L’Émergence – E.D.E.N. (T.3)

/!\ Ce tome est le troisième de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de choses qui se sont passées dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici.

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du livre L'émergence, tome 3 de la saga E.D.E.N. de Camille Lemaire

Date de parution : Février 2022

La guerre se prépare, Nao le sait. Mais si ses ennemis se sont préparés depuis des années, lui est loin d’être prêt. Entouré d’anges et de démons, l’alchimiste va devoir trouver la force d’affronter ce qui le terrifie le plus… Car pour sauver l’ensemble des êtres humains hypnotisés par son plus grand adversaire, accepter sa propre identité devient une priorité. Et peut-être, alors, qu’il arrivera à faire face à cet ennemi de longue date.

Les domaines de la lumière et des ténèbres sauront-ils s’allier à Nao pour sauver leurs royaumes respectifs ? Leur force sera-t-elle suffisante pour renverser cet empereur qui joue avec l’humanité ?

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

Quand tu apprécies une saga, il est normal de lire tous les tomes non ? J’ai hâte de savoir comment va évoluer Nao pour remplir sa mission, à savoir : sauver le monde 🙂

CE QUE J'EN AI PENSÉ

Tout comme avec le second tome, le livre s’ouvre sur un lexique et sur des organigrammes : un pour le domaine des cieux, un autre pour le domaine des enfers. Ça nous permet de nous remémorer chacun des personnages.

Néanmoins, pas de résumé ou de « précédemment« . On rentre directement dans le bain et le tome reprend là où s’était arrêté le second. Nao vient de finir sa discussion avec son père (Arcadiel, le dirigeant des enfers) et sort de la salle d’audience.
Même si on n’a pas de résumé clairement identifié, ce premier chapitre nous rafraîchit bien la mémoire et nous remet dans le bain.

Au fil de ma lecture

Gaia et Arcadiel doivent rester chacun dans leur royaume. Nao est le seul à pouvoir sauver l’humanité. Son père lui a mis à disposition tous les démons qui souhaitent l’aider dans sa tâche et, évidemment, Daisuke est le premier à avoir répondu présent.

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

De retour sur Terre, à Paris plus précisément, l’alchimiste et le démon se rendent compte que toutes les personnes qu’ils croisent marchent comme des zombies vers le sud, sans les calculer. Seules deux femmes, postées en hauteur, semblent conscientes. Le halo qui les entoure prouve qu’elles ont toutes les deux été exposées à l’influunt.
L’une des deux femmes les repére et un combat s’engage entre l’une d’elles et Daisuke. Pendant ce temps, Nao se fond dans la masse pour essayer de comprendre ce qu’il se passe.

Malheureusement, l’alchimiste ne peut pas observer le phénomène très longtemps. Une femme l’envoie valser à l’autre bout de la rue sans effort.


À Shangri-La, Ice et les autres anges gardiens ont réuni les Sentinelles. Quelqu’un ou quelque chose détourne les âmes des défunts.

Rûi Kha, l’un des faucheurs, propose son aide. Ice décide de l’emmener sur Terre. Qui de mieux placé qu’un récolteur d’âmes pourra comprendre pourquoi aucune anima-mea ne se manifeste dans leur royaume ?

Ice envoie donc Might, l’ange gardien du Courage, sur Terre avec Rûi Kha.
Pendant ce temps, il demande à Mae, l’ange gardienne de l’Espoir et Karma, le représentant de la Bienveillance, de retrouver Nao.


Sur Terre, l’alchimiste est en mauvaise posture. Les pouvoirs de la femme sont puissants et toutes les fioles de Nao se sont brisées durant son vol plané. Il est sans défense et Daisuke semble lui aussi en mauvaise posture. Néanmoins, le démon de la gourmandise ne baisse pas les bras et déploie son aura démoniaque autour de lui. En un claquement de doigt, son ennemie est morte et il se matérialise auprès de Nao. Le jeune homme ne l’a jamais vu dans cet état.
Rapidement, il met KO la seconde femme et tout deux prennent la fuite vers la chambre que Nao et Ice ont louée quelques jours plus tôt. D’ailleurs, l’ange ne tarde pas à les rejoindre, tout comme Vanitas et l’un de ses fils, Chronos.

