Liberté – L’Obsession du Fae (T.4)

/!\ Ce tome est le quatrième et dernier de la saga. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de chose qui se sont passés dans les tomes précédents dont tu peux lire mes avis ici.

Si tu n’as pas lu les tomes précédents ou si tu ne les as pas finis, ne poursuis pas la lecture de cet article 🙂

Couverture du dernier tome de la saga L'Obsession du Fae de Lily Archer

Date de parution : Juin 2021

Les Abysses sont peuplés de choses effrayantes, mais les Mines ne sont guère mieux. Gareth est près de moi à chaque étape du voyage et me donne plus de plaisir que je ne l’aurais jamais imaginé. Je pensais qu’une fois que nous aurions atteint les Mines notre voyage toucherait à sa fin. Avec ou sans Clotty, nous nous rendrions au royaume d’Hiver et nous commencerions notre vie ensemble comme je l’ai juré à Gareth il y a des mois. Mais comment puis-je m’arrêter alors que la liberté de tous est si proche ? Risquant une rupture entre nous, j’intrigue pour établir une nouvelle voie – qui comporte ses propres dangers. Mais c’est promis, à la fin de cette aventure, je serai avec mon compagnon, comme j’en ai fait le serment… À moins que le destin n’ait d’autres projets.

Note de Lily : Voici le dernier chapitre de l’histoire d’amour de Beth et Gareth. D’autres livres qui se passent dans le monde d’Arin paraîtront très bientôt. Merci d’avoir fait ce voyage avec moi, et j’espère que vous trouverez tous bientôt les compagnes et compagnons qui vous sont destinés. Avec toute mon affection, Lily.

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

C’est le moment de clore cette saga (j’avoue que Beth et Gareth vont me manquer). Il y a pas mal de choses que j’aimerai savoir ici : est-ce que Clotty est toujours vivante ? Est-ce qu’ils vont réussir à la sauver ? Est-ce que les esclaves des Mines vont être affranchis ? Va-t-on se débarrasser de Cenet une bonne fois pour toute ? Gareth va-t-il réussir à tuer Kirziel ? Est-ce qu’on va revoir Léandre et Taylor ?

Rho je suis impatiente de commencer !

CE QUE J'EN AI PENSÉ

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

Quand il a senti sa compagne en danger, Gareth n’a pas hésité et a commencé à descendre tant bien que mal dans les Abysses. On dirait que Beth tente de gagner du temps auprès de son ravisseur qui ne rêve que d’une chose : la dévorer. Elle essaie de négocier autre chose mais la créature a faim, très faim, et Beth parle trop.

Le monstre qui a kidnappé la Changeling est sournois : il peut changer d’apparence. Quand Gareth s’apprête à lui bondir dessus, il disparaît et le Fae retrouve sa bien-aimée. Mais après quelques échanges, il la transperce avec son épée. Je ne sais pas comment, mais il a su que ce n’était pas elle. Beth est soulagée mais encore sous le choc de ce qu’elle vient de vivre. Cela dit, leurs retrouvailles ne peuvent pas durer trop longtemps, de nombreux cliquetis se font entendre il faut fuir.

Ils s’enfoncent alors dans la grotte où la faible lueur verte des lichens se fait de plus en plus rare. Leurs poursuivants semblent trop nombreux. Gareth ne voit qu’une seule solution : utiliser sa magie destructrice. Oh bon sang ! C’étaient des araignées, immenses, avec des yeux étranges et blancs. Beth va en faire des cauchemars pendant plusieurs jours.

Chastain a semé de l’or le long du trajet de la caravane pour que Gareth puisse les retrouver. Mais pour le moment, impossible de retrouver la route. Le Fae de l’hiver est perdu.

