faire une Porteur d’Âme. Mais ça n’a pas fonctionné (même si je sens que la jeune fille est vraiment spéciale ; je suis persuadée qu’elle a tout de même un don…)

Quand la mère des filles comprend qu’Ania ne ramènera pas son mari à la vie, elle perd tout contrôle et se dirige vers la rouquine. Cette dernière n’hésite pas une seule seconde : elle lui tire une balle en plein cœur.

Naya a des sentiments contradictoires concernant la mort de sa mère. Elle ressent de la tristesse, mais aussi un profond soulagement, comme si on lui retirait un poids des épaules. Néanmoins, elle n’a pas le temps de s’apitoyer sur son sort ! Ania profite de ce moment de faiblesse pour braquer l’arme sur sa tête. Naya se faufile alors dans les ombres et évite la balle de justesse. Elle désarme rapidement Ania qui, prise par surprise, relâche Zoé. La jeune fille court vers la lisière de la forêt sur ordre de sa sœur (elle devrait vite rejoindre Keira et Malek). Naya, quant à elle, n’en a pas fini avec Ania.

Quand enfin la jeune femme prend le dessus, elle déchaine sa colère sur la rousse. Heureusement que Zoé revient sur ses pas. Elle l’arrête avant qu’il ne soit trop tard.
Naya se dirige vers sa sœur quand un souffle d’air derrière elle la met en garde : Ania s’est relevée et a une arme à la main. Elle la pointe en direction de Zoé et tire. La petite est touchée en pleine tête, Naya n’a rien pu faire (bon sang, je ne l’ai pas vu venir…)

La gardienne est persuadée que sa sœur n’est pas morte, même si Malek lui dit le contraire (Ania a encore réussi à se sauver, mais pour le moment, on s’en fiche hein ?). C’est triste… Je l’aimais bien Zoé… Au fond de moi, j’ai encore envie de me dire qu’elle a un don et qu’elle n’est pas vraiment morte… 
Ahhh je le savais !!!! La balle ressort de sa tête, la plaie se referme et Zoé revient à elle. Rhooo !! Je suis contente !!! 

Selon Edriel, Zoé serait une sorte d’hybride : mi-humaine, mi-Huatla. Elle n’aurait pas de compétences particulières et son don ne s’activerait que lorsqu’elle serait menacée de mort. Evidemment, ce ne sont que des hypothèses. Jamais personne n’a entendu parlé auparavant d’un hybride… Néanmoins, si elle n’est pas la seule de ce genre, leurs dons devraient être inédits pour les Huatlas.
Ania s’étant sauvée, on ne sait pas ce qu’elle a vu ni ce qu’elle sait. Si jamais elle a découvert la capacité de Zoé, celle-ci sera traquée. Edriel exige que tout soit mis en œuvre pour protéger la petite et ordonne à tous de ne plus jamais reparler de cette histoire.


Oh oh ! Un épilogue du point de vue de Malek :p Il est vraiment fou amoureux de Naya et aime Zoé comme si elle était sa propre petite sœur. Une seule chose l’importe : le bonheur de ses femmes, et il est prêt à tout pour ça.

On découvre leur nouvelle demeure (un petit cottage dans les arbres, près d’un ruisseau).

Après quelques jours de repos et d’adaptation, il est temps de reprendre leur mission et surtout leur enquête. Ils doivent trouver les écoles d’entraînement du Mouvement, et pour le moment, ils n’ont aucune piste. Edriel pense que le chef de ce groupe est un membre du Conseil ou l’un de ses proches (nous on sait déjà qu’il s’agit d’Adèle). Du coup, le Conseil est mis à l’écart de toutes les décisions, et beaucoup d’elles sont prises dans l’ombre…

Depuis la mort de Milan, Edriel a changé, il est renfermé sur lui-même et une part d’ombre émerge de plus en plus de lui.


Un second prologue. Cette fois, c’est Jason (c’est l’un des personnages que l’on va suivre dans le tome suivant :p )

Il est persuadé que sa petite sœur, disparue 10 ans plus tôt, fait partie des enfants enlevés par le Mouvement. Ils ont une piste, Jason est impatient de prendre la route avec l’espoir de retrouver la petite.

Je pense que je vais avoir du mal avec lui. Il a l’air d’être assez froid et pas très fun :/ (comparé à Malek par exemple). Enfin, j’imagine qu’on va apprendre à mieux le connaître dans le troisième tome 🙂


De son côté, Adèle sait qu’Edriel prépare quelque chose mais elle ne sait pas quoi. Elle sait que son mouvement est traqué. Alors, elle ordonne à ses sbires de se débarrasser des écoles clandestines en récupérant les plus forts et en exterminant les plus faibles…

[fermer]

En conclusion

Avant de commencer le livre, j’avais peur d’avoir du mal à rentrer dans l’histoire parce qu’elle ne concerne plus les personnages auxquels je m’étais attachée dans le tome précédent. Grossière erreur ! 
Dès le début, j’ai apprécié Naya et sa petite sœur Zoé. Je ne sais pas pourquoi, elle m’a attirée et j’ai vite oublié mon appréhension. D’ailleurs, on retrouve assez tôt dans l’histoire les personnes rencontrées dans le premier tome (et ça fait du bien de revoir Edriel, Aidan et Lana notamment :p ).

Ce que j’ai aussi beaucoup apprécié c’est la façon dont on te rappelle les événements passés. Parfois dans les suites de saga, tu as un long prologue (parfois chiant) qui te fait un récap de ce qu’il s’est passé. Ici, on suit l’histoire de Naya, on est dans sa tête. On sait ce qu’elle voit, ressent, et sait. Du coup, c’est elle qui te rappelle ce qu’il s’est passé comme si elle se souvenait, comme un souvenir. C’est intégré dans l’histoire et ça rend la lecture hyper fluide. J’adore quand c’est fait de cette façon 🙂

Quand j’avais lu le résumé, je me demandais aussi comment la fin du tome 1 allait être intégrer ici. En fait, je ne voyais pas le rapport entre l’histoire de Naya et ce qu’il s’était passé dans La Marque du Puma. Eh bien une fois encore, j’ai aimé comment cette histoire s’est intégrée à la suite la précédente ; la justification de la présence de la jeune femme aux États-Unis est logique. 

Le reste de l’histoire est prenante, je ne voyais pas l’heure filer et je devais me forcer d’éteindre la liseuse sous peine de faire une nuit blanche. J’ai lu plus de la moitié du livre en 2 soirées et je suis contente de savoir qu’il me reste encore 2 tomes à découvrir ; je n’ai pas envie de laisser les Porteurs d’Âmes pour le moment…

Où le trouver ?

Le livre est disponible sur :

Commentaires en cours de chargement...