Pour sauver Nao, Daisuke s’est mis en chasse afin de décupler ses forces. Cependant, il doit rapidement assouvir sa pulsion avant que son aura ne le dévore de l’intérieur (je me demande comment il va faire pour trouver quelqu’un qui va activer ton péché, étant donné que tous les humains sont en mode zombie…). Il quitte ses compagnons à la hâte.


Du côté de Néron de Thériaque, il rejoint ce qui ressemble à son conseil et s’énerve que son meilleur élément, la générale Lucy Weng ne soit pas présente (c’est celle qui s’en est pris à Nao).

Néron annonce que la phase finale de leur plan est proche et que bientôt, ils repeupleront la Terre avec des êtres supérieurs doté de capacités.

Une fois l’assemblée levée, un général et un colonel partent à la recherche de Lucy.


Mae et Karma apprennent au groupe que tous les humains se dirigent vers l’Antarctique et qu’il est impossible de les sauver. Lorsque Mae a tenté de désenvoûter des gens, ceux-ci sont morts sous ses yeux.

Nao demande alors à Karma de l’emmener là- bas pour voir le continent de ses propres yeux. Il confie l’épée offerte par son père (et imprégnée d’énergie démoniaque) à Vanitas (Daisuke étant toujours absente), attrape Miu-Miu et file avec l’ange gardien.

Une fois sur place, Karma et Nao sont figés par la peur. Sous leurs yeux se dressent deux immenses tours sombres masquées en partie par une brume dorée.  Les édifices semblent flotter au-dessus d’une immense précipice qui contient une puissante énergie.

Les deux compagnons ne s’attardent pas trop. Ils sont complètement à découvert et pourraient rapidement se faire surprendre. Ils décident donc de rentrer. Je le sens mal… Je sens que Néron ne va pas les laisser repartir indemne…


Justement, changement de personnages central : on suit le comte de Thériaque.

Dans sa tour, le chef du Rhéa a capté l’énergie de son fils adoptif. Il décide de s’en occuper lui-même et plonge dans le vide pour le rejoindre.


Ah bah en fait, Noa, son kameni et Karma ont eu le temps de repartir avant l’arrivée de Néron. On suppose donc qu’il va être furieux quand on va le retrouver….

Ah… Il a blessé Karma… Il va mourir 🙁 Heureusement que le représentant de la Bienveillance avait anticipé leur départ, sinon, il serait tous les trois morts.

On dirait que Vanitas s’en veut d’avoir laissé le fils de son maître.  À présent, elle ne le perdra plus de vue afin de veiller à ce qu’il ne lui arrive rien.

Quoi qu’il en soit, l’alchimiste ne se démonte pas et tente de soigner Karma. Une fois les soins prodigués, il faut attendre. Il rejoint alors ses compagnons et remarque la présence de Lust, le démon de l’Envie et d’Alicia, le second de Daisuke qui est lui-même de retour.

Le petit groupe tente d’élaborer un plan (que je trouve stupide) : tenter de prendre Néron par surprise en débarquant et en foncant dans le tas.

J’aime beaucoup l’explication concernant l’univers démoniaque : la création des démons, des diables 🙂 J’aime cette vision des choses.

Toute l’équipe est rejointe par Might et Rûi Kha. Ce dernier a pu observer en détail la forteresse noire. Selon lui, elle est imprenable de l’extérieur. Tous en arrivent à la conclusion suivante : les humains suivent une aura divine. Celle-ci ressemble à celle d’Ice mais sans être lui. Ça ne peut donc être que celle qui était présente dans le dernier fragment de Lyzbeth, la bien-aimée d’Ice. De notre côté, on le sait depuis la fin du premier livre.