Ah mais voilà pourquoi ils n’ont pas trouvé d’or : des gremlins se sont certainement amusés à les voler. En tout cas, l’un d’eux, Iwoo croise la route de Beth et Gareth. La Changeling fait une fois de plus preuve de ruse et promet le gobelet d’or s’il leur indique le bon chemin à suivre. Pour être certains de ne pas être dupés, ils emmènent  Iwoo avec eux. S’il les mène à bon port, il aura l’or, sinon Gareth se fera un plaisir de le démembrer. Chouette ambiance…

Le gremlin a tenu sa part du marché. Beth et Gareth ont retrouvé leurs compagnons d’aventures. Avant de filer, Iwoo bouscule le chariot et fait tomber un sac contenant plein d’objets en or… Je te laisse imaginer les étincelles qu’il avait dans les yeux… Il a fini par partir mais je sens qu’il va revenir, et pas seul…

Iridiel et les licornes sont agités. Quelque chose ne va pas, un truc énorme approche. Quoi encore 🙁

Alors qu’une partie du groupe part vers l’avant, Gareth et une poignée de combattants rebroussent chemin pour tenter de combattre ce qui les poursuit. Beth est en train de se reposer dans le chariot qui continue d’avancer, sous la surveillance de Parnon.

Je n’aime pas ça, mais, depuis le début, rien ne peut arriver à Beth et Gareth, ils s’en sortent toujours. Alors ça m’angoisse moins, je sais que ça va bien se finir (et entre nous, ça m’agace un peu que le Fae soit comme un super héros qui sait tout faire et est invincible…).

Aïe aïe aïe. Le groupe est pris en embuscade : à l’arrière, les gremlins se sont regroupés pour former un géant qui veut prendre leur or, et à l’avant, Les esclavagistes ont fait une sorte de barrage infranchissable.

Dans le chariot, Beth rassemble toute l’or dans un sac qu’elle donne à Parnon. Elle lui dit de le jeter, à son signal, sur une des 2 tours qui protègent le barrage.
Elle descend de la voiture et, avec un chandelier en or dans la main, elle tente d’attirer l’attention des gremlins. Ça marche !
Le plan de Beth fonctionne parfaitement ! Les créatures sont tellement ravies qu’elles détruisent les 2 tours et la barrière de métal. La voie est libre !

Une fois encore, je trouve ça facile… En fait, plus j’avance dans la lecture et plus je trouve que tout est trop facile :/

Le plan de Beth (celui de faire participer Gareth malgré lui à la révolte des esclaves dans les Mines) a fonctionné. Elle vient de sceller un accord entre elle, Parnon et son Fae. Ce dernier les aidera avec sa magie à sauver et libérer les esclaves.

Pour le coup, je trouve qu’il y a trop de scènes de sexe dans ce tome et du coup, on en oublie le but principal de leur mission. C’est dommage que tant de pages soient concentrées sur leurs ébats sexuels et pas assez sur les Abysses :/

Parnon m’intrigue : il sait beaucoup de choses sur les Abysses et sur les Mines. On sait qu’il est déjà allé aux premiers mais… Est-ce que c’est un ancien esclave des mines ?

Quand des cendres de corps tombent du ciel, le groupe juge qu’il est temps de marcher vers les Mines pour le combat final. Afin de protéger Beth, Gareth et Parnon ont fait un pacte : la Changeling sera enfermée (contre son gré) dans le chariot et restera à l’écart sous la protection de Parnon pendant que les autres combattants et Gareth sécurisent les Mines.
Tout ça est pour la sécurité de Beth mais elle est très en colère. Je pense que les 2 Faes ont bien fait de prendre cette décision. Ça sent le traquenard à plein nez… c’est calme, trop calme. Et toute cette cendre. Combien de corps sont en train de brûler ?

Oh attend 😮 Les esclaves se sont révoltés avant leur arrivée on dirait 😮
Cenet est passé par là. Il a tué un par un les esclavagistes, s’est emparé des esclaves les plus forts pour faire gonfler son armée et est reparti avec eux, à pied, vers Cranthum.

Oh bon sang ! Kirziel est de retour ! Il bondit sur le chariot alors que Parnon tentait de leur faire prendre la fuite quand il l’a remarqué. Le chien-vampire tranche la gorge d’une des mules qui tirent la voiture, regarde Beth et lui dit qu’elle est sienne (il parle ? 😮 ).
Heureusement, Parnon est féroce et avec un coup de pouce de la Changeling, il tue le chien. Pfff… On nous bassine avec ce chien-vampire qui hante Beth depuis le premier tome et on n’assiste même pas à sa mort… C’est hyper frustrant et déplaisant !

