Sapin, spectre et cornemuse

/!\ Ce livre se déroule dans l’univers de la trilogie Les Ombres d’Édimbourg. Dans la suite de cette chronique, il y a donc de forte chance pour que je parle de choses qui se sont passées dans la saga dont tu peux lire mes avis ici.

Couverture du livre Sapin, spectre et cornemuse d'Anna Lyra

Date de parution : Octobre 2021

Un spectre farceur, un chat survolté, une famille étrange, un druide et une sorcière qui doivent rester incognito…

Ce devait être leur premier Noël en amoureux, mais rien ne se passe comme prévu pour Ian et Emily, dont le couple se fragilise. Alors quand même le chat de la maison et un spectre égaré s’en mêlent, ça n’arrange rien à l’affaire !

Emily ne sait plus quoi faire pour réparer les choses. Lorsqu’une mystérieuse blonde sexy surgit du passé de Ian pour lui tourner autour, le sang de la sorcière se met à bouillir : c’est décidé, elle va reconquérir son druide ! Et tant pis pour les dommages collatéraux.

L’ultime opus de la saga des Ombres d’Édimbourg vous embarque pour un Noël inoubliable en Ecosse.

POURQUOI J'AI EU ENVIE DE LE LIRE ?

J’ai apprécié la trilogie des Ombres d’Édimbourg et cette nouvelle est dans ma liseuse depuis qu’elle est sortie (j’attendais juste de finir la saga pour la lire).

J’aime le fait de prolonger un peu le temps que l’on passe avec des personnages que l’on a suivis durant trois livres (voir un peu plus pour les draoidhen que l’on a découvert dans Ceux qui voient ou encore James et Clara grâce à Éclats d’Ombres).

On oubliera le fait que je lise ce livre alors qu’on est en plein mois de juillet hein :p

CE QUE J'EN AI PENSÉ

Eh bien ! Autant les livres de la trilogie étaient écrits avec un narrateur omniscient, autant cette fois c’est Emily qui nous raconte directement l’histoire. Personnellement, c’est le point de vue que je préfère. Je trouve qu’on s’immerge plus facilement dans l’histoire.

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

Le livre commence dans la nuit du 23 au 24 décembre. Est-ce que c’est en 2019 ? Comme dans les Ombres d’Édimbourg ? En tout cas, Ian et Emily semblent toujours fous l’un de l’autre. Ils passent Noël dans la famille de Ian. Les Gordon ne savent absolument rien du monde surnaturel, des druides, sorcières et fantômes…

Malheureusement, Ian et Emily ont débarqué à leur premier Noël en famille (c’est donc décembre 2019) et ont amené avec eux un esprit frappeur. Et on peut dire qu’il n’y va pas de main morte : sapin renversé, vaisselles cassées, panne de courant. Et d’un coup, au milieu du salon, il allume tout et se matérialise.

Chouette présentation d’Emily à la famille de Ian non ? Au moins ça va pimenter la soirée de Noël ?


Après le prologue, on fait un saut dans le passé de deux jours, soit le 21 décembre. J’imagine qu’on va découvrir qui est cet esprit frappeur et comment il s’est retrouvé là.

Ils ont passé la nuit à lutter contre un esprit dans l’auberge Ghost Inn. Il s’agissait d’un berger du nom d’Angus qui s’est montré violent envers les clients.

Eh bien Aileen, la mère de Ian, m’a tout l’air d’être une femme détestable non ? Courage Emily =) 

En plus des parents de Ian, Aileen et Andrew, son oncle Gérald et ses deux enfants Owen et Lily (ainsi que Kyle, le fiancé de cette dernière) sont présents. Mine de rien, à part Aileen, le reste de la famille a l’air plutôt cool.

Emily subit le classique interrogatoire quand tu arrives dans la belle famille et doit mentir quand on lui demande ce qu’elle fait dans la vie (bah oui parce qu’elle ne peut pas dire qu’elle est à la tête d’une unité qui aide les fantômes à passer dans l’autre monde…).

Que tu aies lu ou non la trilogie, tu peux te plonger dans cette histoire. Tu as les explications nécessaires qui sont données au cours du récit et je trouve que l’on comprend assez facilement.

Une fois que l’attention est détournée d’Emily, cette dernière ne peut s’empêcher de pencher a l’échec de leur mission de la veille. Ian et elle n’ont pas réussi à entrer en contact avec Angus et à l’apaiser. Ça la travaille.

Le repas terminé, tout le monde regagne sa chambre. Alors que la chaleur monte dans celle de Ian et Emily, une commode tombe et un spectre flotte au-dessus de celle-ci. Angus.
Au boucan, toute la famille débarque dans la chambre et, étant donné l’état de Ian et Emily qui se sont rhabillés à la va-vite, je te laisse imaginer ce que pense la famille de Ian =)

Le lendemain matin, tous partent en ville pour finir leurs achats de Noël. Tous sauf Ian qui a à faire. Mais Emily est suspicieuse, d’autant plus qu’avec son don d’empathie elle perçoit de la culpabilité émanant de son draoidh. Est-ce qu’il a l’intention d’aller parler à la voisine aperçue la veille et dont il a vite balayé le sujet ? Qu’est-ce qu’il lui cache ?

Rolala les titres de chapitres =) Anna s’est lâchée ^^

Owen et Emily se rapprochent. Le courant semble bien passer entre eux, ce qui soulage Emy qui a l’impression de pouvoir être elle-même en sa présence (enfin sans parler de magie ou de fantôme hein). Ce rapprochement rend Ian jaloux. Y aurait-il des tensions entre lui et son cousin ?