Anges et démons s’associent pour former Nao au combat et tous se préparent à partir près de la tour sombre pour affronter le père adoptif de l’alchimiste.
Ice se rend sur le continent afin de changer son apparence et faire en sorte qu’il puisse accueillir leur campement. Collines, forêts, …. La topographie du continent changée, le groupe s’y installe et se prépare au combat.

Vanitas est surprenante. Elle s’inquiète réellement pour Nao et semble attachée à lui (ce qui étonne beaucoup ses collègues). Pourtant, elle n’hésite pas à lui rentrer dedans et à lui dire des mots qui blessent : tant qu’il n’aura pas accepté qui il est, il leur fera perdre du temps. Ses pleines capacités ne seront libérés que quand il acceptera qu’il est le fils d’Arcadiel et Gaïa, qu’il n’est pas un simple humain. À partir de ce moment, il sera capable d’utiliser ses dons démoniaques et divins.
Nao le sait, et il s’isole de ses alliés dans la tente qu’il sert d’infirmerie et d’atelier d’alchimie.

Perdu dans ses pensées, il ne s’aperçoit pas tout de suite qu’une Rhéienne est penchée sur Karma et s’apprête à lui retirer le poignard. Nao ne peut rien faire. La guerrière à la tresse bleue utilise son don pour ôter l’arme, condamnant à une vie de tourment l’ange gardien de la Bienveillance, emprisonné dans la lame.

Un combat s’engage entre Nao et la Rhéienne. Le petit blond agit par instinct et arrive assez facilement à la maîtriser. J’apprécie de plus en plus le personnage de Vanitas qui change au fil des pages. La générale déclenche la chasse de la démone à cause de son orgueil, mais l’alchimiste arrive à lui faire entendre raison. L’intrus sera finalement faite prisonnière.

Étrangement, la Rhéienne change lors de la crémation de Karma. Elle a l’air attirée par Nao et ressent peut-être de la culpabilité. Est-ce qu’elle pourrait ouvrir les yeux sur le comte et changer de camp ?

Le lendemain, Nao part avec Ice afin de libérer la part de lui-même qu’il avait enfermée des années plus tôt dans un médaillon. Il est temps qu’il redevienne entier, même si ça sera douloureux et difficile.

J’ai vraiment du mal à me mettre dans l’histoire. Je ne comprends pas tout… Lucy Weng était attachée et repartit dans la tente de Might qui était chargé de la surveiller.
Un Rhéien, Zack, est venu à son secours. Il a clairement été repéré par un démon qui n’a rien fait. L’homme a pénétré dans la tente où Might gît au sol et Lucy est libre. J’ai raté un bout ou quoi ? 
Ah bah on a l’explication de ce qu’il s’est passé (elle a réussi à utiliser la rosé du matin pour se libérer grâce à son pouvoir). Je n’ai donc rien raté :p Zack la libère de ses liens puis repart, sous l’ordre de la générale. Cette dernière récupère ses affaires et sort de la tente.
Même si elle essaie d’être là plus discrète possible, Vanitas la repère. La démone n’intervient pas mais surveille la Rhéienne alors que démons et anges gardiens sont réunis autour de Nao et Ice.

L’alchimiste saisit le pendentif de son protecteur et ouvre le cadenas. Il se retrouve ensuite ailleurs, entouré d’une brume épaisse où un homme encapuchonné lui parle.
On découvre que Nao est le parfait équilibre entre le bien et le mal (mais ça on s’en doutait) et qu’il peut basculer soit dans l’un soit dans l’autre des camps. Apparemment, Néron était au courant. D’ailleurs, ce dernier n’est que noirceur. Il est le diable, le fils du démon de la gourmandise (pas Daisuke mais son prédécesseur).
Cette « personne » est en fait une partie de Nao, sa noirceur, qui s’est réfugiée dans le cadenas pour se protéger du comte de Thériaque et faire en sorte qu’il ne sente pas la noirceur du garçon.

Lorsqu’il sort enfin de cette brume, sa noirceur a réintégré son âme. Nao est à présent complet, puissant et épuisé. Ice l’emmène dans la forêt faite par sa mère et le baigné de son aura divine toute la nuit pour permettre à son protégé de se ressourcer.