Quoi qu’il en soit, quand la Changeling et le Fae des sables arrivent dans les Mines, Gareth et Chastain sont entourés par les esclaves restants dont le meneur semble être Clotilde. Encore une fois, facile.

Logiquement, les choses devraient se compliquer un peu. Il faut qu’ils retournent rapidement vers Cranthum où Silmaran risque d’être prise en sandwich entre la reine Aurentia et Cenet. Cependant, toutes les routes pour quitter les Mines sont dangereuses voire infranchissables et c’est impossible de rattraper Cenet. Une seule solution se profile : aller voir les vouivres, des créatures volantes qui vivent en haut du Volcan Brut… Iridiel s’y colle, même s’il semblerait que ces créatures ne soient pas du genre amicale et serviable… Je sens que ça va encore être facile et ça va encore m’énerver…

Comme je suis d’accord avec Gareth ! Depuis le début, il fait tout ce que Beth lui demande. Il a été jusqu’au bout. Ils ont retrouvé Clotty, elle est libre, et pourtant Beth refuse de le suivre au Royaume d’Hiver. Elle veut toujours continuer. Mais le Fae a une vie, des obligations, un roi… Je trouve Beth égoïste !

Comme je le pensais, facile les vouivres… Les licornes et elles ont fait une énorme orgie. Du coup, elles sont « dociles ». Pour être honnête, j’ai hâte de finir le livre. Je n’arrive plus à m’y intéresser tant tout est trop « parfait » et « facile/prévisible ».

Les voilà rapidement à Cranthum. Silmaran a géré : la ville est toujours sur pied et calme. Cependant, Cenet va les attaquer dans 1 ou 2 jours, tout comme la Reine Aurentia. Cette dernière a prévenu Léandre que s’il envoyait des combattants, ça serait comme s’il lui déclarait la guerre. Le Roi de l’Hiver a donc décidé d’envoyer la Phalanx, sa garde rapprochée et Selene, la sorcière obsidienne du royaume (est-ce qu’il sera là ? Avec Taylor ? 😛 Rho comme j’aimerai les retrouver ! Puis je pense que seule Taylor peut affronter Cenet, qui est son frère d’ailleurs).

Pour protéger les non-combattants de Cranthum, Gareth décide de les envoyer dans la jungle où il a passé un marché avec les arbres. Ceux-ci les protégeront.

Pas de Léandre et de Taylor. Je suis déçue 🙁 Cela dit, Brannon est là et sa magie noire devrait les aider. Il apprend d’ailleurs à Silmaran et ses alliés que la plupart des esclaves qui accompagnaient Cenet sont morts. Mais ce dernier possède la magie nécromancienne de son père : il est à présent à la tête d’une armée de mort-vivants…

Un peu avant le début du combat avec Cenet, Iridiel emmène Beth rejoindre les autres dans la jungle.
Pour mener les combattant, Gareth va voler sur le dos de la vouivre mâle, Calasterno.

Oh bon sang. Selene est dans la jungle avec Beth et les autres esclaves affranchis. Elle fait de la divination et annonce à Beth que Gareth va mourir des mains de Cenet. (Évidemment, Beth va s’en mêler et le sauver… Je doute que l’auteure le fasse mourir…).
En fait, je pense à un truc : et si c’était parce que Beth s’en mêle que l’attention de Gareth diminue et qu’il se retrouve à genou face à Cenet ? Et si c’était de sa faute à elle ? Au fond de moi, j’aimerais que la vision se produise parce que ça rendrait le livre surprenant. Mais d’un autre côté, ça me rendrait triste de perdre Gareth…

Sur le champ de bataille, c’est compliqué. Les mort-vivants sont nombreux et Cenet amasse de plus en plus de pouvoirs, ramenant à la vie chaque combattant mort.

Bien vite Gareth tombe de la vouivre et le combat se passe au sol. Toute la Phalanx ainsi que Chastain prennent la direction de Cenet. Il faut tuer le marionnettiste pour faire tomber les zombies.