Quoi qu’il en soit, Angus semble être attaché à Emily. Il la suit partout. Cette situation met Ian sur les nerfs et la relation au sein du couple est orageuse…

Le soir venu, alors que tous sont affairés à la décoration de la maison et du sapin, qui débarque ? Ellie, la voisine. Emily déploie ses pouvoirs d’empathe : son instinct ne l’a pas trompé : cette fille veut Ian pour elle seule. Je sens qu’aileen n’y est pas pour rien dans cette présence, d’autant plus qu’elle glisse dans la conversion qu’elle et Ian étaient fiancés ! Et là, c’est la cata : des livres volent à travers la pièce et le chat, Wallace, bondit sur le sapin pour faire leur fête aux boules.

Ian et Emily s’isolent une fois de plus dans la chambre. Alors qu’ils semblent se réconcilier, Angus se manifeste à nouveau dans la chambre. La sorcière arrive à entrer en contact avec lui et le spectre décide de partager son histoire avec elle sous forme de vision.
Angus a choisi de lui montrer sa mort. Celle-ci a été soudaine (il a été assassiné durant son sommeil), brutale, douloureuse et il était seul. Il est mort seul, dans le froid…

Quand Emily revient dans la réalité, elle essaie de faire comprendre à Angus qu’il doit partir et arrêter de souffrir. L’esprit s’enfuit. Néanmoins Ian tente de rassurer Emily : Angus a enfin compris qu’il était mort ; ils ont donc progressé.

Ah ah ! On se rapproche du prologue. Nous sommes à présent le matin du 23 décembre.
Aileen, Lily, Emily et Ian sont partis chercher un nouveau sapin de Noël. Sur le retour, le draoidh partage enfin son histoire passée avec Ellie. Quoi ? Genre il a proposé à sa voisine de se marier avec lui alors que ça ne faisait que trois mois qu’ils étaient ensemble ? Et elle, elle a accepté sans réfléchir ? Bah purée ! Mais après quelque temps, ils se sont rendus compte que ça ne pouvait pas coller et ils sont rompus…

Hum… Et si, toutes les cachotteries de Ian, c’était parce qu’il voulait demander Emily en mariage ? Ça se tient non ? Peut-être qu’il préparait un truc dans ce sens la veille au matin ?

En début d’après-midi, Emily part vers Ghost Inn pour tenter d’apaiser Angus une nouvelle fois. Une fois sa mission terminée, elle rentre chez les Gordon. Ellie est installée avec la famille dans le salon, tout prêt de Ian qu’elle dévore des yeux.
La magie d’Emily picote le bout de ses doigts, prête à se manifester.
Mais Angus n’est finalement pas apaisé… La théière verse du thé partout toute seule et la guirlande clignote de manière assez stressante. Je ne sais pas comment Ian et Emily vont pouvoir expliquer tout ça…

Ils arrivent néanmoins à faire diversion et la soirée se poursuit ; pique nique improvisé, Monopoly et préliminaire pour le jeune couple 🙂 D’ailleurs, Emily et Ian ont failli pouvoir en profiter jusqu’à ce qu’une nouvelle catastrophe les interrompt, les obligeant à descendre dans le salon.

Nous voilà à présent rendu au même instant que celui du prologue. D’ailleurs, c’est exactement celui-ci qu’on retrouve intégré dans le chapitre.

Angus a vraiment mis le bazar au salon et ça a réveillé toute la maisonnée. Alors qu’il se matérialise, Ian essaie d’apaiser tout le monde et les renvoie dans leur chambre. Épuisés et effrayés, tous obéissent docilement avant d’avoir aperçu le spectre.
Quand Ian et Emily retournent dans leur propre chambre, Angus les attend, vautré sur leur lit, pleurant. Le fantôme lâche un mot avant de disparaître temporairement : prisonnier. Comment le libérer ?
Oh ça se précise : Angus dit à Emily qu’il est retenu ici par un enfant… Mais qui est-ce ? Le sien ? Peu importe en réalité. Grâce à l’épée de Lord Forrester, celle que Lady Nimmo lui a donnée, Emily offre une mort définitive à Angus. Néanmoins, cette fois, c’était un spectre innocent. Ça semble la toucher plus que d’habitude.

Ohhh eh bien Emily n’a rien a craindre d’Ellie : elle est lesbienne. Quand Ian l’a demandé en fiançailles, elle venait de rencontrer la femme de sa vie. C’est ainsi qu’elle a compris qu’elle et Ian, ça ne serait jamais possible.

La jeune sorcière a fait une crise de jalousie pour rien 🙂

Hannnn je ne l’ai pas vu venir ! L’enfant dont parlait Angus, c’est celui de Ian et Emily ! Elle est enceinte ! Ils veilleront à ce que ce petit bébé ne devienne pas un ou une Corrompu.

[fermer]

En conclusion

Même si cette nouvelle est dans le même univers que la saga des Ombres d’Edimbourg, on se retrouve ici face à une comédie de Noël plutôt qu’à un histoire de fantôme. Personnellement, je ne suis pas hyper friande de ce registre, mais j’ai tout de même passé un bon moment. Ça se lit vite et ça nous permet de rencontrer la famille de Ian et de connaître l’évolution de la relation entre la sorcière et le draoidh.

Cette histoire est un bon  moyen de clôturer la saga des Ombres d’Édimbourg et de faire nos adieux à Emily et Ian (même si je trouve que la porte est restée entrouverte à la fin pour nous permettre de les recroiser plus tard).

OÙ LE TROUVER ?

Le livre est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.