Le lendemain, Nao appelle tous ceux qui veulent rejoindre sa cause. Son « armée » est plus nombreuse que la veille, beaucoup ont répondu à son appel silencieux.
Après son discours, chaque ange et chaque démon lui prête allégeance. Chacun d’eux est prêt à servir ce prince et à le suivre dans sa quête du nouvel Éden.

Lucy Weng retourne auprès de son empereur. Elle et son collègue ont été repérés par Vanitas et Daisuke, mais les deux démons les laissent repartir. L’Orgueil semble avoir un plan…
De retour auprès de Néron, Lucy lui raconte ce qu’il s’est passé et ce qu’elle a appris. Bien que cela paraisse étrange au comte que personne ne les ai repérés, il les croit, leur deux versions étant similaires.
Il affirme à Lucy qu’il se chargera lui-même de Nao et que cela sera facile (il ignore que le petit blond est de nouveau lui-même).
Néron lui explique ensuite sa stratégie militaire. Il compte utiliser des humains hypnotisés pour servir de bouclier humain…Cela ne plaît pas du tout à Lucy mais elle ne peut rien laisser paraître de ses émotions au risque de s’attirer les foudres de son maître. Est-ce que c’est là le but de Vanitas ? Que la jeune femme se rende compte par elle-même de qui est vraiment le comte et qu’elle change de camp ?

Maintenant qu’il est différent, Nao doit apprendre à se battre différemment. Ice lui dit qu’il est bien plus puissant que lui et le petit blond se souvient de la discussion qu’il a eu avec son protecteur concernant la force de l’esprit.
Après plusieurs échanges de coups, il arrive enfin à utiliser ses nouvelles capacités pour combattre (même si, entre nous, je trouve que les méthodes d’apprentissage d’Ice et Vanitas sont douteuses hein =) Que serait-il arrivé s’ils avaient vraiment blessé Nao ? :O ).

Le lendemain, Miu-Miu, son kameni, attire son attention sur un ouvrage qui parle de son espèce. J’ai la sensation que l’animal va avoir un rôle important à jouer dans le combat qui se prépare.

Quelques heures plus tard, Ice, Vanitas et Nao parlent de la stratégie qu’ils vont devoir mettre en place pour battre le comte de Thériaque. L’ange et la démone ne sont pas d’accord : Ice propose que Nao se batte seul à seul contre Néron pendant qu’ils s’occupent de son armée, mais pour Vanitas, c’est trop risqué pour le prince de l’Humanité. Pourtant, ça semble être la seule solution viable…

D’après Daisuke qui surveille les troupes du Rhéa, le combat devait avoir lieu dès le lendemain. Alicia, la seconde du démon de la Gourmandise, rassure alors l’alchimiste : même s’il aura l’impression d’être seul lors de son combat, chacun de ses alliés veillera sur lui.

Alors que chacun essaie de se détendre avant l’affrontement qui les attend, Ice met de côté sa rancune envers Daisuke pour lui demander une faveur : il veut que le démon récupère le dernier fragment et le lui confie. Ainsi, l’ange récupérera assez de force pour guider les gens dans la lumière. Même s’il comprend l’extrême importance de cette mission, Daisuke accepte. J’ai l’impression néanmoins que c’est une sorte de sacrifice que fait Ice pour sauver tout le monde non ?

Voilà le jour J. J’avoue qu’une part de moi angoisse pour ce combat. Aucun des deux camps n’a vraiment réussi à anticiper la tactique de son adversaire. Je me demande si Lucy ne va pas jouer un grand rôle dans cette bataille.

C’est Néron qui déclenche les hostilités auxquelles répondent rapidement les anges et les démons.

Le combat fait rage. Le comte a mis en place ce qu’il faut pour créer sa barrière humaine, ce qui risque de poser des soucis aux êtres célestes et démoniaques qui ont juré de ne pas s’en prendre aux humains.
De son côté, Néron provoque Nao. Mais il n’est pas venu seul : un général l’accompagne. Ice et Vanitas sont prêts à intervenir pour aider leur protégé, mais l’alchimiste a déjà un allié : Miu-Miu. L’animal, complètement métamorphosé, occupe le général, laissant le champ libre à Nao afin qu’il puisse combattre son père adoptif.