Et voilà… Beth est sur le champ de bataille. Bon sang elle m’agace… Bien vite, elle est attrapée par Cenet qui la tire par les cheveux vers Gareth, à genou.
Le Fae libère son sauvage, mais Cenet lui plante une épée dans le flanc. Il n’y a qu’une solution pour tenter de s’en sortir : utiliser sa magie destructrice. Cependant, il a tellement peur de ne pas savoir la maîtriser qu’il hésite.
Chastain est mort, Cenet lui a envoyé un poignard en pleine tête. C’est ensuite dans le coeur de Beth qu’il envoie le poignard. Je ne l’ai pas vu venir 🙁  Alors, anéanti, Gareth laisse sortir sa magie.

Beth a l’air vraiment morte, parce que, pour le coup, il n’y a pas de changement de narrateur. Voilà le second chapitre en suivant raconté par Gareth 🙁 Cela dit, Taylor ayant un pouvoir de vie et de mort, j’ai le sentiment qu’elle va les sauver et les ramener à la vie…

Oh c’est tellement triste. Gareth a détruit l’armée de Cenet et ce dernier. Mais la perte de sa compagne l’a anéanti. Il n’a plus goût à la vie. Alors, il prend une des lames empoisonnées de Ravella et la plante dans son cœur…

On retrouve ensuite Beth et Chastain, ensemble dans les Terres Scintillantes. Le Fae est en paix. Il est heureux. En revanche, Beth ne se sent pas « accomplie ». Elle veut y retourner. Elle cherche une solution pour y arriver et d’un coup, elle disparaît.

Je savais que Léandre et Taylor allaient venir ! Je suis tellement contente de les revoir (et je sais qu’ils vont sauver Beth et Gareth !).
Taylor a arrêté Gareth avant qu’à la lame ne lui transperce le cœur. Elle et Brannon ont ensuite arrêté la reine et la paix est revenue.
Ensuite, ils sont repartis au Royaume d’Hiver et Taylor a tout tenté pour sauver son amie, mais Beth est toujours inconsciente.

Ça y est ! Elle revient à la vie ! Sa peau est brillante, toutes les cicatrices ont disparu, même la marque. Est-ce que Taylor aurait fait d’elle une Fae en la ramenant ? Ah non… Selene leur apprend que les pouvoirs de la Reine d’Hiver sont de plus en plus puissants. En ramenant Beth à la vie, elle a accompli la prophétie. Beth a à présent de la magie en elle et est immortelle.

Tous les esclaves de Granthos qui se sont sauvés au début de de la saga sont bien arrivés au Royaume d’Hiver où ils ont trouvé asile.

Tout est bien qui finit bien… ou presque. Certains mort-vivants sont toujours là et l’un d’eux avait une fiole de sang de Cenet. Il ramène son maître à la vie et ce dernier a un nouvel objectif : le Royaume d’Hiver et sa sœur…

Hum hum… Cela laisse une ouverture pour une éventuelle autre saga non ?

[fermer]

En conclusion

J’ai beaucoup moins été emballée par ce tome que par les précédents. Pour être honnête, il m’a même lassée et soulée.

Pour commencer, je trouve que l’histoire de Beth et Gareth prend trop de place ; on en oublie leur mission : la libération des esclaves.
Le second point qui m’a beaucoup dérangée c’est le fait que tout soit facile, prévisible. Il se passe un truc, BAM ! C’est réglé en un claquement de doigt. Un danger arrive, on change de chapitre et hop, le problème est réglé. C’est pénible et ça ne m’a pas plu du tout. Il y a des choses sur lesquelles j’aurais aimé qu’on passe plus de temps, pour lesquelles c’est allé trop vite.

Puis vient le combat final. Et là, clairement, j’ai eu du mal à lâcher le livre. Même si, une fois encore, ça va trop vite et qu’on rate des passages en jonglant d’un personnage à l’autre quand on change de chapitre, j’ai été prise dans la bataille et je voulais savoir comment ça allait se finir. Figure-toi que l’auteure a enfin réussi à me surprendre ! Fiou ! Il aura quand même fallu attendre la fin de la saga pour ça :p

En tout cas, toutes les questions que je me posais avant de commencer ce tome ont trouvé une réponse :p (évidemment, j’en ai d’autres en tête à la fin du livre, mais bon…) Même si j’ai été déçue de cette saga par rapport à la précédente, j’ai tout de même passé un bon moment 🙂

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.