Alors que l’alchimiste se prépare à l’affronter avec son épée des enfers confiée par Arcadiel, Néron de Thériaque brandit sa canne au bout de laquelle brille le fragment de Lizbeth. D’ailleurs, grâce à celui-ci, toutes les âmes qui tombent au combat viennent gonfler la force de Néron…

Étrange… Une partie de l’équipe de Nao a pour mission de viser la forteresse. Alors que tous leurs tirs sont sans résultat, l’un d’eux arrive à atteindre la bâtisse. Ses boucliers viennent de tomber, comme par magie… Y aurait-il un traître parmi les troupes de Néron ?

Oh… eh bien… Étant donné ce que fait Lucy aux autres bataillons, c’est peut-être bien elle qui a fait tomber les boucliers.
Poussé à bout par Lucy, le général Flett, son ami d’enfance (qu’elle a du mal à reconnaître depuis quelque temps), met en chasse Vanitas devant tant d’orgueil. Lucy peut alors reprendre son plan et se faufile de nouveau dans la bataille pour rejoindre son escadron. Je savais qu’elle aurait un rôle crucial à jouer dans cette guerre.

Miu-Miu est puissant et féroce. Pourtant, je stresse. J’ai peur qu’il lui arrive un truc. Je sens que c’est ce qu’il va arriver 🙁 En tout cas, il mobilise pas mal de monde.

J’adore les démons =) La démone de la Paresse, Acide, est une perle.

Wah… Les morts de Judith, l’ange gardien de la Justice et de Geiz, le démon de l’Avarice et sa seconde sont impressionnantes. J’avoue que je suis « contente » qu’il y ait des morts du côté des démons et des anges, parce que, jusque là, ils paraissaient invincibles dans ce combat. Par contre, je ne m’attendais pas à en perdre trois d’un coup.

Du côté de Nao, c’est de plus en plus compliqué. Avec toutes les âmes qui tombent, Néron est de plus en plus puissant. De plus, en voulant venger la mort de Geiz, Lust, le démon de la Luxure, a activé le péché du comte : la vengeance. Je ne vois pas comment Nao peut réussir à le vaincre…
Alors, pour le combattre, le prince de l’Humanité accepte son côté ténébreux et le laisse s’exprimer. Ainsi, son épée s’enflamme, dégageant ainsi toute sa puissance. Le petit blond arrive à déstabiliser son bourreau et la canne de celui-ci se brise. Sans la pierre de Gaïa, Néron n’a pas la volonté nécessaire pour résister à l’aura puissante et sombre de Nao. L’épée traverse le torse du comte qui meurt rapidement, libérant toute l’énergie qu’il avait accumulée.

Daisuke se précipite alors pour récupérer le fragment et l’envoyer à Ice, pendant que Mae, langue gardienne de l’Espoir s’occupent des humains hypnotisés.
À nouveau complet grâce au fragment, Ice prend ses armes et abat toutes les âmes sombres révélées plus tôt pour Mae. À court de munitions, Ice s’élève dans les airs et libère toute son énergie lumineuse pour tuer les âmes sombres (les autres anges protègent les démons et Nao pour qui cette énergie pourrait être fatale). Ice va mourir ? J’ai la gorge nouée, j’avoue…ah… Il a explosé… Gaä va le ramener à la vie ? Elle peut faire ça non ? Je ne veux pas croire qu’il soit mort 🙁

Oh bon sang ! Lucy ! Elle s’est carrément rebellée avec tout son bataillon (uniquement composée de femmes en plus) !
Elle demande à Nao de lui confier le poignard qui renferme l’âme de Karma. Elle trouvera un moyen de le sauver. Elle l’informe ensuite que son bataillon est à ses ordres. D’ailleurs, ses troupes sont déjà en train de s’occuper des blessés.
Enfin, elle lui apprend que Néron avait l’habitude de s’entretenir avec un homme à l’armure dorée. Il doit donc se méfier. (Oui je me souviens qu’on a découvert cet homme dans une fin de tome… c’était pas Hélios ?).

Euh… J’ai pas rêvé pour Mae et Nao ? Il y a un truc entre eux hein ? (Depuis leur première rencontre de toute façon :p ).

C’est Rûi Kha lui-même qui est chargé de récolter les âmes d’Ice et Lyzbeth. Ils sont enfin ensemble dans la mort et c’est assez rare que deux âmes sœurs se rencontrent et meurent ensemble.
Gaia a décidé qu’ils retourneraient tous deux sur Terre, mais cette fois, ils se réincarneront en simple humain sans aucun souvenir de leur passé. Ils auront ainsi la chance, s’ils se retrouvent, de vivre ensemble. Une part de moi est heureuse de cet espoir qu’on leur offre, mais je suis aussi triste. Ça veut dire que le Ice qu’on connaissait, celui qui a élevé Nao, a réellement disparu.

L’alchimiste rend visite à son père. Arcadiel confirme que l’homme en armure dorée est Hélios et qu’avec sa présence sur Terre, il faut s’attendre à tout, surtout au pire.

La guerre est loin d’être finie et tous vont devoir protéger la Terre et ses habitants. Le sacrifice d’Ice ne doit pas être vain.

[fermer]

En conclusion

Ça a été un peu compliqué pour moi de me remettre dans le bain. Il faut dire qu’il y a eu une longue pause entre ma lecture du second tome et celui-ci. Étant donné qu’il n’y a pas de résumé sur ce qu’il s’est passé précédemment, j’avais oublié quelques détails. Peut-être qu’avant de lire le dernier tome de la saga je devrais tout relire…
Néanmoins, on rentre assez vite dans l’action et petit à petit la mémoire nous revient.

En réalité, ce qui m’a le plus dérangé dans ce tome c’est le fait qu’il n’y ait pas un personnage central. Certes Nao prend encore plus d’ampleur et on comprend de plus en plus son importance, cependant, cette fois, on jongle beaucoup entre lui et le comte de Thériaque, mais aussi avec des personnages qui sont, au premier abord, secondaires (mais qui ont leur importance à un moment de l’histoire).

Dans ce tome qui reprend là où c’est terminé le précédent, on retrouve donc Nao, accompagné d’ange et démon qui s’apprêtent à combattre Néron de Thériaque, le père adoptif de Nao. C’est lui qui perturbe l’équilibre et affaiblit aussi bien Arcadiel que Gaïa.

On retrouve des personnages que nous avions déjà rencontrés précédemment comme Ice, Daisuke, Alicia, Mae ou encore Vanitas, mais de nouveaux font leur apparition comme Lust ou encore Acide (qui est devenue ma démone préférée 😀 ).

Pendant les trois quart du livre, je me suis demandée si ce tome n’était pas un tome de transition. J’ai eu la sensation qu’il ne se passait pas grand chose (on a beaucoup d’introspection mais pas beaucoup d’actions à mes yeux). J’avoue que je me suis ennuyée. En fait, jusqu’à l’aube pourpre, je pensais que le combat final aurait lieu dans le dernier tome…

Puis quand ce chapitre arrive, quand l’affrontement entre Nao et Néron commence, impossible de poser le livre. Le combat est palpitant et prenant. Tout au long de celui-ci, impossible de savoir lequel des deux clans va l’emporter. Et quand on découvre à la fin que ce combat n’est pas le combat final, eh bien…. Eh bien j’ai hâte de découvrir la conclusion de cette quadrilogie.

Il y a une chose que j’ai beaucoup apprécié dans le livre, c’est que, même si certains éléments sont prévisibles (je pense par exemple à l’attitude d’un général que j’ai capté dès le début), d’autres événements arrivent sans qu’on s’y attende, sans qu’on y croit vraiment. Camille a su me surprendre et je suis curieuse de savoir les conséquences que vont avoir certaines décisions.

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.